Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Tõnu Kaljuste|Arvo Pärt : The Symphonies

Arvo Pärt : The Symphonies

NFM Wrocław Philharmonic - Tonu Kaljuste

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Les quatre symphonies de Pärt s’étalent sur une période de quelque quarante-cinq ans, entre 1964 et 1966 respectivement pour les deux premières, 1971 pour la troisième et carrément 2008 pour la quatrième. Ses premiers pas dans le monde de la symphonie restaient teintés de dodécaphonisme, même si Pärt ne refusait pas les éventuelles apparitions de pôles de tonalité au « hasard » des rencontres entre notes et des harmonies consonantes qui en résulteraient ; mais le propos reste encore très attaché à un principe moderniste, tout en explorant au passage les formes anciennes du prélude et fugue, ou encore de la polyphonie. Avec la Deuxième se refermait la période avant-gardiste de Pärt. À partir des années 1970, Pärt révisa entièrement son langage, se pencha sur la musique médiévale et religieuse, de sorte que sa Troisième Symphonie jette aux oubliettes le dodécaphonisme et toutes ses théories, développant à la place un idiome tonal, mélodique, modal surtout (les anciens modes d’église, en l’occurrence). Enfin, dans le sillage de cette révolution personnelle, Pärt se lança dans le « tintinnabulum » dont procède la Quatrième Symphonie, conçue pour cordes, harpe et percussion : un ample monde de méditation, planant, irréel, impalpable, fondamentalement tonal, dans lequel les évolutions d’un phénomène à l’autre se font dans une intense lenteur qui permet à l’auditeur de goûter chaque moment. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Arvo Pärt : The Symphonies

Tõnu Kaljuste

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

Symphony No. 1 "Polyphonic" (Arvo Pärt)

1
1. Canons
00:11:18

NFM Wrocław Philharmonic - Tonu Kaljuste, Conductor - Arvo Pärt, Composer

℗ 2018 ECM Records GmbH

2
2. Prelude And Fugue
00:07:56

NFM Wrocław Philharmonic - Tonu Kaljuste, Conductor - Arvo Pärt, Composer

℗ 2018 ECM Records GmbH

Symphony No. 2 (Arvo Pärt)

3
I
00:03:36

NFM Wrocław Philharmonic - Tonu Kaljuste, Conductor - Arvo Pärt, Composer

℗ 2018 ECM Records GmbH

4
II
00:02:14

NFM Wrocław Philharmonic - Tonu Kaljuste, Conductor - Arvo Pärt, Composer

℗ 2018 ECM Records GmbH

5
III
00:04:47

NFM Wrocław Philharmonic - Tonu Kaljuste, Conductor - Arvo Pärt, Composer

℗ 2018 ECM Records GmbH

Symphony No. 3 (Arvo Pärt)

6
I
00:06:29

NFM Wrocław Philharmonic - Tonu Kaljuste, Conductor - Arvo Pärt, Composer

℗ 2018 ECM Records GmbH

7
II
00:05:48

NFM Wrocław Philharmonic - Tonu Kaljuste, Conductor - Arvo Pärt, Composer

℗ 2018 ECM Records GmbH

8
III
00:08:05

NFM Wrocław Philharmonic - Tonu Kaljuste, Conductor - Arvo Pärt, Composer

℗ 2018 ECM Records GmbH

Symphony No. 4 "Los Angeles" (Arvo Pärt)

9
1. Con sublimità. Marcando con maestà. Pacato
00:09:14

NFM Wrocław Philharmonic - Tonu Kaljuste, Conductor - Arvo Pärt, Composer

℗ 2018 ECM Records GmbH

10
2. Affannoso. Un poco più affannato
00:11:47

NFM Wrocław Philharmonic - Tonu Kaljuste, Conductor - Arvo Pärt, Composer

℗ 2018 ECM Records GmbH

11
3. Insistentemente. Con intimo sentimento Coda. Deciso
00:08:08

NFM Wrocław Philharmonic - Tonu Kaljuste, Conductor - Arvo Pärt, Composer

℗ 2018 ECM Records GmbH

Descriptif de l'album

Les quatre symphonies de Pärt s’étalent sur une période de quelque quarante-cinq ans, entre 1964 et 1966 respectivement pour les deux premières, 1971 pour la troisième et carrément 2008 pour la quatrième. Ses premiers pas dans le monde de la symphonie restaient teintés de dodécaphonisme, même si Pärt ne refusait pas les éventuelles apparitions de pôles de tonalité au « hasard » des rencontres entre notes et des harmonies consonantes qui en résulteraient ; mais le propos reste encore très attaché à un principe moderniste, tout en explorant au passage les formes anciennes du prélude et fugue, ou encore de la polyphonie. Avec la Deuxième se refermait la période avant-gardiste de Pärt. À partir des années 1970, Pärt révisa entièrement son langage, se pencha sur la musique médiévale et religieuse, de sorte que sa Troisième Symphonie jette aux oubliettes le dodécaphonisme et toutes ses théories, développant à la place un idiome tonal, mélodique, modal surtout (les anciens modes d’église, en l’occurrence). Enfin, dans le sillage de cette révolution personnelle, Pärt se lança dans le « tintinnabulum » dont procède la Quatrième Symphonie, conçue pour cordes, harpe et percussion : un ample monde de méditation, planant, irréel, impalpable, fondamentalement tonal, dans lequel les évolutions d’un phénomène à l’autre se font dans une intense lenteur qui permet à l’auditeur de goûter chaque moment. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Brahms : The Four Symphonies

Herbert von Karajan

Brahms : The Four Symphonies Herbert von Karajan

Bernstein : Symphony No. 2 "The Age of Anxiety"

Krystian Zimerman

I Dream Of Christmas

Norah Jones

I Dream Of Christmas Norah Jones

...‘Til We Meet Again - Live

Norah Jones

À découvrir également
Par Tõnu Kaljuste

Arvo Pärt: Te Deum

Tõnu Kaljuste

Arvo Pärt: Te Deum Tõnu Kaljuste

Schnittke: Psalms Of Repentance

Tõnu Kaljuste

Schnittke: Requiem / Gorecki: Miserere

Tõnu Kaljuste

Tormis: Forgotten Peoples

Tõnu Kaljuste

Tormis: Forgotten Peoples Tõnu Kaljuste

Eller: Neenia

Tõnu Kaljuste

Eller: Neenia Tõnu Kaljuste
Dans la même thématique...

Dora Pejačević: Piano Concerto, Op. 33, Symphony in F-Sharp Minor, Op. 41

Peter Donohoe

Jurowski Conducts Mahler's Symphony No. 8

Vladimir Jurowski

Mozart: Symphonies Nos.35 "Haffner", 36 "Linzer", 38 "Prager", 39, 40, 41 "Jupiter"

Karl Böhm

Mahler: Symphony No. 4

Berliner Philharmoniker

Mahler: Symphony No. 4 Berliner Philharmoniker

Shostakovich: Symphonies Nos. 5, 8 & 9; Suite From "Hamlet"

Andris Nelsons

Les Grands Angles...
Herbert von Karajan et les grands maîtres du classique

Trente ans après sa mort, l’Autrichien Herbert von Karajan (Salzbourg 1908 - Anif 1989) incarne toujours la figure du chef d’orchestre. À la tête de l’orchestre philharmonique de Berlin, qu’il a élevé au rang de marque mondiale pendant presque trente-cinq ans (1955-1989), il a méthodiquement réenregistré le cœur de son répertoire : Beethoven, Brahms, Bruckner, Verdi, Wagner, Strauss…

Bernard Haitink, prophète en son pays

Le grand chef d’orchestre néerlandais nous a quittés le 21 octobre 2021 à l’âge vénérable de 92 ans. Reconnu par ses pairs et dans son pays dès sa jeunesse, Bernard Haitink accomplira la majeure partie de son immense carrière aux Pays-Bas, d’abord à la tête de l’Orchestre de la Radio néerlandaise puis du prestigieux Concertgebouw d’Amsterdam pendant vingt-sept ans, avec lequel il enregistrera de nombreux disques devenus légendaires.

Sibelius : 10 moments clés de la discographie

La discographie du compositeur finlandais Jean Sibelius (1865-1957) est d’une grande richesse, et surtout d’une exceptionnelle qualité et diversité. Qobuz vous en propose un tour d’horizon en mettant l’accent sur 10 moments particulièrement significatifs.

Dans l'actualité...