Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD14,49 €

Country - Paru le 1 janvier 1988 | Columbia - Legacy

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Guitariste d'Emmylou Harris, gendre de Johnny Cash (il fut marié à sa fille Rosanne), collègue de cuite de Townes Van Zandt et de Guy Clark et auteur d'une bonne grosse dizaine d'albums solo, Rodney Crowell est une institution de la country « de qualité ». Avec ce cinquième album solo studio paru en 1988, le Texan aligne le meilleur de son art avec It's Such a Small World (en duo avec Rosanne avec qui il n’avait pas encore divorcé), I Couldn't Leave You If I Tried, She's Crazy For Leaving, After All This Time et une belle relecture d’Above And Beyond (The Call Of Love) de Buck Owens. Sa country d’alors accueille des saveurs de rock’n’roll quasi-fifties assez savoureuses (on sent ici le fan de Jerry Lee Lewis et Roy Orbison) et le bonhomme prouve qu’il peut signer ses propres albums et ne pas se contenter d’être un sideman de luxe ou un homme de l’ombre. Un opus qui prouve surtout qu’à la fin des années 80, la country music savait gérer son patrimoine et ses valeurs tout en s’adaptant intelligemment à son époque… © MD/Qobuz
A partir de :
CD9,99 €

Country - Paru le 23 juillet 2021 | RC1 Records

A partir de :
CD9,99 €

Country - Paru le 15 août 2019 | RC1 Records

Un géant. Une institution. Ce genre d’étiquettes a tendance à expédier au cimetière ceux qui les portent. Pourtant Rodney Crowell est non seulement toujours bien de ce monde mais sa musique est tout sauf poussiéreuse. Guitariste de l’âge d’or d'Emmylou Harris, ex-gendre de Johnny Cash (il fut marié à sa fille Rosanne), collègue de cuite de Townes Van Zandt et Guy Clark et auteur d'une vingtaine d'albums solo, le Texan est le genre de cowboy à se bonifier au fil des ans et des albums comme le montre cet hommage à son Lone Star State natal. A quelques encablures des 70 printemps, Crowell a conçu ce disque avec d’autres collègues texans comme Willie Nelson, Lyle Lovett, Lee Ann Womack, Ronnie Dunn, Steve Earle, Billy Gibbons de ZZ Top et Randy Rogers, mais aussi non-texans comme Vince Gill ou l’ex-Beatles Ringo Starr. Une façon aussi de rappeler que son art est avant tout celui du partage. L’amitié comme la convivialité ne sont pas des clichés niaiseux pour un songwriter et un guitariste de son calibre. Et chaque chanson de Texas le prouve et le rappelle. De l’Américana efficace, intègre, sans colorant ni additif. © Max Dembo/Qobuz
A partir de :
HI-RES16,49 €
CD11,99 €

Country - Paru le 31 mars 2017 | New West Records

Hi-Res
Guitariste d'Emmylou Harris, gendre de Johnny Cash (il fut marié à sa fille Rosanne), collègue de cuite de Townes Van Zandt et de Guy Clark et auteur d'une bonne quinzaine d'albums solo, Rodney Crowell est une institution de la country « de qualité » qui n’a plus à faire ses preuves, à 66 ans passés. Le genre de cowboy se bonifiant au fil des années et des albums comme le prouve ce solide Close Ties. Sa jeunesse texane, ses débuts à Nashville et quelques hommages à ses vieux amis ou ses anciens amours, voilà un disque fleurant bon le très introspectif et le très personnel. Crowell chante magnifiquement bien, ses compositions sont des saynètes joliment troussées et on déguste cette cuvée 2017 comme un bon vieux cru. Et Sheryl Crow, John Paul White et Rosanne Cash sont venus lui prêter main forte, histoire de rendre encore plus alléchant ce périple 100% Américana, sans colorant ni additif. © MD/Qobuz
A partir de :
CD9,99 €

Country - Paru le 25 juin 2021 | RC1 Records

A partir de :
CD14,49 €

Country - Paru le 2 novembre 1993 | Columbia Nashville

A partir de :
CD14,49 €

Country - Paru le 16 août 2005 | Columbia

Rodney Crowell's The Outsider is a natural extension of his last two offerings: The Houston Kid and Fate's Right Hand. Where The Houston Kid was Crowell's autobiographical confessional and Fate's Right Hand was deeply philosophical and influenced by everything from Zen to the working through of anger, The Outsider digs deep into social and political consciousness. The album rocks harder than any Crowell record in the past, as evidenced by "Don't Get Me Started," which is an anti-war anthem that takes aim at the war in Iraq. Immediately following is "The Obscenity Prayer," written from the point of view of a hypocritical right-wing pleasure seeker whose positions are not only indefensible, they are, at worst, obscene. Conversely, the Zen-like advice in "Dancin' Circles Round the Sun" is a tough country rocker with killer rockabilly guitar lines by Stewart Smith and Hammond B3 grooves by John Hobbs. It is a testament to personal responsibility and awakening that exhorts and admonishes but never preaches. There is great tenderness here, as well, such as in the acoustically driven "Ignorance Is the Enemy," with its prayer-like cadence and spoken-word vocals by Emmylou Harris and John Prine. "Glasgow Girl" is as fine a country-rock love song as has been written in recent years. The album closes with "We Can't Turn Back Now," a rousing call for acceptance, forbearance, and perseverance, whose guitars and big bassline is graced by a stellar fiddle line and a beautifully delicate tin whistle winding through it all. Crowell -- still writing hits for "Hot 100" country artists to help finance and keep creative control of his recordings -- has matured into an artist who has the of hard-won experience that displays itself as poetically wrought wisdom. His work is full of humor, light, poignancy, and killer hooks. He's now written and recorded three big topic records, all of which surpass his early work. The only thing missing here now is a record on the other big topic: Love. Perhaps that's coming. Until then, The Outsider is the Rodney Crowell recording to listen to, debate with, and be inspired by. © Thom Jurek /TiVo
A partir de :
CD14,49 €

Country - Paru le 1 janvier 2003 | DMZ - Epic

A partir de :
CD11,99 €

Country - Paru le 31 mars 2017 | New West Records

Guitariste d'Emmylou Harris, gendre de Johnny Cash (il fut marié à sa fille Rosanne), collègue de cuite de Townes Van Zandt et de Guy Clark et auteur d'une bonne quinzaine d'albums solo, Rodney Crowell est une institution de la country « de qualité » qui n’a plus à faire ses preuves, à 66 ans passés. Le genre de cowboy se bonifiant au fil des années et des albums comme le prouve ce solide Clode Tioes. Sa jeunesse texane, ses débuts à Nashville et quelques hommages à ses vieux amis ou ses anciens amours, voilà un disque fleurant bon le très introspectif et le très personnel. Crowell chante magnifiquement bien, ses compositions sont des saynètes joliment troussées et on déguste cette cuvée 2017 comme un bon vieux cru. Et Sheryl Crow, John Paul White et Rosanne Cash sont venu lui prêter main forte, histoire de rendre encore plus alléchant ce périple 100% Américana, sans colorant ni additif. © MD/Qobuz
A partir de :
CD11,99 €

Country - Paru le 9 novembre 2018 | New West Records

In the 21st century, the sizable majority of Christmas albums fall into one of two categories -- those made by artists with a sentimental streak who love celebrating the musical and social traditions, and the cynics who enjoy putting a snarky smirk on songs of the season. Rodney Crowell clearly lines up in the second camp judging from 2018's Christmas Everywhere, which in its first song includes the line "The season starts in August now, we'll see you at the mall," and in the second finds him crooning "Mama wants a kitchen sink, Daddy wants a stiffer drink, Grandma wants us to cut the crap, Grandpa wants a nice long nap." But if Christmas Everywhere is short on traditional reverence, Crowell sure seems to be having a lot of fun sending up the holidays. He digs into a smoky R&B groove on "When the Fat Guy Tries the Chimney on for Size," dips a hint of rockabilly into "Very Merry Christmas," and generates a classic country shuffle on "Christmas Makes Me Sad." Christmas Everywhere is also the rare Christmas album devoted entirely to original material written for this disc, and if this material doesn't rank with the best songs of Crowell's career, he's always been a gifted craftsman and his level of quality control here is impressive. Even the most playful numbers generate honest laughs and find Crowell singing with sincere enthusiasm, while he and his studio band pick up a storm. And the hardscrabble Yuletide tales of "Christmas in Vidor," the lonely heartsick nights of "Come Christmas," and the sad nostalgia of "Christmas in New York" are on hand to show Crowell can write seriously (if unconventionally) with the holiday in mind and make it stick. Christmas Everywhere won't replace that Mantovani Christmas album your grandfather has been playing for decades at family gatherings, but if you're tired of putting Robert Earl Keen's "Merry Christmas from the Family" on a loop for that party with your friends, Crowell and his pals will fill the bill with style. © Mark Deming /TiVo
A partir de :
CD9,99 €

Country - Paru le 13 juillet 2018 | RC1 Records

Le troubadour à la carrière longue de plus de quarante ans revient simplement armé de sa guitare acoustique. Cet Acoustic Classics lance le nouveau label du songwriter texan, RC1 Records, avec un album country-folk de taille. Aussi prolifique qu’à 20 ans, Crowell a cumulé tous les titres possibles : auteur, compositeur, interprète, musicien, poète, rien n’arrête sa puissance créative. N’ayant rien à prouver à personne, il n’hésite pas à jeter un œil en arrière sur sa carrière et à être reconnaissant envers des artistes qui ont contribué à sa notoriété. Acoustic Classic s’étend donc sur douze titres acoustiques rendus célèbres par ses collaborations avec d’autres légendes country.Waylon Jennings pour Ain’t Living Long Like This, Tim McGraw sur Please Remember Me ou encore les Oak Ridge Boys avec Leaving Louisiana in the Broad Daylight, Rodney Crowell a su s’infiltrer et se faire aimer de tous. Mais à l’heure où ses créations voyaient le jour dans le talent des autres, il décide cette fois de les partager avec sa propre voix, apportant une intimité singulière à l’écoute du disque. Bien qu’il considère que Making Memories of Us appartient aujourd’hui à Keith Urban comme Shame on the Moon à Bob Seger, cela n’empêche en rien l’auteur d’en proposer une relecture personnelle et dépouillée. On retrouve aussi trois titres de son chef-d’œuvre de 1988 Diamonds and Dirt : I Couldn't Leave You If I Tried, She's Crazy for Leaving et After All This Time, moment nostalgique assuré mais toujours jouissif. © Clara Bismuth/Qobuz
A partir de :
CD16,99 €

Country - Paru le 8 février 2005 | Rhino - Warner Records

A partir de :
CD16,99 €

Country - Paru le 8 février 2005 | Rhino - Warner Records

A partir de :
CD16,99 €

Country - Paru le 22 décembre 2008 | Rhino - Warner Records

A partir de :
CD14,99 €

Country - Paru le 10 mai 1994 | MCA Nashville

A partir de :
CD14,99 €

Country - Paru le 20 juin 1995 | MCA Nashville

A partir de :
CD14,49 €

Country - Paru le 11 juin 1993 | Lucky Dog

A partir de :
CD16,99 €

Country - Paru le 8 février 2005 | Rhino - Warner Records

A partir de :
CD14,49 €

Country - Paru le 16 novembre 2004 | Columbia - Legacy

A partir de :
CD9,99 €

Country - Paru le 21 juin 2019 | RC1 Records

L'interprète

Rodney Crowell dans le magazine