Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2008 | Def Jam Recordings

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Comme elle avait déjà sorti deux albums avec quelques singles monstre et une bonne dose de musique incertaine et hésitante, il était temps de se ressaisir. Du début à la fin, Good Girl Gone Bad est aussi pop que la pop peut l’être en 2007; chacune de ses 12 chansons est un tube potentiel. Le principal single, "Umbrella", est sa meilleure chanson jusqu'à maintenant. Cette réussite est due à une batterie électronique puissante, un arrière-plan spectaculaire pendant le refrain et un chant qui percute, sans en rajouter. La deuxième moitié de l’album est tout aussi remarquable; trois productions consécutives signées Timbaland viennent rehausser l’album au lieu de le rendre décousu. © Andy Kellman /TiVo
A partir de :
HI-RES28,99 €
CD20,99 €

Pop - Paru le 5 février 2015 | Roc Nation - Rihanna

Hi-Res
Elle avait parlé de disque plus personnel, très éloigné de sa pop habituelle, limite avant-gardiste… Mais si personne n’osait rêver d’un huitième album orienté dodécaphonisme, voire Krautrock ou carrément d’abstract hip hop de la part de Robyn Fenty alias Rihanna, Anti était très attendu par ses fans mais aussi, et surtout, par les autres. Le résultat est étonnant car incroyablement éclectique. Les chansons sont effectivement rarement adossées contre des formules tubesques avec refrains et mélodies faciles et la star barbadienne s’éloigne bien de l’EDM… Sorte de dancehall chloroformé, le sombre Consideration qui ouvre les hostilités est d’ailleurs assez bluffant. Comme la présence surprenante d’une reprise planante du Same Ol’ Mistakes de Tame Impala. Sur Never Ending, Rihanna se prend presque pour Coldplay et dans le duo Work, avec son-ex Drake, elle fait dans le minimaliste R&B. Finalement, chaque titre d’Anti est un petit îlot créatif à lui tout seul. Un côté décousu qui en déroutera certains mais qui prouve que Rihanna n’est pas uns pop star formatée. Un disque en forme de belle remise en question. A noter que cette Deluxe Edition comprend trois titres supplémentaires : Goodnight Gotham, Pose et Sex With Me. © MD/Qobuz
A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 19 novembre 2012 | Def Jam Recordings

Livret
Septième album studio de Rihanna, Unapologetic dans la droite lignée de son succès de 2011, Talk That Talk, avec une posture, un style et des accroches que sont en droit d'attendre les fans de cette Barbadienne qui s'est faite un prénom avec son single "Umbrella" en 2007. Unapologetic comprend l'entraînant single à base de piano "Diamonds" et est produit par Benny Blanco et StarGate. © TiVo
A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2010 | Def Jam Recordings

Loud, le cinquième album studio de Rihanna, adopte un ton léger et adapté aux dancefloors et change drastiquement de son cathartique et sombre opus de 2009, Rated.R. Il est mené par l'élégant, euphorique et avenant “Only Girl (In the World)”, produit par StarGate. Au final, l'album est un bon équilibre entre le côté joueur et le côté sombre de Rihanna. Une des chansons, "Skin", ne ressemble à aucune de ses chansons passées ; elle serait bien placée dans la course à la chanson slow jam anti-gravité de l'année. L'album propose aussi des collaborations avec Timbaland, Taio Cruz, Alex da Kid, Drake, Sean Garrett, et Ne-Yo. © Andy Kellman /TiVo
A partir de :
CD1,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2012 | Def Jam Recordings

A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2009 | Def Jam Recordings

Rated R tient plus de la Gentille devenue diabolique ou de la Femme battue pleine de rage vengeresse,que de la Good Girl Gone Bad (Gentille devenue méchante), où les seules victimes étaient quelques pots cassés. Beaucoup de cet album audacieux est exagéré, froid et lisse au niveau des paroles comme de la musique, mais il est fascinant, rempli d'autant de vers exceptionnellement belliqueux qu'un album de rap prêt pour la dissection. "G4L", une chanson sur laquelle Rihanna est à la tête d'une bande de tueuses déchaînées, dotée d'une production épurée et lisse, est la plus fantastique. Que l'album ait l'air ridicule ou spectaculaire (ou les deux), on ne peut pas contester le fait que Rihanna se donne à fond dans la majorité des chansons. C'est la seule chose qui soit indiscutable. © Andy Kellman /TiVo
A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 21 novembre 2011 | Def Jam Recordings

Le sixième album de la chanteuse barbadienne aux yeux verts. Depuis son premier album, Music of the Sun, en 2005, publié sur le label de Jay-Z, Dej Jam Recordings, Rihanna a conquis la planète entière par ses chansons, mix entre pop, R&B et reggae, et sa voix intensément pulpeuse. Ce nouvel album, où elle retrouve des fidèles collaborateurs, tels Ester Dean, Stargate, The Dream, Alex Da Kid, confirme aussi les évolutions stylistiques de la chanteuse caribéenne depuis quelques mois, qui lorgne davantage du côté de l'électro (We Found Love, produit par Calvin Harris, Where Have You Been).
A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 21 novembre 2011 | Def Jam Recordings

Avec Talk That Talk, Rihanna offre une suite à Loud (sorti en 2010 et toujours dans les charts). Le sixième album studio de la chanteuse inclut l'euphorique "We Found Love", produite par Calvin Harris. Là encore, le collectif de producteurs/paroliers suédois Stargate est dans la place, de même que Jay-Z, qui fait une apparition dans la chanson éponyme. Talk That Talk est conçu comme une nouvelle machine à escalader les charts, mais il est beaucoup plus achevé et moins laissé au hasard que ses précédents opus. Après Good Girl Gone Bad et Rated R, c’est le troisième meilleur album de Rihanna en date. Poudre aux yeux mise à part, il vaut presque Rated R. © TiVo
A partir de :
CD1,99 €

Pop - Paru le 24 janvier 2015 | Roc Nation - Rihanna

A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 19 novembre 2012 | Def Jam Recordings

Livret
Septième album studio de Rihanna, Unapologetic dans la droite lignée de son succès de 2011, Talk That Talk, avec une posture, un style et des accroches que sont en droit d'attendre les fans de cette Barbadienne qui s'est faite un prénom avec son single "Umbrella" en 2007. Unapologetic comprend l'entraînant single à base de piano "Diamonds" et est produit par Benny Blanco et StarGate. © TiVo
A partir de :
CD10,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2005 | Def Jam Recordings

A partir de :
CD10,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2005 | Def Jam Recordings

A Girl Like Me, le deuxième album de Rihanna est moins ouvertement dancehall que son prédécesseur. L'album vise plus directement un succès auprès du R'n'B grand public. Le single de lancement "SOS", par exemple, est basé sur un sample de la version de Soft Cell de "Tainted Love" (avec le son des lasers reconnaissable entre tous), une confection pop bondissante et sexy. "Unfaithful" est une ballade R'n'B sur laquelle Rihanna est en mode chanson sentimentale, un tube avant même qu'elle n'investisse les charts. A Girl Like Me contient largement de quoi faire grimper Rihanna dans les charts. © Anthony Tognazzini /TiVo
A partir de :
CD1,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 2007 | Def Jam Recordings

A partir de :
HI-RES25,49 €
CD17,99 €

Pop - Paru le 28 janvier 2016 | Roc Nation - Rihanna

Hi-Res
Elle avait parlé de disque plus personnel, très éloigné de sa pop habituelle, limite avant-gardiste… Mais si personne n’osait rêver d’un huitième album orienté dodécaphonisme, voire Krautrock ou carrément d’abstract hip hop de la part de Robyn Fenty alias Rihanna, Anti était très attendu par ses fans mais aussi, et surtout, par les autres. Le résultat est étonnant car incroyablement éclectique. Les chansons sont effectivement rarement adossées contre des formules tubesques avec refrains et mélodies faciles et la star barbadienne s’éloigne bien de l’EDM… Sorte de dancehall chloroformé, le sombre Consideration qui ouvre les hostilités est d’ailleurs assez bluffant. Comme la présence surprenante d’une reprise planante du Same Ol’ Mistakes de Tame Impala. Sur Never Ending, Rihanna se prend presque pour Coldplay et dans le duo Work, avec son-ex Drake, elle fait dans le minimaliste R&B. Finalement, chaque titre d’Anti est un petit îlot créatif à lui tout seul. Un côté décousu qui en déroutera certains mais qui prouve que Rihanna n’est pas uns pop star formatée. Un disque en forme de belle remise en question. © MD/Qobuz
A partir de :
CD1,99 €

Pop - Paru le 26 mars 2015 | Roc Nation - Rihanna

A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2006 | Def Jam Recordings

A Girl Like Me, le deuxième album de Rihanna est moins ouvertement dancehall que son prédécesseur. L'album vise plus directement un succès auprès du R'n'B grand public. Le single de lancement "SOS", par exemple, est basé sur un sample de la version de Soft Cell de "Tainted Love" (avec le son des lasers reconnaissable entre tous), une confection pop bondissante et sexy. "Unfaithful" est une ballade R'n'B sur laquelle Rihanna est en mode chanson sentimentale, un tube avant même qu'elle n'investisse les charts. A Girl Like Me contient largement de quoi faire grimper Rihanna dans les charts. © Anthony Tognazzini /TiVo
A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2010 | Def Jam Recordings

A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2009 | Def Jam Recordings

Après ses soucis personnels largement médiatisés avec son ex-compagnon Chris Brown, Rihanna s’est relevée et a concocté, avec son mentor Jay-Z, un album rempli de tube.

Dance - Paru le 18 mars 2016 | Roc Nation - Rihanna

Téléchargement indisponible
A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 19 novembre 2012 | Def Jam Recordings

Septième album studio de Rihanna, Unapologetic dans la droite lignée de son succès de 2011, Talk That Talk, avec une posture, un style et des accroches que sont en droit d'attendre les fans de cette Barbadienne qui s'est faite un prénom avec son single "Umbrella" en 2007. Unapologetic comprend l'entraînant single à base de piano "Diamonds" et est produit par Benny Blanco et StarGate. © TiVo

L'interprète

Rihanna dans le magazine