Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Nguyên Lê

Né en 1959 à Paris de parents viêtnamiens, Nguyen Lê commence à s'intéresser à la musique à l'âge de 15 ans. Batterie, guitare, basse électrique. Il s'avère être un véritable touche-à-tout mais c'est la guitare qu'il affectionne tout particulièrement. Après des études d'arts plastiques et de philosophie, il cofonde son premier groupe en 1983, Ultramarine, qui remporte le premier prix du concours national de jazz de la Défense. Rock, funk, jazz, électro-acoustique, chanson. tout l'intéresse pourvu qu'il y ait des cordes. Il accompagne ainsi au long de sa carrière un grand nombre d'artistes tels que Dee Dee Bridgewater, Paolo Fresu, Uri Caine., et ce notamment grâce à sa place de guitariste dans l'Orchestre national de jazz entre 1987 et 1989.




C'est en 1990 qu'il enregistre, après deux albums du groupe Undermarine, un premier opus sous son nom : Miracles. L'activité du groupe ne s'arrête pas, ce qui ne l'empêche pas de sortir un deuxième album solo : Zanzibar, plus apprécié de la critique encore. Nguyen Lê n'abandonne cependant pas la scène : il se produit encore régulièrement avec d'autres artistes (principalement du monde du jazz) comme le WDR Big Band de Cologne.




Son travail au plus près de la création contemporaine n'exclut pas un hommage collectif vibrant à Jimi Hendrix en 1995, ni un retour aux sources avec l'album Tales From Vietnam l'année suivante, succès fulgurant, tant public que critique. En 2002 et 2003, il est invité à jouer ses propres compositions par le Metropole Orchestra, grand orchestre des Pays-Bas. Nguyen Lê reste cependant fidèle à ses amis Paul McCandless et Art Lande, qui forment avec lui un trio à l'efficacité redoutable. Tous trois sortent ainsi Walking On The Tiger's Tail, équilibre parfait entre acoustique et électrique.




Nguyen Lê ne cesse de se diversifier et joue les ingénieurs du son et co-producteurs des albums de Dhafer Youssef «Abu Nawas Rhapsody», Céline Bonacina «Way of Life» & Mario Canonge «Mitan». En 2011 sort l'album Songs Of Freedom qui regroupe de très nombreux invités et reprend le meilleur de la pop des années 70. Peu après, Nguyên Lê est décoré Chevalier des Arts & des Lettres & reçoit e du le prix Django Reinhardt de l'Académie du Jazz. En 2012, il célèbre avec Herbie Hancock la première journée internationale du jazz à l'Unesco : quel meilleur ambassadeur pour le jazz que cet autodidacte touche-à-tout, instrumentiste virtuose et arrangeur génial ?
Lire plus

Discographie

16 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums