Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD10,79 €

Jazz - Paru le 27 mars 2009 | ACT Music

Distinctions Qobuz Référence
Au fond des caves suédoises de jazz, il y a souvent une jolie pianiste blonde. Fréquemment, elle chante. Et, parfois, on la remarque. C’est le cas d’Ida Sand, qui, après avoir rodé voix et toucher de clavier sur toutes les scènes du pays (bonne hérédité ne saurait mentir, sa mère étant musicologue et son père, chanteur de l’opéra de Stockholm), enregistre un deuxième album (le premier, Meets Me Around Midnight date de 2007), pour lequel elle retrouve son guitariste et producteur de mari, Ola Gustafsson, ainsi qu’un consortium venu du froid (avec en particulier Magnus Lindgren à la clarinette). Sur les douze plages proposées, cinq sont des compositions originales de la dame, entre ballade rêveuse, jazz FM, et pop adulte. Mais la saveur de True Love réside naturellement dans le pont jeté entre jazz et chanson, musique improvisée et pop. Sand n’a en effet pas hésité à poser sa voix sur quelques incunables, pourtant tout à fait impressionnés (au sens photographique du terme) par leurs créateurs. C’est donc une version du « Ventura Highway » d’America (et un bugle mélancolique), qui ouvre le bal des visites guidées. Ce sautillement autoroutier est suivi d’une relecture de « The Weight » de The Band, où la guitare slide renvoie à tous les échos de l’americana. La chanteuse givrera par la suite de sa douce voix le « Redemption Song » de Bob Marley, après avoir crânement affronté, dans un grondement de cordes, la partition d’un « Heart of Gold » extrait du plus célèbre album (Harvest) de Neil Young. Et si l'on apprécie la sage interprétation (c’est-à-dire totalement funky, donc, en phase) du « Who’s Gonna Help Brother Get Further » d’Allen Toussaint et Elvis Costello, la plus intrigante chanson du lot reste sans contestation possible la version du « Manic Depression » de Jimi Hendrix. En lieu et place du déferlement sonique initial, Sand aborde la mélodie sous l’angle sensuel d’un amour qui vient, et va, tout en soubresauts et hésitations coquines, jusqu’à l’extase finale. On savait, depuis les années soixante, les Suédoises particulièrement délurées en matière de libido : voilà que l’une d’entre elles réinvente le sexe mélodique. © Christian Larrède / Music-Story
CD10,79 €

Jazz - Paru le 26 août 2011 | ACT Music

Distinctions Qobuz Référence
CD10,79 €

Jazz - Paru le 26 août 2011 | ACT Music

Distinctions Qobuz Référence
CD10,79 €

Jazz vocal - Paru le 23 mars 2007 | ACT Music

HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 26 octobre 2018 | ACT Music

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz vocal - Paru le 27 mars 2015 | ACT Music

Hi-Res Livret
Avec le bien nommé Young At Heart, Ida Sand plonge sa voix dans le répertoire d’un seul auteur : Neil Young. La chanteuse suédoise trouve le ton juste pour revisiter de sa belle voix jazz’n’soul des classiques comme Harvest Moon, Cinnamon Girl, Hey Hey, My My ou bien encore One Of These Days. Raffiné dans ses moindres recoins, un disque de reprises de facture classique mais impeccablement chanté. © CM/Qobuz