Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Billy Gibbons And The BFG's

Né à Houston (Texas, États-Unis), le 16 décembre 1949, William Frederick Gibbons découvre le rock'n'roll et le blues dans sa jeunesse. Dès 1963, il s'exerce sur sa première guitare électrique Gibson et forme un premier groupe à 14 ans, puis rejoint The Coachmen qui se transforme en The Moving Sidewalks et réalisé un album psychédélique, Flash (1969). La formation a l'honneur de donner quelques concerts à la même affiche que Jimi Hendrix avant de se séparer. Billy Gibbons s'oriente ensuite vers le blues rock et forme avec le bassiste Dusty Hill et le batteur Frank Beard le groupe ZZ Top, qui ne tarde pas à trouver son public et obtient un premier succès avec le classique « La Grange ». Sept albums suivent jusqu'à Eliminator (1983), qui apporte au trio, aussi connu pour ses deux membres aux barbes longues, une gloire internationale grâce au titre « Give Me All Your Loving ». Les enregistrements se suivent, de Afterburner (1985) et Recycled (1990) à La Futura (2012), quand le guitariste décide de se lancer dans une carrière sous son nom. Sur son premier album Perfectamundo (2015), crédité à Billy Gibbons & the BFG's, il égrène un blues rock teinté d'influences cubaines. Trois ans plus tard, c'est sous le nom de Billy F Gibbons que paraît Big Bad Blues, dans un style qui a établi sa notoriété. Collectionneur de guitares et de voitures anciennes, mais aussi peintre à ses heures et amateur d'art africain, Billy Gibbons continue de se produire avec ZZ Top à travers le monde. Cela n’interfère aucunement avec ses velléités d’artiste solo, qu’il ravive à l’occasion de la parution de Hardware en 2021, porté par trois simples envoyés en éclaireurs, « West Coast Junkie », « Desert High » puis « My Lucky Card ».
©Copyright Music Story Ollmedia Prod. 2021
Lire plus

Discographie

2 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums