Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Anderson .Paak

Buzzer sans s’imposer. C’est un peu ce qui est arrivé jusqu’ici à Brandon Anderson Paak alias Anderson .Paak tout court. Des débuts sous le pseudo de Breezy Lovejoy en 2012, puis un premier album avec sa nouvelle identité (le pourtant convainquant Venice en 2014), et enfin six featurings sur le Compton de Dr Dre et deux sur The Documentary 2.5 de The Game. Sans oublier le sublime EP Link Up & Suede qu’il publie sur le label Stones Throw avec NxWorries, son duo electro-soul qu’il a monté avec Knxwledge (qui a participé à la production de To Pimp a Butterfly de Kendrick Lamar). Une belle brochette de faits d’arme donc pour bien préparer Malibu.

Avec ce deuxième album qui parait début 2016 et auquel participent notamment Schoolboy Q, The Game et Talib Kweli, le Californien hausse le ton et peaufine son style. Sa nu soul mâtinée de R&B old school et gorgée de saveurs hip hop ne fait jamais dans l’exubérance ; plutôt dans la nuance et le raffinement. L’âme de ce disque qui doit tant au groove des anciens (Curtis Mayfield, Bobby Womack, Marvin Gaye) que des moins anciens (D’Angelo, Raphael Saadiq, Kendrick) se dévoile ainsi au fil du temps et ne saute pas à la gorge dès la première écoute. Anderson .Paak ne cloisonne jamais toutes ces influences. Au contraire, il tend de très solides ponts pour accoucher au final d’une vraie bombe de groove pluriel. Bref, son talent est flagrant. Guère étonnant que Dr Dre décide de le signer sur son label Aftermath... © MZ/Qobuz

Lire plus

Discographie

32 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums