Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Airelle Besson

Depuis 2014, tous n’ont d’yeux que pour Airelle Besson : trompettiste, compositrice, chef d’orchestre... Rien ne semble lui résister. Née à Paris, la jeune fille quitte rapidement l’hexagone pour emménager avec ses parents à Oxford. Elle commence alors l’apprentissage de la trompette alors qu’elle est âgée que de sept ans. Elle pratiquera le violon aussi à partir de neuf ans.

Rentrée en France, Airelle entreprend le conservatoire de Paris et se dirige naturellement vers une musique plus jazzy. L’artiste réside à Coutances depuis 2014 où elle joue dans de multiples contextes, dont une création exceptionnelle avec la coréenne Youn Sun Nah. Elle forme aussi le groupe Rockingchair qu’elle dirige avec le saxophoniste Sylvain Rifflet pour un jazz acoustique totalement spatial, nourri au rock et à l’électro. Elle est aussi invitée dans de multiples projets : le concert  Trumpet Summit à la Philharmonie de Paris, le projet Autour de Chet aux côtés de grands noms du jazz et de la pop... L’année 2015 qui fut exceptionnelle pour Airelle Besson : obtention du Prix  Django Reinhardt (Meilleur musicien français de l’année) de l’Académie du Jazz et Victoire du Jazz dans la catégorie « révélation ». Rappelons qu’elle fut formée entre autre par Wynton Marsalis, Pierre Gillet et Kato Havas (disciple de Yehudi Menuhin) à Oxford et qu’elle affiche depuis le début de sa carrière un beau parcours : diplômée du CNSM de Paris, lauréate du Concours International de la Défense en 2008, sidewoman courtisée (François Jeanneau, Riccardo Del Fra, Didier Levallet, Laurent Cugny, l’ONJ...) ou bien encore compositrice/arrangeuse tout-terrain (Metronomy, Orchestra National de Lyon, Pierrick Pédron), elle a partagé la scène avec Charlie Haden et Carla Bley, Michel Portal, Youn Sun Nah, Philip Catherine, Billy Hart, Rhoda Scott, Daniel Humair, Magic Malik, Baptiste Trotignon, Alain Jean-Marie...


C’est lors de sa résidence de création à Coutances qu’elle a présenté lors du festival 2015 Jazz sous les pommiers son tout nouveau quartet. Longuement mûri, ce projet réunit Isabel Sörling à la voix, Benjamin Moussay aux claviers, Rhodes et piano et Fabrice Moreau à la batterie ; il fait suite au très plébiscité album Prélude (en duo avec le guitariste Nelson Veras). Une nouvelle fois, la magie opère. La voix enveloppe les compositions de son chant en anglais ou se fait instrument. C’est une invitation à un voyage onirique, tantôt mélodique et ouaté, tantôt rythmique et organique, où à chaque détour l’émotion nous gagne. Une formule originale, audacieuse et un titre phare Radio-One dans lequel elle se souvient avec bonheur de son travail avec Metronomy. © RB/Qobuz

Lire plus

Discographie

4 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums