Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

TOOL - Undertow

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Undertow

Tool

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Al Jourgensen, leader de Ministry, prétend qu'il est le responsable de l’ouverture musicale de Tool et de leur virage « psychédélique ». Il aurait en effet donné (à leur insu et par erreur) du LSD à Maynard James Keenan et Paul D’Amour, respectivement chanteur et bassiste du groupe. C’était effectivement peu de temps avant l’enregistrement de cet album. Bien que l'on retrouve un peu de l’esprit éminemment subversif de Jourgensen et de son humour dans les textes de Keenan ainsi qu’une bonne dose d’influences « cosmiques », Undertow est plus enragé que planant. Et surtout, il échappe à toute catégorisation ou assimilation plus ou moins précise. Et ce n’est que le premier album. Tool n’a pas encore ouvert son troisième œil (il faudra attendre Ænima) mais s’aventure déjà bien au-delà de ce qu’on attendait de lui après Opiate.  

Avec le recul du temps, et l’intégralité de la discographie du groupe depuis, force est de reconnaître que les contours de l’ensemble sont encore relativement flous, même si Keenan, D’Amour, Adam Jones et Dany Carey avaient une idée plutôt claire de ce qu’ils voulaient enregistrer. Sans quoi cet album serait à classer dans les chefs-d’œuvre au même titre que le suivant. Pour l’heure, Tool est résolument heavy sur Intolerance ou Crawl Away ou Flood (avec effectivement une large rasade psyché pour ce dernier), alternatif sur le très soundgardenien Prison Sex, Sober ou 4°, et progressif sur l’interminable et bizarroïde Disgustipated (avec ses grillons de 6:44 à 14:20) ou Swamp Song. Pour appuyer cette allégation, dans ce dernier titre, les musiciens transposent littéralement la deuxième section du Jacob’s Ladder de Rush...

Somme toute, on peut très bien commencer l’aventure toolienne par cet album : il n’a pas encore révélé toute sa substance et sa production, si décriée par nombre d’intégristes du groupe comparée aux autres, n’a pas pris une ride. La version Hi-Res proposée en streaming y est certainement pour beaucoup. © Jean-Pierre Sabouret/Qobuz

Plus d'informations

Undertow

TOOL

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Intolerance
00:04:54

Sylvia Massy, Producer, Engineer - Chris Olivas, Assistant Engineer - Tool, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Brad Cook, Assistant Engineer - Ron St. Germain, Mixing Engineer - Robert Fayer, Assistant Engineer

(P) 1993 Volcano Entertainment II, L.L.C.

2
Prison Sex
00:04:56

Sylvia Massy, Producer, Engineer - Chris Olivas, Assistant Engineer - Tool, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Brad Cook, Assistant Engineer - Ron St. Germain, Mixing Engineer - Robert Fayer, Assistant Engineer

(P) 1993 Volcano Entertainment II, L.L.C.

3
Sober
00:05:06

Sylvia Massy, Producer, Engineer - Chris Olivas, Assistant Engineer - Tool, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Brad Cook, Assistant Engineer - Ron St. Germain, Mixing Engineer - Robert Fayer, Assistant Engineer

(P) 1993 Volcano Entertainment II, L.L.C.

4
Bottom
00:07:13

Henry Rollins, Composer, Lyricist, Vocal - Sylvia Massy, Producer, Engineer - Chris Olivas, Assistant Engineer - Tool, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Brad Cook, Assistant Engineer - Ron St. Germain, Mixing Engineer - Robert Fayer, Assistant Engineer

(P) 1993 Volcano Entertainment II, L.L.C.

5
Crawl Away
00:05:30

Sylvia Massy, Producer, Engineer - Chris Olivas, Assistant Engineer - Tool, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Brad Cook, Assistant Engineer - Ron St. Germain, Mixing Engineer - Robert Fayer, Assistant Engineer

(P) 1993 Volcano Entertainment II, L.L.C.

6
Swamp Song
00:05:31

Sylvia Massy, Producer, Engineer - Chris Olivas, Assistant Engineer - Tool, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Brad Cook, Assistant Engineer - Ron St. Germain, Mixing Engineer - Robert Fayer, Assistant Engineer

(P) 1993 Volcano Entertainment II, L.L.C.

7
Undertow
00:05:22

A. Jones, Composer, Lyricist - P. D'Amour, Composer, Lyricist - Chris Olivas, Assistant Engineer - Tool, MainArtist, AssociatedPerformer - Brad Cook, Assistant Engineer - Ron St. Germain, Mixing Engineer - D. Carey, Composer, Lyricist - J. Keenan, Composer, Lyricist - Robert Fayer, Assistant Engineer

(P) 1994 RCA/JIVE Label Group, a unit of Sony Music Entertainment

8
00:06:02

Sylvia Massy, Producer, Engineer - Chris Olivas, Assistant Engineer - Tool, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Brad Cook, Assistant Engineer - Ron St. Germain, Mixing Engineer - Robert Fayer, Assistant Engineer

(P) 1993 Volcano Entertainment II, L.L.C.

9
Flood
00:07:47

Sylvia Massy, Producer, Engineer - Chris Olivas, Assistant Engineer - Tool, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Brad Cook, Assistant Engineer - Ron St. Germain, Mixing Engineer - Robert Fayer, Assistant Engineer

(P) 1993 Volcano Entertainment II, L.L.C.

10
Disgustipated
00:15:47

Sylvia Massy, Producer, Engineer, Mixing Engineer - Chris Olivas, Assistant Engineer - Tool, Composer, Lyricist, Producer, MainArtist, AssociatedPerformer - Brad Cook, Assistant Engineer - Robert Fayer, Assistant Engineer

(P) 1993 Volcano Entertainment II, L.L.C.

Descriptif de l'album

Al Jourgensen, leader de Ministry, prétend qu'il est le responsable de l’ouverture musicale de Tool et de leur virage « psychédélique ». Il aurait en effet donné (à leur insu et par erreur) du LSD à Maynard James Keenan et Paul D’Amour, respectivement chanteur et bassiste du groupe. C’était effectivement peu de temps avant l’enregistrement de cet album. Bien que l'on retrouve un peu de l’esprit éminemment subversif de Jourgensen et de son humour dans les textes de Keenan ainsi qu’une bonne dose d’influences « cosmiques », Undertow est plus enragé que planant. Et surtout, il échappe à toute catégorisation ou assimilation plus ou moins précise. Et ce n’est que le premier album. Tool n’a pas encore ouvert son troisième œil (il faudra attendre Ænima) mais s’aventure déjà bien au-delà de ce qu’on attendait de lui après Opiate.  

Avec le recul du temps, et l’intégralité de la discographie du groupe depuis, force est de reconnaître que les contours de l’ensemble sont encore relativement flous, même si Keenan, D’Amour, Adam Jones et Dany Carey avaient une idée plutôt claire de ce qu’ils voulaient enregistrer. Sans quoi cet album serait à classer dans les chefs-d’œuvre au même titre que le suivant. Pour l’heure, Tool est résolument heavy sur Intolerance ou Crawl Away ou Flood (avec effectivement une large rasade psyché pour ce dernier), alternatif sur le très soundgardenien Prison Sex, Sober ou 4°, et progressif sur l’interminable et bizarroïde Disgustipated (avec ses grillons de 6:44 à 14:20) ou Swamp Song. Pour appuyer cette allégation, dans ce dernier titre, les musiciens transposent littéralement la deuxième section du Jacob’s Ladder de Rush...

Somme toute, on peut très bien commencer l’aventure toolienne par cet album : il n’a pas encore révélé toute sa substance et sa production, si décriée par nombre d’intégristes du groupe comparée aux autres, n’a pas pris une ride. La version Hi-Res proposée en streaming y est certainement pour beaucoup. © Jean-Pierre Sabouret/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

À découvrir également
Par TOOL

Fear Inoculum

TOOL

Lateralus

TOOL

Lateralus TOOL

10,000 Days

TOOL

Ænima

TOOL

Ænima TOOL

Opiate

TOOL

Opiate TOOL

Playlists

Dans la même thématique...

Springtime in New York: The Bootleg Series, Vol. 16 / 1980-1985 (Deluxe Edition)

Bob Dylan

Letter To You

Bruce Springsteen

Letter To You Bruce Springsteen

Power Up

AC/DC

Power Up AC/DC

Rumours

Fleetwood Mac

Rumours Fleetwood Mac

Abbey Road (Super Deluxe Edition)

The Beatles

Les Grands Angles...
Metallica, le sentier de la gloire

Avec 125 millions d’albums vendus à travers le monde, dont une trentaine de millions pour le “Black Album”, Metallica est l’un des phénomènes pop les plus inattendus des 50 dernières années. Comment un groupe de metal aux chansons structurées de manière aussi alambiquée est-il parvenu à se jucher au niveau des produits de Madonna ou Michael Jackson ? Avec de l’intuition et beaucoup de détermination. Retour aux sources du groupe de metal le plus important de l’histoire.

The Doors, l’orchestre de Jim Morrison

Il y a cinquante ans, le 3 juillet 1971, Jim Morrison s’éteignait mystérieusement dans une baignoire parisienne, laissant orphelins ses trois partenaires, Ray Manzarek, Robby Krieger et John Densmore, qui ont œuvré sans relâche durant six ans pour transposer ses rêves en musique.

Frank Zappa, pour le meilleur et pour le rire

Plus les années passent depuis la disparition de Frank Zappa le 4 décembre 1993, plus son absence se fait cruellement sentir dans le panorama musical actuel. Non pas qu'on l'ait oublié, mais on cherchera en vain ceux qui peuvent prétendre l’égaler. Le génie aussi cosmique que comique de Frank Zappa n'a aucun équivalent aujourd'hui, car personne, depuis près de trois décennies, n’a été capable comme lui de conjuguer la plus grande exigence musicale avec un humour totalement décomplexé.

Dans l'actualité...