Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Linda Fredriksson|Juniper

Juniper

Linda Fredriksson

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Les pays nordiques ont toujours offert une fascinante singularité dans leur approche du jazz. Singularité confirmée par ce magnifique album de Linda Fredriksson. Avec Juniper, la saxophoniste finlandaise, déjà active au sein du trio Mopo et du quartet Superposition, déploie ici l’ample palette de son art. Entourée de Tuomo Prättälä au piano (électrique et acoustique), Minna Koivisto au synthé modulaire, Olavi Louhivuori à la batterie et Mikael Saastamoinen à la basse, elle assemble des thèmes composés sur plusieurs années à la guitare, au piano et au chant (qu’on entend sur Lempilauluni), qu’elle a ensuite arrangé pour ce groupe. Juniper est même selon elle un album de singer-songwriter mais interprété par un groupe de jazz instrumental. C’est surtout un disque centré sur l’introspection et une forme de méditation planante mouchetée de petites trouvailles, comme cette pluie en filigrane qu’on entend sur Neon Light (and the Sky Was Trans), thème d’ouverture tout en apesanteur…

Cette fascination pour les singer-songwriter comme Neil Young ou Sufjan Stevens – deux influences que revendique Linda Fredriksson – confère même à son jeu une vraie force narrative. Ce jazz planant, essentiellement acoustique, capable de digressions hirsutes (Nana – Tepalle), s’approprie aussi tout un instrumentarium électronique manipulé avec beaucoup de délicatesse. Linda Fredriksson réussit à fusionner tout ce matériau disparate fleurant aussi bien le folklore le plus rudimentaire que les sonorités futuristes, des cambrures empruntées à la musique de Satie ou le jazz atypique de labels comme ECM ou Hubro. Pour lier ces ingrédients, son souffle, hérité de l’approche spirituelle d’un Pharoah Sanders ou plus libertaire d’un Eric Dolphy, est un solide fil d’Ariane tissé à l’alto, au baryton et même à la clarinette basse. Un album Qobuzissime vivifiant et d’une rare poésie. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Juniper

Linda Fredriksson

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Neon Light (and the Sky Was Trans)
00:05:28

Copyright Control, MusicPublisher - Linda Fredriksson, Composer, MainArtist

2021 We Jazz 2021 We Jazz

2
Juniper
00:03:50

Copyright Control, MusicPublisher - Linda Fredriksson, Composer, MainArtist

2021 We Jazz 2021 We Jazz

3
Nana – Tepalle
00:07:04

Copyright Control, MusicPublisher - Linda Fredriksson, Composer, MainArtist

2021 We Jazz 2021 We Jazz

4
Pinetree Song
00:05:29

Copyright Control, MusicPublisher - Linda Fredriksson, Composer, MainArtist

2021 We Jazz 2021 We Jazz

5
Transit in the Softest Forest, Walking, Sad, No More Sad, Leaving
00:05:11

Copyright Control, MusicPublisher - Linda Fredriksson, Composer, MainArtist

2021 We Jazz 2021 We Jazz

6
Lempilauluni
00:04:34

Copyright Control, MusicPublisher - Linda Fredriksson, Composer, MainArtist

2021 We Jazz 2021 We Jazz

7
Clea
00:05:56

Copyright Control, MusicPublisher - Linda Fredriksson, Composer, MainArtist

2021 We Jazz 2021 We Jazz

Descriptif de l'album

Les pays nordiques ont toujours offert une fascinante singularité dans leur approche du jazz. Singularité confirmée par ce magnifique album de Linda Fredriksson. Avec Juniper, la saxophoniste finlandaise, déjà active au sein du trio Mopo et du quartet Superposition, déploie ici l’ample palette de son art. Entourée de Tuomo Prättälä au piano (électrique et acoustique), Minna Koivisto au synthé modulaire, Olavi Louhivuori à la batterie et Mikael Saastamoinen à la basse, elle assemble des thèmes composés sur plusieurs années à la guitare, au piano et au chant (qu’on entend sur Lempilauluni), qu’elle a ensuite arrangé pour ce groupe. Juniper est même selon elle un album de singer-songwriter mais interprété par un groupe de jazz instrumental. C’est surtout un disque centré sur l’introspection et une forme de méditation planante mouchetée de petites trouvailles, comme cette pluie en filigrane qu’on entend sur Neon Light (and the Sky Was Trans), thème d’ouverture tout en apesanteur…

Cette fascination pour les singer-songwriter comme Neil Young ou Sufjan Stevens – deux influences que revendique Linda Fredriksson – confère même à son jeu une vraie force narrative. Ce jazz planant, essentiellement acoustique, capable de digressions hirsutes (Nana – Tepalle), s’approprie aussi tout un instrumentarium électronique manipulé avec beaucoup de délicatesse. Linda Fredriksson réussit à fusionner tout ce matériau disparate fleurant aussi bien le folklore le plus rudimentaire que les sonorités futuristes, des cambrures empruntées à la musique de Satie ou le jazz atypique de labels comme ECM ou Hubro. Pour lier ces ingrédients, son souffle, hérité de l’approche spirituelle d’un Pharoah Sanders ou plus libertaire d’un Eric Dolphy, est un solide fil d’Ariane tissé à l’alto, au baryton et même à la clarinette basse. Un album Qobuzissime vivifiant et d’une rare poésie. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Ascenseur pour l'échafaud

Miles Davis

Jacob's Ladder

Brad Mehldau

Jacob's Ladder Brad Mehldau

Your Queen Is A Reptile

Sons Of Kemet

Your Queen Is A Reptile Sons Of Kemet

Delta Kream

The Black Keys

Delta Kream The Black Keys
À découvrir également
Par Linda Fredriksson

Pinetree Song

Linda Fredriksson

Pinetree Song Linda Fredriksson

Neon Light (And the Sky Was Trans)

Linda Fredriksson

Nana – Tepalle

Linda Fredriksson

Nana – Tepalle Linda Fredriksson

Playlists

Dans la même thématique...

Opening

Tord Gustavsen

Opening Tord Gustavsen

Black Acid Soul

Lady Blackbird

Black Acid Soul Lady Blackbird

Welcome to the Black Forest (The Sounds of MPS)

Various Interprets

Sunset In The Blue

Melody Gardot

Sunset In The Blue Melody Gardot

Kind Of Blue

Miles Davis

Kind Of Blue Miles Davis
Les Grands Angles...
Les combats de Nina Simone

Elle a beau être considérée aujourd’hui comme une des voix les plus originales du jazz et de la soul, la vie de Nina Simone n’a jamais été un long fleuve tranquille vers les sommets. Car celle qui rêvait d’être la première pianiste classique noire américaine n’a cessé de se battre contre les autres, contre les siens et contre elle-même.

Stan Getz à l’heure brésilienne

En mars 1964, le label Verve publie un chef-d’œuvre cosigné par l’Américain Stan Getz et le Brésilien João Gilberto, qui popularisera la bossa-nova aux quatre coins du monde et relancera la carrière du saxophoniste. Le disque reste encore aujourd’hui le sommet de la fusion entre jazz et musique brésilienne.

John Coltrane, le souffle continu(e)

Le 17 juillet 1967, le saxophoniste américain s’éclipsait à seulement 40 ans, laissant derrière lui de nombreux enregistrements qui ont chamboulé l’histoire de son instrument, celle du jazz mais aussi de la musique du XXe siècle.

Dans l'actualité...