Moby Everything Was Beautiful, And Nothing Hurt

Everything Was Beautiful, And Nothing Hurt

Moby

Paru le 2 mars 2018 chez V2 Records Benelux

Artiste principal : Moby

Genre : Electro

Écoutez cet album en illimité avec nos abonnements streaming. Dès 9,99 € / mois.

Profitez de cet album de Moby sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

9,99 €

Disponible en Qualité CD

Ajouter au panier

Plus d'info

“Je me sens plus activiste que musicien.” La cinquantaine passée, Moby a ajusté ses priorités, canalisant l’énergie autodestructrice de sa jeunesse (étalée dans sa truculente autobiographie Porcelain) en pluri-militantisme – pour les droits des animaux et la défense de l’environnement, et contre la politique de Donald Trump, en gros. Avec ce nouvel album, Moby, toujours aussi actif sur les réseaux sociaux, s’attelle à raconter la confusion dans lequel vivent les Américains depuis la dernière élection présidentielle, et ce qui les a conduits à faire d’aussi “mauvais choix”. “J’ai envie de leur crier dessus, mais je veux essayer de comprendre et de faire preuve de compassion”, expliquait-il dans Billboard.

Le portrait qu’il dresse de cette Amérique est – sans surprise – très morose, comme sur l’apocalyptique incipit Mere Anarchy, qu’on déconseille d’écouter avec un verre de whisky et un pistolet à portée de main. La suite du disque déploie le champ lexical de la déprime sur des productions trip-hop (sans doute pour le spleen inhérent au son de Bristol) avec The Tired and the Hurt (“les épuisés et les blessés”), Welcome to Hard Times (“bienvenue dans une époque difficile”), The Sorrow Tree (“l’arbre du chagrin”), pour finir par A Dark Cloud Is Coming (“un nuage sombre arrive”), ou encore la reprise du standard negro-spiritual Motherless Child (avec Raquel Rodriguez), symbole de la souffrance des esclaves. Un album tristement contemporain… © Smaël Bouaici/Qobuz

Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 12 pistes Durée totale : 00:56:31

  1. 1 Mere Anarchy

    Moby, MainArtist Copyright : V2 Records Benelux V2 Records Benelux

  2. 2 The Waste Of Suns

    Moby, MainArtist Copyright : V2 Records Benelux V2 Records Benelux

  3. 3 Like A Motherless Child

    Moby, MainArtist Copyright : V2 Records Benelux V2 Records Benelux

  4. 4 The Last Of Goodbyes

    Moby, MainArtist Copyright : V2 Records Benelux V2 Records Benelux

  5. 5 The Ceremony Of Innocence

    Moby, MainArtist Copyright : V2 Records Benelux V2 Records Benelux

  6. 6 The Tired And The Hurt

    Moby, MainArtist Copyright : V2 Records Benelux V2 Records Benelux

  7. 7 Welcome To Hard Times

    Moby, MainArtist Copyright : V2 Records Benelux V2 Records Benelux

  8. 8 The Sorrow Tree

    Moby, MainArtist Copyright : V2 Records Benelux V2 Records Benelux

  9. 9 Falling Rain And Light

    Moby, MainArtist Copyright : V2 Records Benelux V2 Records Benelux

  10. 10 The Middle Is Gone

    Moby, MainArtist Copyright : V2 Records Benelux V2 Records Benelux

  11. 11 This Wild Darkness

    Moby, MainArtist Copyright : V2 Records Benelux V2 Records Benelux

  12. 12 A Dark Cloud Is Coming

    Moby, MainArtist Copyright : V2 Records Benelux V2 Records Benelux

  • Descriptif de l'album
  • “Je me sens plus activiste que musicien.” La cinquantaine passée, Moby a ajusté ses priorités, canalisant l’énergie autodestructrice de sa jeunesse (étalée dans sa truculente autobiographie Porcelain) en pluri-militantisme – pour les droits des animaux et la défense de l’environnement, et contre la politique de Donald Trump, en gros. Avec ce nouvel album, Moby, toujours aussi actif sur les réseaux sociaux, s’attelle à raconter la confusion dans lequel vivent les Américains depuis la dernière élection présidentielle, et ce qui les a conduits à faire d’aussi “mauvais choix”. “J’ai envie de leur crier dessus, mais je veux essayer de comprendre et de faire preuve de compassion”, expliquait-il dans Billboard.

    Le portrait qu’il dresse de cette Amérique est – sans surprise – très morose, comme sur l’apocalyptique incipit Mere Anarchy, qu’on déconseille d’écouter avec un verre de whisky et un pistolet à portée de main. La suite du disque déploie le champ lexical de la déprime sur des productions trip-hop (sans doute pour le spleen inhérent au son de Bristol) avec The Tired and the Hurt (“les épuisés et les blessés”), Welcome to Hard Times (“bienvenue dans une époque difficile”), The Sorrow Tree (“l’arbre du chagrin”), pour finir par A Dark Cloud Is Coming (“un nuage sombre arrive”), ou encore la reprise du standard negro-spiritual Motherless Child (avec Raquel Rodriguez), symbole de la souffrance des esclaves. Un album tristement contemporain… © Smaël Bouaici/Qobuz

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

L'artiste principal

Moby dans le magazine

Plus d'articles

Le sous genre

Electro dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles