Cecilia Bartoli : interview vidéo Qobuz

Rencontre avec la grande mezzo-soprano romaine à l'occasion de la sortie de son disque St. Petersburg qu'elle consacre aux trésors cachés écrits à Saint-Pétersbourg, au XVIIIe siècle, par des compositeurs italiens et allemands invités à la cour des tsarines russes !

Par Marc Zisman | Vidéos | 16 octobre 2014
Réagir
Qobuz

Elle est sans doute l’une des plus impressionnantes agences de voyage actuelle. Dans le temps, dans les lieux et dans les partitions, Cecilia Bartoli embarque régulièrement son auditoire dans de superbes périples parfois même inattendus. La dernière escale proposée par la grande mezzo-soprano romaine se situe à Saint-Pétersbourg. Nous sommes au XVIIIe siècle et trois puissantes tsarines réveillent la vie musicale alors inexistante en Russie en invitant plusieurs compositeurs italiens et allemands dont le premier sera Francesco Araia, suivi entre autres par Manfredini et Cimarosa…

Au programme du bien nommé St. Petersburg qui parait chez Decca, nouvel album à la thématique originale comme les aime Cecilia Bartoli, figure donc des trésors cachés de ces immigrés d’un jour ainsi que d'autres compositeurs oubliés comme Hermann Friedrich Raupach. En épluchant les archives du Théâtre Mariinsky où dormaient ces belles partitions, la chanteuse a pu rassembler un remarquable florilège d'extraits d'opéra dont la plupart est inédit. Une nouvelle enquête superbement menée par la Indiana Jones de l’art lyrique qui met ici le doigt sur ce qui pourrait être du… baroque russe ? Cecilia Bartoli revient sur la genèse de ce nouveau projet et sur ses premiers pas dans la langue de Tolstoï.



Archive Qobuz: revoyez notre rencontre vidéo avec Cecilia Bartoli à l'occasion de la sortie de son disque Mission (octobre 2012).

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters