Catégories :

Pierre-Laurent Aimard face à Beethoven

Le pianiste lyonnais jouera les Concertos pour piano de Beethoven avec le Chamber Orchestra of Europe les 29 et 30 avril à la Cité de la Musique à Paris.

Par Marc Zisman | Sur Scène | 17 avril 2009
Réagir
Qobuz

Ceux qui le connaissent peu et/ou mal ne le conçoivent qu’en terrain contemporain… L’art de Pierre-Laurent Aimard a pourtant toujours continuellement baigné dans les essentiels… Au disque, il affronta Bach l’an passé (certes pour l’« à part » Art de la fugue), le voici sur scène aux commandes des trois Concertos pour piano de Beethoven, avec le Chamber Orchestra of Europe, mercredi 29 et jeudi 30 avril, à Paris, à la Cité de la Musique.

Mais pourquoi diriger aujourd’hui lui-même, du piano, ces œuvres majeures de Beethoven dont il avait brillamment enregistré l’intégrale en 2003 avec le Chamber Orchestra of Europe et Nikolaus Harnoncourt ? Il confiait au quotidien britannique The Guardian, en août 2007 : « Pour être clair, je ne suis pas un chef d’orchestre… J’aime faire de la musique de chambre, faire partie d’un groupe, accompagner du chant, enseigner, parler de musique. En d’autres termes, vivre le phénomène de différents côtés. » Et Aimard ajoutait que diriger Beethoven au piano est de fait « plus naturel » car, « du point de vue compositionnel, il n’y a pas encore cette opposition entre l’individu et la masse que l’on trouve dans les concertos romantiques ultérieurs ».

Ecoutez notre rencontre-podcast avec Pierre-Laurent Aimard

Le site officiel du Chamber Orchestra of Europe

Le site officiel de la Cité de la Musique

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters