Votre panier est vide

Catégories :
Bancs d'essai

Sony PHA-1AEU : Qobuzissime pour ce DAC portable avec amplificateur pour casque du constructeur japonais !

Par Philippe Daussin |

Si de nombreux appareils de marques récentes ou plus ou moins inconnues et offrant de fort bonnes performances sonores sont présents sur le marché, l'achat d'un produit d'une marque bien établie et réputée est assurément rassurant et gage de qualité. C'est ainsi que Sony propose le DAC avec amplificateur pour casque PHA-1AEU, totalement dans la course et auquel nous avons décerné un Qobuzissime pour ses excellentes performances sonores.

A l’origine, conjointement avec Philips, du CD, support de musique numérique le plus largement utilisé, Sony s’est également senti pousser des ailes avec l’essor de la musique dématérialisée et propose de nombreux appareils affichant fièrement, via logo interposé, leur compatibilité avec l’audio Hi-Res.

Il est ainsi de nombreux domaines où l’audio a sa place pour lesquels Sony revendique la compatibilité de l’électronique embarquée avec la nouvelle audio Hi-Res, que ce soient les électroniques Hi-Fi traditionnelles avec des amplificateurs avec DAC (comme le modèle UD-A1 que nous utilisons), des lecteurs réseau, les barres de son pour téléviseur, les éléments nomades comme les smartphones, les lecteurs numériques audio (DAP : Digital Audio Player), ou bien les DAC nomades intégrant leur amplification pour casque comme le modèle PHA-1AEU objet de ce banc d’essai.

Nous vous invitons donc à découvrir cet appareil d’utilisation simple, compatible bien sûr Hi-Res Audio jusque 24 bits à 192 kHz et dont l’excellence de la restitution sonore lui a valu notre récompense Qobuzissime.


Présentation

Sony a opté pour un design sobre pour le DAC PHA-1AEU puisque le boîtier de celui-ci arbore tout simplement une section oblongue avec, sur le côté gauche de la façade, la prise casque en position centrale d'une zone faisant immanquablement penser à un disque d'or (bien vu la dématérialisation !), tandis que le bouton de volume moleté prend place à droite de la façade, une petite LED bicolore placée à sa gauche s'illuminant en vert en fonctionnement et en rouge pendant la charge de la batterie.


La face arrière est bien garnie, puisqu'on y trouve, de gauche à droite, une entrée micro USB compatible PC, Mac et Android, sur laquelle on pourra brancher le cordon doté de deux prises micro USB spécial pour Walkman Xperia livré avec l'appareil, celui-ci étant muni d'un doigt métallique agissant sur un contact interne au DAC, ou tout cordon OTG, puis une prise USB A femelle pour brancher un iPhone ou un iPad en utilisant directement le cordon Lightning-USB A (donc sans Camera kit), le sélecteur de gain (faible, normal, élevé) à positionner en fonction du casque utilisé pour avoir suffisamment de puissance, et enfin une prise micro USB destinée uniquement à la recharge de la batterie.


Réalisation

La structure interne du PHA-1AEU présente une complexité qu'on ne trouve que beaucoup plus rarement sur les appareils d'origine chinoise que nous testons habituellement. C'est ainsi que la batterie, d'une puissance de 5,6Wh, prend place dans une structure en plastique lui permettant d'être surélevée des composants qui occupent la face supérieure du circuit imprimé, et permettant aussi le décalage du potentiomètre et de la prise casque afin que ceux-ci se trouvent positionnés aux centres des deux extrémités de la façade.


Parmi les composants situés sur cette face, de nombreux condensateurs de filtrage, et aussi quelques circuits intégrés dont une mémoire FLASH, un micro contrôleur LC87F17C8A (donné comme compatible 24 bits à 96 kHz mais qui n'a fait aucune difficulté à lire des fichiers échantillonnés à 176 kHz et 192 kHz) fabriqué par ON, et qui gère la liaison USB avec un iPhone, iPod, iPad, ainsi qu'un amplificateur opérationnel National Semiconductor LMP7708 utilisé dans l'amplificateur pour casque et dont nous préciserons le rôle.


L'interface USB destinée à un PC, Mac ou à un appareil sous Android, en l'occurrence un processeur CMedia CM6631A, prend place sur l'autre face du circuit, ainsi que la puce de conversion numérique analogique, un modèle Wolfson WM8740 (24 bits à 192 kHz) dont les signaux sont ensuite nettoyés par un filtre construit autour d'un amplificateur opérationnel double à hautes performances National Semiconductor LME49860.


Les signaux sont ensuite confiés à l'amplificateur pour casque qui est un modèle TPA6120A2 fabriqué par Texas Instruments. Il est alimenté en + ou -5V pour éviter l'utilisation de condensateurs de liaison qui peuvent affecter la qualité sonore, le -5V étant fabriqué par un convertisseur continu continu Maxim MAX1846. L'amplificateur opérationnel LMP7708 situé sur l'autre face de la carte sert au contrôle d'offset (maintien de la tension continue de sortie à 0V) de cet amplificateur TPA6120A2, un véritable luxe !

Ecoute

Lu depuis un iPad avec l'application Qobuz en Hi-Res à 24 bits à 192 kHz, l'Allegro de la Suite Américaine de Dvorak, en version Hi-Res 24 bits à 192 kHz, interprétée par l'Orchestre du Festival de Budapest sous la direction d'Ivan Fischer est reproduit avec brio par le Sony PHA-1AEU. La restitution est très belle, équilibrée avec des cordes fines dont on entend parfaitement les pizzicati et un triangle qui tinte merveilleusement bien, tandis que les forte s'expriment avec aisance et sans compacité en laissant ressortir sans peine les cymbales de la masse orchestrale.

Avec le Concerto pour violon de Tchaikovsky, interprété par Patricia Kopatchinskaja au violon et l'ensemble MusicAeterna sous la direction de Teodor Currentzis (version Hi-Res 24 bits à 96 kHz, lecture sur PC avec Foobar2000 en mode KS), on apprécie dès les premières mesures toute la subtilité du jeu de la violoniste grâce à la restitution précise, aérée et d'une grande justesse de timbres du PHA-1AEU. A aucun moment on ne ressent de duretés dans la restitution et pourtant le jeu de la violoniste ne fait pas toujours dans la tendresse et lorsque le fameux thème de ce concerto éclate, sa dynamique se libère avec éclat et dans un fort beau chatoiement de l'orchestre, tandis que l'on peut suivre avec bonheur le moindre accord lors la cadence de la soliste qui suit. Une restitution de toute beauté.

Le Sony PHA-1AEU offre également une restitution très aérée, si l'on peut dire, des titres North Star et Silent Space de l'album North Star/Silent Space du duo Tale Of Us, où les graves omniprésents bénéficient de puissance (et il reste encore pas mal de marge au bouton de volume), d'une grande fermeté et de tout l'impact nécessaire sans pour autant devenir fatigants ni trop oppressants.

A l'écoute du titre One Of These Mornings de Moby, extrait de la bande originale du film Miami Vice, on est transporté dans un large espace sonore parfaitement rendu sur notre casque Oppo PM-3 et où la chanteuse et l’accompagnement se déploient avec beauté et sans contrainte en libérant tout leur potentiel émotif pour le plus grand plaisir des oreilles.

Pour conclure, sous des dehors discrets le DAC Sony PHA-1AEU offre d'excellentes performances sonores avec un amplificateur pour casque dont la puissance, si elle n'est pas démentielle, permet cependant d'en profiter pleinement. Un Qobuzissime mérité.

Manuel d'utilisation
Spécifications
DAC PHA-1EAU sur site Sony
Contact Sony France

Capacités de lecture

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com