Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

Bang & Olufsen Beoplay M5 : une petite enceinte connectée omnidirectionnelle à la restitution pêchue !

Avec sa nouvelle enceinte Beoplay M5, le constructeur danois Bang & Olufsen élargit sa gamme d'enceintes connectées omnidirectionnelles et propose un modèle à l'aspect fun et visant un public aimant les musiques riches en grave.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 6 mars 2017
Réagir
Qobuz

Après avoir testé la très belle et très musicale enceinte connectée Beosound 35 de Bang et Olufsen, qui s'est vue récompensée par un Qobuzissime, et le modèle, connecté également, Beosound 1 au design raffiné dans la plus pure tradition de la marque, c'est maintenant à l'enceinte Beoplay M5 de se prêter à un banc d'essai.

Cette enceinte omnidirectionnelle se pilote via l'application Beoplay pour iOS et Android et sa partie supérieure rotative permet de régler le volume et aussi de l'intégrer dans un système multiroom. Grâce à sa compatibilité Airplay et GoogleCast, la Beoplay M5 offre également la possibilité d'écouter Qobuz en mode sans fil.

Présentation

L'enceinte Beoplay M5 n'a pas la finesse que l'on connaît habituellement aux réalisations Bang & Olufsen et offre un aspect un peu trappu mais cela s'explique par l'utilisation d'un haut parleur de grave placé dans sa partie basse et rayonnant sur une lentille acoustique d'un diamètre capable de générer des graves solides.


Des prises pour le câble secteur ainsi que pour le cordon réseau RJ45 prennent place dans le pied de l'enceinte, ainsi qu'une prise Jack 3,5 mm combinée optique permettant de brancher une source analogique stéréo ou un cordon numérique avec une prise Jack optique, et aussi deux boutons poussoirs, l'un pour la mise en marche et l'autre pour la configuration, celle-ci étant visualisée par deux LED situées en bas du socle en face avant.

Réalisation

L'enceinte Beoplay M5 est réalisée en résine injectée et l'une de ses faces est équipée d'un tweeter et d'un petit haut-parleur de médium, tandis que deux autres tweeters prennent place à 120° du premier afin de procurer l'effet omnidirectionnel conjointement avec le haut-parleur de grave.


Les tweeters sont des modèles à dôme souple de la marque danoise Peerless, tout comme le boomer de 13 cm de diamètre muni d'un puissant aimant en ferrite de 8 cm de diamètre.


La vue ci-dessus permet de voir l'aimant du boomer ainsi que la carte WiFi qui masque un contrôleur STMicroelectronics STM32F091 et un convertisseur analogique numérique Texas Instruments PCM1862 numérisant les signaux arrivant sur l'entrée Jack, visibles sur le visuel ci-dessous.


Sur l'autre face on trouve un processeur numérique de signal Analog Devices ADAU1451 qui va traiter les signaux et les filtrer avant de les envoyer aux deux amplificateurs à découpage Texas Instruments TAS5760M, que l'on peut voir ci-dessous, ainsi que leurs cellules de filtrage et les condensateurs placé sur les alimentations.


Ecoute

C'est sûr, le son diffusé par cette petite enceinte Beoplay M5 reste celui d'une petite enceinte et s'il ne fait pas du tout grincer des dents les amateurs exigeants que nous sommes, sa propension naturelle se situe quand même un peu vers le bas du spectre, d'autant plus que, comme nous l'avons constaté à l'écoute de la très belle chanson Le Lac de l'album & de Julien Doré, en enlevant le cache, celui-ci atténuait le haut du spectre du fait de sa texture, mais la restitution restait correcte et présentait de la tenue.

Avec les redoutables titres North Star et Silent Space de l'album Tale Of Us, la Beoplay M5 s'en sort honorablement en offrant un soubassement solide et de la définition sur le reste du spectre, mais il faudra rester raisonnable sur le volume avec ce genre de titre car il est clair que c'est plutôt fait pour des grosses enceintes, mais quoi qu'il en soit, ça fait plutôt son effet et on est quand même surpris quand on voit que c'est une petite bestiole comme ça qui cogne ainsi dans le grave !

On s'est même pris à écouter des extraits de l'album Carmina Burana où l'on ressentait bien la sauvagerie du célèbre O Fortuna ouvrant cette œuvre tandis que les couleurs des divers autres titres ne brillaient pas avec tout l'éclat qu'on leur connaît.

Pour conclure, agréable et facile à utiliser, cette enceinte Beoplay M5 se montre relativement à l'aise pour procurer des sensations fortes dans le bas du spectre et sera de ce fait à réserver de préférence à certains genres musicaux montrant des exigences moindres sur le reste des fréquences audio.

Prix : environ 600 €

Quick Start Guide
User Guide

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters