Votre panier est vide

Rubriques :
News

Grizzly Bear sort ses griffes

Par Marc Zisman |

Quatrième album pour les maîtres new-yorkais du néo-folk psychédélique…

Comme chez la plupart des groupes de rock indé actuel, Grizzly Bear ne déroge pas à la règle des assemblages improbables d’influences disparates. Avec Shields, quatrième album du quartet de Brooklyn, le folk se retrouve embarqué dans des montagnes russes tantôt psychédéliques, tantôt électroniques. Parfois même jazz. Il y a du Beach Boys, du John Cale, du Sufjan Stevens et surtout des centaines d’autres influences dans l’univers de Grizzly Bear. Une vraie poésie un brin mélancolique se dégage surtout de toutes ces nouvelles compositions joliment produites qui fait de la bande d’Ed Droste un des groupes actuels les plus intéressants de la scène new-yorkaise.