Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Kind Of Blue, 50 ans après…

Par Marc Zisman |

Quand les jazzmen d’aujourd’hui revisitent le chef d’œuvre de Miles Davis, le 27 octobre à la Cité de la Musique...

Mardi 27 octobre, la Cité de la Musique effectuera un voyage dans le temps de cinq décennies. Sous la direction du batteur Jimmy Cobb, qui participa en 1959 à l’enregistrement de l’album mythique de Miles Davis, Kind Of Blue, la fine fleur des jazzmen d’aujourd’hui revisitera ce chef-d’œuvre historique.

Anecdotes, légendes, rumeurs, tout a été dit ou écrit sur ce monument de l’histoire du jazz. Le plus grand de tous les temps pour certains…. Un enregistrement express en seulement deux sessions, presque sans répétitions, avec des musiciens sans réelle feuille de route… Le pianiste Bill Evans, dans ses notes pour la pochette du disque original, évoquait d’ailleurs « quelque chose qui s’approche de la pure spontanéité ».

Kind Of Blue est aussi un instant clef du jazz dit modal. Une manière de se libérer des enchaînements harmoniques empressés du be-bop, pour laisser toute sa place à une recherche mélodique promise à un bel avenir.

Pour tenter de palper la substantifique moelle de Kind Of Blue, parallèlement à la belle exposition que la Cité de la Musique consacre à Miles Davis, le Jimmy Cobb's So What Band le revisitera le temps d’un concert. Un So What Band composé de Wallace Roney (trompette), Vincent Herring (saxophone alto), Javon Jackson (saxophone tenor), Larry Willis (piano), Buster Williams (contrebasse) et, évidemment, Jimmy Cobb (batterie).

Le site officiel de la Cité de la Musique

Le site officiel de Miles Davis

Le site officiel de l’exposition We Want Miles

Le site officiel de Jimmy Cobb



 Lire aussi

À découvrir autour de l'article