Rubriques :
Vidéo du jour

Beggars Banquet, festin rock en Hi-Res

Par Marc Zisman |

Pour ses 50 ans, le chef d'œuvre des Rolling Stones est remastérisé en 24Bit...

Premier album d’un carré d’as abattu par les Rolling Stones entre 1968 et 1972, Beggars Banquet est un véritable festin rock’n’roll. Sans doute même l’un des plus grands de l’histoire du genre ! Dès les premières mesures chamaniques du tubesque Sympathy for the Devil, on comprend que Mick Jagger et Keith Richards convoquent ici tous les démons de leur musique diabolique et brute. Le blues, la violence, le rhythm'n'blues, le sexe, la country, la musique africaine, la révolte, la soul, la drogue, la luxure, rien ne manque à l’appel de cette orgie électrique, à la prose satanique et crue, et portée par des guitares habitées et une rythmique minimaliste.

Ici, la note bleue sue à grosses gouttes (Parachute Woman) ou s’offre totalement dénudée (Prodigal Son et Factory Girl). Là, le rock n’a jamais été aussi vénéneux et fascinant (Street Fighting Man). Richards, arme au poing, lâche des rafales de riffs de guitare démentiels tandis que Jagger chante avec une puissance et une sincérité inédites.

Jusqu'en 1972, les Stones poursuivront sur cette lancée avec trois autres chefs-d'œuvre : Let It Bleed, Sticky Fingers et Exile on Main Street. Pour ses 50 ans, Beggars Banquet refait surface en Hi-Res 24Bit dans une nouvelle remastérisation.







ECOUTEZ BEGGARS BANQUET PAR LES ROLLING STONES SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !