Catégories :
Interview

Rencontre avec Giovanni Ceccarelli

Moins médiatisé que certains de ses confrères compatriotes, le pianiste italien Giovanni Ceccarelli signe un bel album en trio dont il évoque la genèse le temps d’un podcast.

Par Marc Zisman | Interview | 6 mai 2011
Réagir
Écouter ce podcast :
Télécharger ce podcast :   m4a  |  mp3
Suivre ce podcast par :   RSS  |  iTunes

Avec son nouvel album, Météores, publié chez Bonsaï Music, Giovanni Ceccarelli rappelle qu’il est un jazzman plus qu’attachant. En trio avec ses complices Ferruccio Spinetti et Francesco Petreni, le pianiste italien façonne un univers musical nuancé, entre romantisme entêtant et mélancolie subtile. Un disque au final très personnel pour celui qui croisa la route de Lee Konitz, Tony Scott, Mark Murphy, Enrico Rava, Paolo Fresu, Rosario Giuliani et bien d’autres confrères. Un disque qui met surtout en exergue un musicien qui mériterait plus d’attention. Le temps d’une rencontre-podcast, Ceccarelli raconte la genèse de ce nouvel opus et revient sur les temps forts de son (déjà long) parcours.

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters