Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Les Lisztomanias célèbrent le piano romantique

Par Eva Sauphie |

Le festival Lisztomanias se tiendra du 23 au 30 octobre à Châteauroux dans l’Indre, et fêtera le piano romantique autour de l’œuvre de Listz et Chopin.

Pour leur neuvième édition, qui se déroulera du 23 au 30 octobre, les Lisztomanias rendront hommage à Liszt et Chopin. Et pour cause, tous deux avaient coutume de se rendre dans la région, à Nohant chez l’écrivain George Sand. Lieu où s’est constituée au XIXe siècle une communauté romantique vivante.

Musique et littérature se côtoieront au grand contentement des esthètes. Aussi, en guise d’apéritif, le Musée Bertrand inaugurera-t-il un salon romantique dédié à Chopin et l’univers berrichon.

La soirée sera quant à elle consacrée à un concert littéraire autour de l’œuvre du compositeur polonais, en compagnie d’invités de renom, Patrick Poivre d’Arvor en qualité de récitant et Jean-Philippe Collard au piano, sur des poèmes de Ronsard, Verlaine, Apollinaire, etc., et des musiques de Chopin (Nocturnes, quelques valses, Sonate Funèbre etc.).

Et pour incarner les répertoires lisztien et chopinien, une flopée de pianistes confirmés investiront Châteauroux, parmi lesquels Dana Ciocarlie, Tristan Pfaff, François-René Duchâble, Louis Lancien, Igor Tchetuev, et Pascal Amoyel.

Les Lisztomanias célèbreront aussi Robert Schumann, qui fut l’ami de Liszt et de Chopin. Les trois musiciens auront donc une place de choix parmi la programmation de cette édition 2010.

Un quatrième génie s’invitera, Serge Rachmaninov, incontestablement influencé par les trois autres dans son imaginaire musical comme dans son art pianistique.

Au programme également, conférence, projection de film, concert à l’occasion du bicentenaire Chopin-Schumann, lecture spectacle. Et de nombreux artistes qui s’associeront à cette grande fête aux côtés des pianistes évoqués : l’Orchestre de Padoue et de la Vénétie Alain Carré, Giovanni Bellucci, Nicolas Dautricourt, Vahan Mardirossian, Yves Henry, Antoine Hervé, Michel Schneider, Anne Trèmolières, Jean-Baptiste Doulcet, Arnaud Oreb, et de jeunes pianistes à l’aube de leur carrière, qui viendront témoigner de la transmission bien vivante de l’art de Franz Liszt et de Frédéric Chopin.

Le site des Lisztomanias

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article