Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

L’Orchestre de Paris invite Lars Vogt

Par Max Dembo |

Le pianiste allemand Lars Vogtjouera le Concerto pour piano n°1 de Brahms avec l’Orchestre de Paris de Paavo Järvi les 27 et 28 avril. RETIREZ VOS PLACES AVEC QOBUZ POUR LE CONCERT DU 28 EN ÉCRIVANT A : places@qobuz.com.

Mercredi 27 et jeudi 28 avril, grâce au pianiste allemand Lars Vogt, le Concerto pour piano n°1 de Brahms sera au centre des concerts de l’Orchestre de Paris dirigé par Paavo Jarvi. Egalement au programme de ces deux soirées, Trois danses de Duruflé et la Symphonie n°5 de Sibelius.

RETIREZ VOS PLACES AVEC QOBUZ POUR LE CONCERT DU 28 AVRIL EN ÉCRIVANT A : places@qobuz.com.

Deux concerts-voyages signés Järvi, à travers trois mondes assez différents… D’abord une des premières œuvres de Duruflé, un de ces compositeurs français auxquels le nouveau directeur musical de l’Orchestre de Paris souhaite prêter attention, pour leur personnalité intéressante, occultés pourtant par l’écrasante stature des Ravel, Debussy ou plus tard Messiaen ou Poulenc. Une des premières œuvres de Brahms, qui mit dans ce concerto tous ses désirs symphoniques, lui qui ne se croyait pas capable de reprendre le flambeau de Beethoven et qui progressivement se forgera son style propre. Pour conclure, l’une des plus émouvantes partitions de Sibelius, majestueuse et mystérieuse. Partout, des sonorités audacieuses, comme originelles.

Invité d’honneur de ces soirées, le pianiste allemand né à Düren en 1970, Lars Vogt. Sa carrière débute à Leeds. Le concours qui s’y déroule ne ressemble à aucun autre. Le répertoire est quasi libre, laissant chaque musicien refléter sa personnalité à travers ses goûts et ses choix. En 1990, Vogt a 20 ans. Il est second du concours. Mais surtout, il joue en final le concerto de Schumann avec Simon Rattle et le City of Birmingham Symphony Orchestra. C’est le début d‘une collaboration profonde, avec l’enregistrement de ce même concerto couplé avec Grieg, puis du Premier concerto de Beethoven.

Nommé à l’Orchestre Philharmonique de Berlin, Rattle propose à Lars Vogt d’en devenir le premier interprète en résidence, jouant en musique de chambre avec les instrumentistes de l’orchestre. Le pianiste a également fondé son propre festival de musique de chambre Spannungen à Heimbach en Allemagne. Il anime également un projet éducatif intitulé Rhapsody In School.

Le site de Lars Vogt

Le site de l’Orchestre de Paris

Le site de la Salle Pleyel

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article