Votre panier est vide

Rubriques :
Interview

Ahmed Essyad, une vidéo podcast

Par Marc Zisman |

Portée par l’oralité, l’œuvre d’Ahmed Essyad ne cesse d’interroger la modernité. Rencontre avec le grand compositeur marocain dont l’enregistrement de l’œuvre Voix interdites vient de paraître.

La musique contemporaine renferme un nombre incommensurable de regards. De textures. Et même de règles. Ahmed Essyad est l’une de ses couleurs. Vibrante, attachante et surtout passionnante. A 75 ans, le grand compositeur marocain poursuit son chemin, nourri d’une double culture, arabo-islamique et occidentale. Une main dans sa terre natale marocaine. L’autre dans son pays d’adoption, la France. L’étonnant Voix interdites, créé en 2005 et dont l’enregistrement par l’ensemble Accroche Note vient de paraitre sur le label L'Empreinte digitale, est une pierre supplémentaire à son édifice réellement original. Une œuvre au cœur de laquelle rayonne l’oralité. Mais aussi des chocs nommés Max Deutsch, son maître disciple de Schönberg, rencontré en 1962 lorsqu’il fait escale à Paris… Musique arabo-andalouse, musique traditionnelle berbère, École de Vienne et tant d’autres : Ahmed Essyad est au final une vraie voix et non un collage hétéroclite et juste mystique. Car il ne prend de la tradition que ce qui peut interroger et remettre en cause la modernité. Rencontre avec un compositeur toujours aussi habité et captivant.



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article