Votre panier est vide

Rubriques :
Nominations et Prix

Michaël Levinas élu à l'Académie des Beaux-Arts

Par Marc Zisman |

Fils du philosophe Emmanuel Levinas, le pianiste et compositeur vient d’être été élu à l'Académie des Beaux-Arts dans la section de composition musicale.

Le pianiste et compositeur Michaël Levinas a été élu à l'Académie des Beaux-Arts dans la section de composition musicale, au fauteuil précédemment occupé par Jean-Louis Florentz, mort en 2004, a annoncé l'Institut de France dans un communiqué.

Agé de 59 ans, Levinas est également professeur au conservatoire national supérieur de musique de Paris. Il est le fils du philosophe Emmanuel Levinas. Son œuvre est centrée sur les domaines du timbre et de l'acoustique.

Le double profil artistique de Michaël Levinas, pianiste concertiste et compositeur, détermine son interprétation et sa carrière. Les vocations du pianiste et du compositeur sont intimement liées. Invité par les plus grands festivals de musique contemporaine européens, il a joué des œuvres de Stockhausen, Boulez, Messiaen, Ligeti, et a créé des pièces, notamment de Nunes et Murail.

Les œuvres de Levinas sont jouées par les grands interprètes d'aujourd'hui, en France et à l'étranger. Il a été invité à enseigner la composition dans certaines des plus prestigieuses académies de composition, notamment les cours d'été de Darmstadt, le séminaire de Royaumont et l'école supérieure de musique de Barcelone. Sa discographie pianistique, qui s’étend de Bach à Boulez, a été jalonnée d'enregistrements très remarqués par la critique.

L’écoute du pianiste modelant le son de son instrument a aussi inspiré le compositeur explorateur acoustique. L'œuvre de Michaël Levinas ne cesse d’ausculter le domaine du timbre et de l'acoustique, notamment dans des pièces comme Appel, Ouverture pour une fête étrange, La Conférence des Oiseaux. Le compositeur interroge la question fondamentale de la relation texte-musique dans une œuvre comme Les Aragon (1998) ou dans ses récentes contributions à la scène : son opéra Go-gol (1996) d'après Le Manteau de Nicolas Gogol créé par le festival Musica de Strasbourg, l'Ircam et l'opéra de Montpellier. Les Nègres (2004), d'après la pièce de Jean Genet, dont le compositeur a établi le livret. Un troisième opéra, composé d'après La Métamorphose de Franz Kafka, est aujourd'hui en cours de conception et de composition.

Par ailleurs, Michaël Levinas est professeur au conservatoire national supérieur de musique de Paris.

Cette élection porte au nombre de sept les membres de la section de composition musicale qui regroupe Jean Prodromides, Laurent Petitgirard, Jacques Taddei, François-Bernard Mâche, Edith Canat de Chizy et Charles Chaynes.

Héritière de l’Académie royale de Peinture et de Sculpture, d’une part, de l’Académie royale d’Architecture, d’autre part, et de l’Académie royale de Musique enfin, instituées au XVIIe siècle, l’Académie des Beaux-Arts, ainsi dénommée en 1803, est l’une des cinq classes qui forment l’Institut de France dont les autres compagnies sont l’Académie française, l’Académie des Sciences, l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et l’Académie des Sciences morales et politiques.

Le site officiel de Michaël Levinas

Le site officiel de l’Académie des Beaux-Arts

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article