Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

Dominique A, à la vie, à la mort

Par Nicolas Magenham |

Le chanteur a profité du confinement pour concocter un bel album épuré, hanté par les morts de Christophe et de Philippe Pascal...

Au moment du confinement imposé lors de l’épidémie de Covid-19 en 2020, Dominique A a eu l’idée d’improviser des morceaux avec ses claviers et sa boîte à rythme réunis sur Vie étrange. « J'ai eu l'envie de traduire musicalement la façon dont je ressentais ce que nous traversions, l'atmosphère qui se dégageait d'une période entre autres marquée par la disparition d'un chanteur aux mots bleus », explique-t-il.

L’un des grands moments de cet album est en effet Vie étrange, un hommage à Christophe, décédé en avril 2020. Accompagné d’un bourdonnement inquiétant, de quelques notes de synthés éthérées et du bruit de la pluie contre une vitre, Dominique A répète inlassablement cette simple phrase comme une incantation morose : « Quelle vie étrange, plus de mots bleus, no more ». D’autres morceaux évoquent les conséquences des restrictions gouvernementales d’alors, comme celle de rester dans un rayon d’un kilomètre autour de chez soi (A la même place).

L’album se situe globalement dans un registre minimaliste, sensible et parfois lugubre, comme dans Quand je rentre, qui évoque une valse que l’on danserait dans une pièce nue et grisâtre. En revanche, Papiers froissés se veut plus aérien, tandis qu’Un endroit mystérieux est un souvenir d’adolescence pétri de nostalgie.

Quant à L’Eclaircie (une reprise du groupe Marc Seberg pour rendre hommage à son chanteur Philippe Pascal disparu en 2019 et auquel il a consacré un livre, Fleurs plantées par Philippe), Wagons de porcelaine et Les Eveillés, ils laissent entrevoir une note de lumière au milieu de ce paysage aux contours funestes. C’est à très faible volume, presque comme dans une berceuse, que Dominique A chante la plupart des titres. « Comme lorsqu'on ne veut pas réveiller quelqu'un, et comme pour ne pas troubler le silence que je percevais tout autour dans les rues », explique-t-il. Avec Vie étrange, le chanteur provinois rend l’anxiété plus poétique que jamais.

ÉCOUTEZ "VIE ETRANGE" DE DOMINIQUE A SUR QOBUZ

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article