Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Bollywood s’invite à la Cité !

Par Eva Sauphie |

Du 17 au 25 juin, le continent indien, de la tradition à Bollywood, s'installe à la Cité de la Musique à Paris.

Le patrimoine culturel indien sera hautement représenté du 17 au 25 juin à la Cité de la Musique, à commencer par le prisme de la musique le 17 juin avec les chants Sikhs et qawwâli des Ensembles Sewak Dhadi Jatha et Nizami Bandhu.

Puissante industrie cinématographique, Bollywood incarne aussi la musique dans tout ce qu’elle a de folklorique, de populaire, de festif, et reste intimement lié au genre de la comédie musicale. Bollywood s’éloigne ainsi de Hollywood en proposant un modèle à cheval entre les grandes traditions de l’Inde et l’esthétique des spectacles chantés en play-back.

Cet hommage à la culture indienne s’ouvrira avec les chants épiques et de bravoure sikhs de Sangrur, poèmes épiques chantés à la mémoire des exploits des ancêtres guerriers, par l’Ensemble Sewak Dhadi Jatha, avec en deuxième partie les chants qawwâli de l’Ensemble Nizami Bandhu (Inde du Nord).

Ces poèmes honoreront le fondateur de la religion monothéiste, le Guru Nanak (1469-1539), sur fond d’harmonium, de percussions dholak, tablâ, et de banjo.

Le lendemain, Inde du Nord et Grande-Bretagne se réuniront et réinventeront la musique indienne traditionnelle à coup de sonorités actuelles et débridées : DJ’s, VJ’s, table électronique et clavier, se mêleront aux tabla (percussion indienne), sitar, persussions en tout genre et danses kathak. Emmené par Vijay Ghate, grand joueur de tabla de la tradition savante (il a notamment participé aux arrangements du deuxième album de Björk, Debut), et Talvin Singh, pionnier de la diaspora indienne, le collectif bigarré Sizero Tabla Experience flirtera donc avec les sonorités de l’electro tout en proposant un programme alliant danse, sitar électrique (zitar), et projections vidéos.

Issus de la grande industrie du cinéma bollywoodien, une vingtaine d’artistes de la Terence Lewis Dance Company, présenteront sous la direction du chorégraphe Shiva Aka, un spectacle composé de musiques, de danses et d’extraits de films, le 25 juin. Une vaste fresque des années soixante à nos jours, capable de fusionner les modes successives du cinéma américain avec les grandes traditions populaires et régionales du continent indo-pakistanais.

Ce festival mettra aussi en lumière les danses populaires le 19 juin, avec la danse traditionnelle bhangra et gidda de L'Ensemble Saitar Funk.



Le site de la Cité de la Musique

Le site de Vijay Ghate

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article