Votre panier est vide

Rubriques :
News

Neil Young partout !

Par Marc Zisman |

Sur tous les fronts médiatiques, le Loner souffle aussi ce mois-ci les 50 bougies de son chef d'œuvre "Harvest" paru en février 1972. Un sommet folk-rock à réécouter en Hi-Res évidemment...

Un nouvel album de pur rock'n'roll roots avec Crazy Horse (Barn), des coups de gueule régulier contre la médiocrité de la qualité sonore de son catalogue sur la majeure partie des services de streaming (exception faite de Qobuz qu'il recommande chaudement), un divorce avec Spotify suite au podcast antivax de Joe Rogan et aujourd’hui les 50 ans de son chef d’œuvre Harvest paru le 1er février 1972 : Neil Young est partout !

A 76 ans passés, le Loner s’amuse à jongler avec les valeurs qu’il défend depuis la nuit des temps et reste toujours aussi stimulé par la création, comme le prouve ses sorties régulières de nouveaux albums. Des publications stimulantes et jamais hors sujet mais rarement du niveau de ce fameux Harvest

Pour le grand public mais aussi pour bon nombre de ses fans, Harvest demeure le sommet de sa riche discographie 70's. Sur fond de country-rock et folk on ne peut plus mélancolique, l’art de Neil Young brille de mille feux tout au long de ce quatrième album. Sorte de Graal baba bucolique et champêtre, l’opus, qui met parfois à nu sa relation tumultueuse avec la comédienne Carrie Snodgress, mère de son premier fils Zeke, offre aussi d’impressionnantes zones d’ombre comme The Needle and the Damage Done, ballade sur la dépendance à l’héroïne de son guitariste Danny Whitten, qui mourra d’ailleurs d’overdose en novembre de la même année, juste après s'être fait virer du groupe par Neil Young.

Mais derrière sa béatitude peace & love à laquelle ont participé Crosby, Stills & Nash tout comme James Taylor et Linda Ronstadt, Harvest reste une œuvre riche, tourmentée et mélodiquement parfaite. Un nouveau sans-faute sur lequel on trouve même les violons du London Symphony Orchestra (A Man Needs a Maid et There's a World), manipulés avec précaution et goût. Un disque qui influencera de nombreuses générations.

ÉCOUTEZ NEIL YOUNG SUR QOBUZ

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article