Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Neil Young - Harvest

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Harvest

Neil Young

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Studio Sublime

Pour le grand public mais aussi pour bon nombre de ses fans, Harvest demeure le sommet de sa riche discographie 70's. Sur fond de country-rock et folk on ne peut plus mélancolique, l’art du Loner brille de mille feux tout au long de ce quatrième album paru en février 1972. Sorte de Graal baba bucolique et champêtre, l’opus, qui met parfois à nu sa relation tumultueuse avec la comédienne Carrie Snodgress, mère de son premier fils Zeke, offre aussi d’impressionnantes zones d’ombre comme The Needle and the Damage Done, ballade sur la dépendance à l’héroïne de son guitariste Danny Whitten, qui mourra d’ailleurs d’overdose en novembre de la même année, juste après s'être fait virer du groupe par Neil Young. Mais derrière sa béatitude peace & love à laquelle ont participé Crosby, Stills & Nash tout comme James Taylor et Linda Ronstadt, Harvest reste une œuvre riche, tourmentée et mélodiquement parfaite. Un nouveau sans-faute sur lequel on trouve même les violons du London Symphony Orchestra (A Man Needs a Maid et There's a World), manipulés avec précaution et goût. Un disque qui influencera de nombreuses générations. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Harvest

Neil Young

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Out on the Weekend
00:04:34

NEIL YOUNG, Producer, Acoustic Guitar, Electric Guitar, Piano, Lead Vocals, Writer, Harmonica, MainArtist - Jack Nitzsche, Piano - Ben Keith, Pedal Steel Guitar - Elliot Mazer, Producer - JAMES TAYLOR, Banjo - Tim Drummond, Bass Guitar - Kenny Buttrey, Drums

1972 Warner Records Inc. 2002 Reprise Records

2
Harvest
00:03:12

NEIL YOUNG, Producer, Acoustic Guitar, Electric Guitar, Piano, Lead Vocals, Writer, Harmonica, MainArtist - Jack Nitzsche, Piano - Ben Keith, Pedal Steel Guitar - Elliot Mazer, Producer - JAMES TAYLOR, Banjo - John Harris, Piano - Tim Drummond, Bass Guitar - Kenny Buttrey, Drums

1972 Warner Records Inc. 2002 Reprise Records

3
A Man Needs a Maid
00:04:05

NEIL YOUNG, Producer, Acoustic Guitar, Electric Guitar, Piano, Lead Vocals, Writer, Harmonica, MainArtist - Jack Nitzsche, Producer, Arranger, Piano, Orchestrator - Ben Keith, Pedal Steel Guitar - Elliot Mazer, Producer - JAMES TAYLOR, Banjo - London Symphony Orchestra, Orchestra - Tim Drummond, Bass Guitar - Kenny Buttrey, Drums

1972 Warner Records Inc. 2002 Reprise Records

4
Heart of Gold
00:03:07

Linda Ronstadt, Background Vocals - NEIL YOUNG, Producer, Acoustic Guitar, Electric Guitar, Piano, Lead Vocals, Writer, Harmonica, MainArtist - Jack Nitzsche, Piano - Ben Keith, Pedal Steel Guitar - Elliot Mazer, Producer - JAMES TAYLOR, Banjo, Background Vocals - Teddy Irwin, Acoustic Guitar - Tim Drummond, Bass Guitar - Kenny Buttrey, Drums

1972 Warner Records Inc. 2002 Reprise Records

5
Are You Ready for the Country?
00:03:25

David Crosby, Background Vocals - NEIL YOUNG, Producer, Acoustic Guitar, Electric Guitar, Piano, Lead Vocals, Writer, Harmonica, MainArtist - Jack Nitzsche, Guitar, Piano - Ben Keith, Pedal Steel Guitar - Elliot Mazer, Producer - JAMES TAYLOR, Banjo - Graham nash, Background Vocals - Tim Drummond, Bass Guitar - Kenny Buttrey, Drums

1972 Warner Records Inc. 2002 Reprise Records

6
Old Man
00:03:25

Linda Ronstadt, Vocals - NEIL YOUNG, Producer, Guitar, Piano, Vocals, Writer, Harmonica, MainArtist - Jack Nitzsche, Piano - Ben Keith, Guitar - Elliot Mazer, Producer - JAMES TAYLOR, Banjo, Vocals - Tim Drummond, Guitar - Kenny Buttrey, Drums - James McMahon, Piano

1972 Warner Records Inc. 2002 Reprise Records

7
There's a World
00:03:00

NEIL YOUNG, Producer, Acoustic Guitar, Electric Guitar, Piano, Lead Vocals, Writer, Harmonica, MainArtist - Henry Lewy, Producer - Jack Nitzsche, Producer, Arranger, Piano, Orchestrator - Ben Keith, Pedal Steel Guitar - Elliot Mazer, Producer - JAMES TAYLOR, Banjo - London Symphony Orchestra, Orchestra - Tim Drummond, Bass Guitar - Kenny Buttrey, Drums

1972 Warner Records Inc. 2002 Reprise Records

8
Alabama
00:04:03

David Crosby, Background Vocals - NEIL YOUNG, Producer, Acoustic Guitar, Electric Guitar, Piano, Lead Vocals, Writer, Harmonica, MainArtist - Stephen Stills, Background Vocals - Jack Nitzsche, Guitar, Piano - Ben Keith, Pedal Steel Guitar - Elliot Mazer, Producer - JAMES TAYLOR, Banjo - Tim Drummond, Bass Guitar - Kenny Buttrey, Drums

1972 Warner Records Inc. 2002 Reprise Records

9
The Needle and the Damage Done
00:02:03

NEIL YOUNG, Producer, Acoustic Guitar, Electric Guitar, Piano, Lead Vocals, Writer, Harmonica, MainArtist - Jack Nitzsche, Piano - Ben Keith, Pedal Steel Guitar - Elliot Mazer, Producer - JAMES TAYLOR, Banjo - Tim Drummond, Bass Guitar - Kenny Buttrey, Drums

1972 Warner Records Inc. 2002 Reprise Records

10
Words (Between the Lines of Age)
00:06:49

NEIL YOUNG, Producer, Acoustic Guitar, Electric Guitar, Piano, Lead Vocals, Writer, Harmonica, MainArtist - Stephen Stills, Background Vocals - Jack Nitzsche, Guitar, Piano - Ben Keith, Pedal Steel Guitar - Elliot Mazer, Producer - JAMES TAYLOR, Banjo - Graham nash, Background Vocals - Tim Drummond, Bass Guitar - Kenny Buttrey, Drums

1972 Warner Records Inc. 2002 Reprise Records

Descriptif de l'album

Pour le grand public mais aussi pour bon nombre de ses fans, Harvest demeure le sommet de sa riche discographie 70's. Sur fond de country-rock et folk on ne peut plus mélancolique, l’art du Loner brille de mille feux tout au long de ce quatrième album paru en février 1972. Sorte de Graal baba bucolique et champêtre, l’opus, qui met parfois à nu sa relation tumultueuse avec la comédienne Carrie Snodgress, mère de son premier fils Zeke, offre aussi d’impressionnantes zones d’ombre comme The Needle and the Damage Done, ballade sur la dépendance à l’héroïne de son guitariste Danny Whitten, qui mourra d’ailleurs d’overdose en novembre de la même année, juste après s'être fait virer du groupe par Neil Young. Mais derrière sa béatitude peace & love à laquelle ont participé Crosby, Stills & Nash tout comme James Taylor et Linda Ronstadt, Harvest reste une œuvre riche, tourmentée et mélodiquement parfaite. Un nouveau sans-faute sur lequel on trouve même les violons du London Symphony Orchestra (A Man Needs a Maid et There's a World), manipulés avec précaution et goût. Un disque qui influencera de nombreuses générations. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Neil Young

Playlists

Dans la même thématique...
Power Up AC/DC
Letter To You Bruce Springsteen
Rumours Fleetwood Mac
Les Grands Angles...
Neil Young en 10 albums

Difficile de hurler « Rock'n'roll will never die ! » sans paraître ridicule. Neil Young le peut. Sans problème. Depuis plus d’un demi-siècle, le géant canadien a prouvé qu’il était un des plus grands auteurs de sa génération, capable de se renouveler et d’embarquer le rock sur des sentiers aussi bien champêtres que violents. La preuve en dix albums.

Americana, l’Amérique par les racines

L’étiquette a beau sentir le coup marketing fumeux, l’americana synthétise pourtant bien depuis une vingtaine d’années cette fusion du rock, de la country, du blues et du rhythm’n’blues. Et comme dans toutes les grandes familles, on y croise à peu près tout le monde : la fille rebelle, l’oncle cultivé, le père agité, la cousine habitée…

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Dans l'actualité...