Votre panier est vide

Rubriques :
News

Anna Vinnitskaya, da , da, da !

Par Marc Zisman |

Révélation 2009, la pianiste de Novorossiisk est un véritable éblouissement…

Lauréate du Concours Reine Elisabeth 2007, la jeune Anna Vinnitskaya est l’une des plus belles révélations pianistiques de l’année 2009, aux côtés d’Ingrid Fliter ou Yuja Wang. Pour la finale de l'édition 2007 du prestigieux concours, elle interprétait notamment la Sonate n°13 « Quasi una fantasia » (op. 27 n°1) de Beethoven. Toutes les qualités de son jeu y font merveille, une sorte de puissance mâle alliée à un sens de la ligne inouï. Plus proche d’un Bruno Leonardo Gelber, auteur d’une des plus irrésistibles intégrales des Sonates de Beethoven (Denon, de la roche en fusion), que d’un Stephen Kovacevich, plus rugueux et agressif. Éblouissant !



 Lire aussi

À découvrir autour de l'article