Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Marlon Williams brise les cœurs

Le Néo-Zélandais qui a hérité de la voix du King et du Big O...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 17 février 2018
Réagir
Qobuz

La première impression est celle d’un coup de téléphone de l’au-delà. « Allo Elvis ? C’est toi ? » A moins qu’il ne s’agisse de Roy Orbison à l’autre bout du fil. Ou même, plus près de nous et toujours en vie, Chris Isaak ou Richard Hawley… Marlon Williams est de cette race de chanteur à la voix surnaturelle.

Comme un crooner intemporel jonglant avec finesse entre rock, country, folk voire soul, le Néo-Zélandais ne se contente pas d’écrire des paroles touchantes, très personnelles ou pas. Il les emmitoufle dans cet organe stupéfiant qui alterne entre l’intimité d’une confidence au creux de l’oreille et le lyrisme d’une déclaration jetée à la face du monde. Trois ans après un premier disque déjà stupéfiant, Williams monte d’un cran dans la grâce. Et sur Nobody Gets What They Want Anymore, il retrouve même son ex, la elle aussi très douée Aldous Harding, le temps d’un duo venu d’une autre planète.





ECOUTEZ MAKE WAY FOR LOVE DE MARLON WILLIAMS


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters