Catégories :

QIBUZ / Lundi 9 septembre 2013

Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non?

Qibuz Lundi | 9 septembre 2013
Réagir






Et Arcade Fire invita un certain David Bowie…

Attendu comme le père Noël, le quatrième album d’Arcade Fire paraitra le 29 octobre, logiquement baptisé Reflektor. Ce week-end, un premier titre du même nom a déjà fuité sur le web avec, en invité, un certain David Bowie ! Un peu electro, un peu « Talking Heads », un peu chanté en français, l’amuse-bouche laisse présager un album assez éloigné de ses prédécesseurs… Arcade Fire avait livré la nouvelle de la parution de son quatrième opus en juillet dernier, sur son compte Twitter, de manière assez originale : simplement en répondant à la question d’un fan qui leur disait : « Vous êtes mes préférés ! ». « Merci. Notre nouvel album sortira le 29 octobre. » En juin, James Murphy qui épaule Arcade Fire dans la production de ce nouvel album, avait donné quelques informations sur l’avancement du projet dans une interview accordée au Daily Star. « L’album se porte bien. Je suis en plein dedans et ne sait donc pas au final quelle direction il prendra. Ce sera un disque fantastique ». Pour clarifier son rôle dans ce quatrième album d'Arcade Fire, l’ancien leader de LCD Soundsystem avait ajouté : « Ils sont si bons qu’ils pourraient se produire seuls. Aussi mon rôle dans le groupe dépend de la chanson. Parfois je fais quelques suggestions et je joue de tel ou tel instrument. Parfois, je donne un coup de main sur les arrangements. En fait, on se sent comme des membres à part entière de nos groupes respectifs car on a énormément tourné ensemble ces dernières années… » Fin 2012, le manager des Canadiens, Scott Rodger, avait indiqué dans une interview à MusicWeek : « Ils sont en studio avec James Murphy pour trois quatre chansons et Markus Dravs, collaborateur de longue date, est aussi là. Ils écrivent trop de chansons. C’est un problème assez positif en fait. Là, on a dépassé les 35 titres, de quoi remplir plus d’un double album…” L’année est déjà riche pour le cerveau d’Arcade Fire puisque – attention séquence carnet rose – Win Butler et Régine Chassagne ont donné naissance à un garçon en avril dernier…






Roger Waters defend The Wall… de Berlin

Roger Waters a exprimé son soutien aux opposants d'un projet immobilier situé tout près du plus long tronçon du Mur de Berlin encore visible dans la ville. Selon l’AFP, la veille de son spectacle The Wall, présenté à Berlin, l'ex-bassiste de Pink Floyd désormais âgé de 69 ans, s'est rendu devant ce tronçon de 1,3 kilomètre, décoré par des artistes et baptisé East Side Gallery. « Habituellement, je ne suis pas trop connu pour recommander le maintien de murs dans le monde, je suis plutôt de ceux qui cherchent à les abattre mais dans ce cas, je suis extrêmement heureux de faire une exception à cette règle générale », a-t-il déclaré devant quelques dizaines de personnes à l'endroit où une fresque inspirée des dessins de The Wall a été peinte. « Je soutiens totalement le mouvement de protestation contre la poursuite de ce projet immobilier. Il doit y avoir des lieux de mémoire pour ce dont nous, en tout cas ceux qui sont assez âgés, avons été témoins durant les jours sombres de la Guerre froide », a ajouté Waters. Fin mars, quatre blocs du mur, représentant une ouverture de cinq à six mètres de large, ont été enlevés et remplacés par une porte. Les travaux ont été effectués à la demande d'un promoteur immobilier qui veut construire une tour d'habitation de grand luxe de 63 mètres de haut sur les berges de la rivière Spree. Le promoteur a assuré avoir pris cette décision à titre « temporaire » pour offrir un accès aux véhicules de chantier, promettant que les blocs du mur retirés mercredi retrouveront leur place initiale une fois les travaux terminés. Par ailleurs, le concert The Wall à Berlin fait l'objet d'une polémique. Toujours selon l’AFP, l'American Jewish Committee a assimilé un élément du spectacle, un cochon géant gonflable frappé de plusieurs symboles dont une étoile de David, à de la « vulgaire propagande antisémite », et a écrit aux autorités de la ville-Etat, propriétaire du stade olympique où a lieu le show. « Précisément le soir de la célébration de Rosh Hashana, le Nouvel An juif, Waters organise son spectacle scandaleux dans le stade olympique de Berlin qui a servi aux nazis pour des évènements de propagande », écrit l'association, dans un communiqué. Sur son site internet, l’ex-Floyd se défend de telles critiques : « The Wall est anti-fasciste, anti-apartheid, anti-dogme », dit-il, ajoutant que l'une de ses belles-filles est juive et que son père est mort en 1944, en combattant les nazis en Italie…






La Villa Médicis fait aussi sa rentrée

La Villa Médicis accueille en cette rentrée douze nouveaux pensionnaires, dont un archetier et un DJ ! Pour la première fois, selon l’AFP, la prestigieuse institution romaine ouvre ses portes à un archetier, Emmanuel Carlier et à un musicien de la scène electro, Nicolas Chaix, alias I:Cube. Né en 1975, Carlier a suivi des études d'histoire à la Sorbonne tout en étant apprenti chez un luthier. A partir de 2005, il se consacre à la fabrication d'archets, ainsi qu'à leur restauration. Propriétaire de son propre atelier depuis 2009, il a obtenu plusieurs prix et médailles. A Rome, il a l'intention de travailler sur le thème de la rigidité des baguettes de violon… Né lui aussi en 1975, Nicolas Chaix alias I:Cube exerce depuis une quinzaine d’années le métier de musicien et de producteur et a joué dans les plus grands clubs et festivals de musique électronique dans le monde. Son projet tournera autour de « l'apport des sons extérieurs, sources et matières sonores trouvées sur place, à la musique électronique ». Créée sous Louis XIV, l'Académie de France à Rome est la plus prestigieuse institution française culturelle à l'étranger. Installée depuis 1803 à la Villa Médicis, sur les hauteurs de Rome, elle accueille des artistes pensionnaires afin qu'ils se perfectionnent dans leur discipline (photographie, peinture, musique, etc.) et organise expositions et concerts. Depuis son arrivée à la tête de la Villa en 2009, son directeur Eric de Chassey s'est attaché à instaurer plus de « diversité » parmi les pensionnaires – autrefois tous français – et à « désenclaver les disciplines ».






Lennon, l’interview retrouvée

Une interview audio de John Lennon dans laquelle il évoque la « torture » qu'avait été l'enregistrement du dernier album des Beatles, Let It Be, en 1969, sera proposée aux enchères d’ici quelques jours. L'interview d'une heure, accordée en 1970 à Toronto à Howard Smith, critique de l'hebdomadaire américain Village Voice, sera mise en vente aux enchères en ligne du 19 au 26 septembre sur le site www.rrauction.com, avec une centaine d'autres pièces relatives aux Fab Four. « C'était l'enfer, comme souvent. C'est une torture chaque fois qu'on produit quelque chose », dit le chanteur. « Les Beatles n'ont pas de pouvoir magique que vous n'avez pas. On souffre l'enfer chaque fois qu'on fait quelque chose », ajoute-t-il. « C'est tendu chaque fois que la lumière rouge (de l'enregistrement) s'allume ». Paru en mai 1970, Let It Be a été enregistré en grande partie à Londres en 1969. Pour le chanteur, assassiné à New York en 1980, Let It Be était un « album bizarre » qui reflétait les frictions entre Paul, George, Ringo et lui-même. Les Beatles se sont ensuite séparés en 1970… « Nous ne l'avons jamais vraiment terminé, on ne voulait pas vraiment le faire, c'est Paul qui nous bousculait », dit-il…






Super Bowl 2014 : Bruno Mars finaliste !

Si on ne sait pas encore qui s’affrontera sur le terrain, on connait le nom de celui qui poussera la chansonnette à la mi-temps : Bruno Mars ! Attendue comme l'un des évènements sportifs et télévisés les plus importants de l'année outre-Atlantique, le Super Bowl est une institution aux Etats-Unis. L’an passé, Beyoncé s'était vue remettre les clés de la pelouse et de la mi-temps durant laquelle elle offrit un show époustouflant de maîtrise. Le 2 février prochain, au MetLife Stadium, l'enceinte des Giants et des Jets, située dans la banlieue de New York, Bruno Mars sera donc la vedette de cette mi-temps de la finale du championnat de NFL remportée en 2013 par les Ravens de Baltimore aux dépens des 49ers de San Francisco.






Des jurés nommés Jennifer Lopez et Harry Connick Jr.

Jennifer Lopez et Harry Connick Jr. se joindront à Keith Urban pour former le jury de la prochaine saison de l’émission American Idol. Ils remplaceront Mariah Carey et Nicki Minaj, qui ont annoncé leur départ en mai dernier. J-Lo sera de retour au sein de ce jury après une saison d’absence. Harry Connick Jr. avait pour sa part déjà fait plusieurs apparitions dans l’émission par le passé, comme mentor pour les futures idoles.





Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Écrivez-nous à : qibuz@qobuz.com

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters