Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

NAD C338 : amplification Hybrid Digital™ et streamer compatible Googlecast inside !

Avec son modèle C338, la marque NAD remet au goût du jour sa conception de l'amplification et de l'alimentation qui ont fait son succès, à savoir l’écrêtage doux et la puissance impulsionnelle importante. De plus, cet amplificateur intègre un lecteur réseau WiFi compatible Googlecast permettant, entre autres, l'écoute de Qobuz en Hi-Res.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 3 septembre 2018
Réagir
Qobuz

L'amplificateur C338 fait partie d'une relativement récente série de cinq amplificateurs lancée par NAD portant le nom générique Hybrid Digital DAC Amplifier.

Ces amplificateurs utilisent une technologie mise au point par NAD visant à obtenir un écrêtage doux (soft clipping) avec une amplification à découpage, celle-ci puisant son énergie dans une alimentation, à découpage également, et contrôlée par le système Asymmetrical PowerDrive du constructeur, alimentation pouvant procurer suffisamment de courant aux étages d'amplification pour que ceux-ci puissent délivrer 150W sur 4Ω lors de pointe de modulation et à pleine puissance, celle-ci s'établissant en continu à 2 x 50W sur 4Ω.

Hormis ces aspects techniques dont nous reparlerons dans le banc d'essai qui va suivre, cet amplificateur C338 dispose d'une entrée phono pour les amoureux des disques vinyle, de deux entrées linéaires et quatre entrées S/PDIF et intègre un récepteur réseau WiFi compatible Googlecast ainsi qu'un récepteur Bluetooth (non aptX, ce codec étant réservé à ses deux grands frères C368 et C388, et aussi à son petit frère C328, qui lui ne possède pas de lecteur réseau mais est équipé d'une prise RS232 pour une intégration domotique).


Présentation

Grâce à l'utilisation d'une alimentation et d'amplificateurs à découpage, la hauteur du boîtier a pu être réduite de manière drastique par rapport à celle des autres amplificateurs de la marque. Pour un amplificateur venant de chez NAD, c'est avec des yeux étonnés que l'on regarde le C338, mais nous, on le trouve plutôt sympa d'autant que sa façade est équilibrée et peu chargée.


Tout à gauche ont élu domicile le bouton de mise en marche surmonté d'une petite LED, rouge en standby, et bleu fixe en fonctionnement normal, bleu clignotant en phase de connexion au réseau, ainsi que la prise casque au standard Jack 6,35 mm.

Sur la gauche de l'afficheur central, deux boutons permettent de choisir l'une des sources de manière séquentielle croissante ou décroissante, le nom de la source apparaissant au fur et à mesure dans la partie gauche de l'afficheur (dont nous avons trouvé la taille minuscule et la luminosité insuffisante, bonne vue exigée !) tandis que la partie droite de celui-ci indique le niveau, de -80,0 à 20,0 par pas de 0,5. Le mute, accessible uniquement depuis la télécommande, remplace la valeur du volume par quatre petits tirets horizontaux.

Sur sa droite de l'afficheur se trouve un bouton noté Bass Eq (égalisation du grave) commandé par le bouton de réglage de volume situé sur sa droite et présentant la même amplitude que celui-ci (de -80,0 à 20,0 par pas de 0,5).

La connectique arrière sera suffisante pour la plupart des utilisateurs, avec des entrées qui, hormis celle dédiée à une platine vinyle repérée Phono, portent les noms des appareils auxquels elles seront probablement reliées, comme streaming et TV pour les entrées analogiques, accompagnées d'une sortie subwoofer à côté de laquelle se trouve la borne de mise à la masse de la platine. Les entrées numériques optiques et coaxiales, au nombre de quatre, sont repérées Optical In et Coaxial In pour éviter toute confusion. Trois connecteurs pour antenne sont aussi présents, un pour la liaison Bluetooth et deux pour la liaison Wifi.


Réalisation

L'intérieur de l'amplificateur avec streamer NAD C338 est celle d'un appareil de grande série réalisé avec soin et propreté et les nappes de fils et conducteurs assurant les différentes interconnexions entre les cartes sont maintenues entre elles lorsque cela est possible.


Toutes les précautions sont prise pour que la réception WiFi soit à l'abri des risques de perturbations extérieures comme intérieures avec un montage sous blindage et des conducteurs haute-fréquence sous gaine téflon, munis de selfs semble-t-il, le tout étant le plus éloigné possible de l'alimentation à découpage.

Voici une vue globale de l'électronique de réception WiFi, des entrées, du décodage et de l’amplification.


Ci-dessous, une vue un peu plus détaillée où l'on peut voir, en haut sur la gauche, le pré amplificateur phono monté verticalement et ceint d'un blindage. La correction RIAA est réalisée par un filtre utilisant un double amplificateur opérationnel à faible bruit spécial audio Texas Instruments OPA1652 entouré de composants passifs réputés pour leurs qualités audio, comme des condensateurs au polystyrène (styroflex) ou encore des modèles à couche plastique.


Sur la gauche de ce pré ampli phono on découvre trois amplificateurs opérationnels à faible bruit NE5532, l'un est utilisé pour la sortie subwoofer (addition des deux voies et filtrage passe-bas) tandis que les deux autres travaillent en association avec des transistors pour former l'amplificateur pour la sortie casque.

Un peu plus bas à droite du pré amplificateur phono se trouve un circuit NJW1194 de la New Japan Radio Company (NJR) qui intègre un sélecteur pour quatre sources et les réglages de volume et de tonalité.

Sur la droite du NJW1194 on peut voir le module de conversion numérique analogique et de filtrage dont le cœur est un circuit Burr-Brown PCM1796 sortant des signaux différentiels en courant (des signaux différentiels sont des signaux qui sont rigoureusement identiques mais ont des phases opposées). La conversion courant tension est réalisée par deux doubles amplificateurs opérationnels à faible bruit spécial audio Texas Instruments OPA1652. Vient ensuite une étape de sommation des tensions différentielles par un amplificateur opérationnel à faible bruit TL082C Texas Instruments, puis leur filtrage réalisé autour d'un modèle National Semiconductor LME49725 optimisés pour la Haute-Fidélité.

Au-dessus de la carte de conversion, un récepteur Cirrus Logic CS8416 sert de commutateurs aux quatre entrées numériques S/PDIF et en extrait le bus I2S qui sera traité par cette même carte de conversion.

Dans le milieu gauche du visuel prend place un quadruple amplificateur opérationnel OPA1654 (version quatre canaux de l'OPA1652) qui va servir à fabriquer les signaux différentiels nécessaires au fonctionnement de l’amplificateur de puissance.

En dessous, on trouve deux groupes de deux régulateurs d'alimentation, le plus à gauche étant constitué d'un LM7812 et d'un LM7912 procurant des tensions symétriques de ±12V alimentant certains amplificateurs opérationnels, et le second de deux régulateurs ajustables, l'un positif (LM317) et l'autre négatif (LM337).

Enfin, pour terminer la description de cette partie de l'électronique, le microcontrôleur de gestion, un modèle STMicroelectronics STM32F03 et son quartz tiennent compagnie à la carte WiFi / Bluetooth LS9-AC11DBT du fabricant Libre Wireless Technology.

Le module d'amplification provient du fabricant Hypex. Il s'agit d'un UcD102 modifié pour NAD et pouvant fournir une puissance maximum de 2x100W/4Ω. Il est raccordé au circuit principal par un connecteur multipoint coudé. Afin de ne pas solliciter l'alimentation en même temps sur un même rail d'alimentation (Asymmetrical PowerDrive), l'une des voies amplifie un signal en phase et l'autre en opposition de phase, l'inversion des raccordements en sortie sur cette voie rétablissant le bon sens.


Dans son prolongement, on peut remarquer à côté du relai commutant les signaux amplifiés sur les borniers un quadruple amplificateur opérationnel TL084C de Texas Instruments. Celui-ci joue d'une part un rôle de protection en déconnectant le relai par détection d'une température anormale du dissipateur sur lequel sont montés les transistors de commutation via une sonde fixée sur celui-ci, et d'autre part surveille l'enveloppe des signaux pour leur éviter d'écrêter, le Soft Clipping (écrêtage doux), cheval de bataille de NAD depuis ses débuts qui évite que l'amplitude des signaux amplifiées dépassent ce que permettent les alimentations, leurs crêtes étant alors rabotées et produisant un son dur. L'ensemble, dont on peut découvrir ici l'architecture, prenant le nom de HybridDigital™ Amp Technology.

Ecoute

C'est en raccordant cet amplificateur NAD C338 à nos enceintes Triangle Antal Anniversary habituelles que nous avons procédé à son écoute. Nous avons utilisé la compatibilité du C338 avec Chromecast en utilisant l'application Qobuz pour Android, elle aussi compatible Chromecast, le streaming se faisant dans ce cas par le C338.

Nous avons ainsi longuement écouté l'album Vespri per l'Assunzione di Maria Vergine de Vivaldi par Rinaldo Alessandrini dirigeant le Concerto Italiano et avons effectivement pu apprécier les qualités sonores de l'amplificateur C338 qui se garde en effet de toute dureté, ce qui avec cette œuvre, que nous avons bien dans l'oreille, se traduit par une restitution sonore qui n'a pas tout le mordant qu'on lui connaît.

Disons que le C338 édulcore un peu l'interprétation du Concerto Italiano en gommant un peu les attaques des cordes, l'aigu semblant dans son ensemble assez sage, ce que l'on ressent très vite avec des enceintes Triangle Antal (le contraire aussi d'ailleurs !). La restitution sonore reste belle, voire plus belle que nature selon nos oreilles et l'expérience d'écoute que nous avons de cet album avec notre amplificateur de référence et aussi dans diverses autres configurations. Attention donc au mariage de cet amplificateur avec des enceintes naturellement douces également.

Les divers titres de l'album The Hits de John Lennon, comme Jealous Guy ou Woman, que nous avons écoutés, se sont mieux adaptés à la personnalité sonore du NAD 338 en accentuant leur caractère éminemment chantant, quant au remuant (Just Like) Starting Over, si les accords de guitare semble un peu manquer d'harmoniques, l'accompagnement dans le grave rythme ce titre avec efficacité et sans empâter le message sonore lorsque l'on joue du réglage des basses.

Pour les graves sismiques, comme ceux des titres North Star et Silent Space de l'album North Star et Silent Space de l'album Tale Of Us , il se défend très bien ce NAD C338, l'amplification à découpage étant plutôt généralement très à l'aise sur ce point, et la possibilité d'augmenter le niveau dans les graves amène à des pressions sonores pas mal élevées dans cette zone de fréquences où les possibilités importantes du C338 en puissance impulsionnelle montrent leur savoir-faire.

Nous avons profité de la présence dans nos locaux du nouveau casque orthodynamique Hifiman Sundara pour tester la sortie casque du NAD C338 dont on retrouve bien la personnalité sonore ne cherchant pas à blesser le sens auditif en se montrant d'une certaine sagesse plus évidente encore au casque, surtout quand il s'agit d'un modèle comme le Sundara. Et la puissance de l'amplificateur pour casque s'est montrée suffisante pour bien le driver malgré son appétit pour les milliwatts.

Pour conclure, cet amplificateur NAD C338 qui fait usage de certaines solutions propre au constructeur, procure également une restitution sonore qui a fait sa renommée, douceur sur l'ensemble du spectre sonore et puissance impulsionnelle élevée.

Spécifications
Manuel d'utilisation
Instructions ChromeCast
Site constructeur
Contact (France Marketing, importateur)

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Pour toute question ou remarque à la Rédaction sur cet article, contactez-nous directement, en ajoutant son URL si possible, à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters