Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

FX-Audio FX1002A : un amplificateur à découpage puissant à l'utilisation simplifiée à l'extrême !

Plug and play, brancher et jouer, voilà ce que propose l'amplificateur FX-Audio FX1002A dont la connectique se limite à une entrée stéréo sur prises Cinch et aux borniers pour les enceintes. Quant aux réglages, un bouton de volume, point barre.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 29 juin 2018
Réagir
Qobuz

En fait, le FX-Audio FX1002A propose un autre réglage, celui du gain de l'amplification, mais il faut pour cela ouvrir le boîtier, et rien n'est fondamentalement changé mais l'utilisateur peut ainsi de manière simple optimiser l'adaptation avec le niveau de sortie de la source utilisée (et aussi avec les enceintes) pour avoir un réglage de volume bien adapté en progressivité à la puissance disponible.

Le FX1002A n'est pas un FDA (Full Digital Amplifier), son amplification est bien en classe D dite numérique mais son unique entrée est analogique. C'est un appareil puissant dont la puce d'amplification peut délivrer jusqu'à 2X125W sur 4 Ω (nous disons bien la puce d'amplification) et dont le boîtier chauffe bien.

Pour notre part, et en fonction de la tension d'alimentation que nous avons mesurée aux bornes de la puce (32V), nous estimerions la puissance à environ 80W par canal avec des enceintes de 6Ω (moyenne entre 4 et 8Ω), ce qui est déjà plus que confortable, et ce avec un taux de distorsion compatible avec la Hi-Fi (1% maximum, ce que nous avons repéré sur le visuel en lien).

Ce serait peut-être bien que les constructeurs de puces d'amplification arrêtent de donner des puissances avec un taux de distorsion de 10% alors que dans le même temps les fabricants de DAC publient des courbes de dégradé d'harmoniques avec des planchers à -130 voire -140 dB... Cherchez l'erreur. Et maintenant place au banc d'essai.


Présentation

A l'avant (de même à l'arrière) de l'amplificateur FX-Audio FX1002A c'est le minimum minimorum, un interrupteur de mise en marche à bascule avec sa LED témoin rouge et un bouton de réglage de volume discrètement souligné par deux LED bleues diffusant leur lumière par deux ouïes pratiquées au fond de son logement réalisé par lamage.


A l'arrière, on trouve la prise pour le bloc secteur dont la tension peut aller de 19 à 32V, celui livré délivrant cette dernière tension avec un courant de près de six ampères, soit une puissance approchant les 190 watts ! Viennent ensuite l'entrée stéréo analogique sur prises Cinch et les borniers pour deux paires d'enceintes qui acceptent les fiches bananes comme le fil dénudé.


Réalisation

Conception classique pour l'amplificateur à découpage FX1002A de FX-Audio avec une carte principale glissée dans les rails de la partie inférieure du boîtier entièrement réalisé en aluminium se chargeant d'échanger avec l'extérieur les calories délivrées par l'amplificateur, lequel est muni d'un sérieux dissipateur à ailettes dont la chaleur ne doit pas rester confinée à l'intérieur du boîtier.


Crise du logement oblige, une carte fille montée sur deux connecteurs multipoints génère des tensions symétriques à partir de l'alimentation provenant directement du boîtier secteur. Pour ce il est utilisé un circuit intégré convertisseur de tension Xlsemi XL6019 et un ensemble de selfs, condensateurs, résistances et diodes permettant d'obtenir une tension de +15V et sa symétrique de -15V.


Ces tensions sont ensuite abaissées à ±12V par des régulateurs de types 78M12 et 79M12 pour alimenter les amplificateurs opérationnel que l'on trouve sur le circuit. Sous cette carte fille prend place un régulateur AMS1117 3.3 de 3,3V servant à l'alimentation des LED et aussi du circuit à huit broches au marquage effacé se trouvant à ses côtés et que nous pensons être un NE ou LM555 servant à temporiser la mise en service des relais placés avant les borniers pour les enceintes. Cette tension de 3,3V est aussi probablement utilisée pour les fonctions mute et standby intégrées à la puce d'amplification.


Dans la même zone prend place la partie pré amplification sous la forme de deux amplificateurs opérationnels à faible bruit Texas Instruments TL072 (U1 et U2) ainsi que le potentiomètre de volume. On peut également voir un dipswitch (S3) servant à définir le gain de la puce d'amplification en changeant la tension de son entrée prévue pour cela.


On trouve également, à proximité de ce dipswitch un double amplificateur opérationnel à faible bruit Texas Instruments NE5532 (U13). Son environnement (diodes, résistances, condensateurs) nous a tout de suite fait penser à un redresseur double alternance changeant des signaux sinusoïdaux en tensions continues, ces signaux étant fortement amplifiés par le second amplificateur contenu dans les boîtiers des TL072. Il se pourrait donc que ce soit un détecteur de présence de signal qui autorise ou non le fonctionnement de l'amplificateur, lui évitant d'être inutilement sous tension en passant en mode standby.

N'oublions pas que cet appareil n'intègre pas de microcontrôleur et que certaines fonctions indispensables doivent être réalisées de façon matérielle (mode hardware en anglais).

On peut voir dans le bas du visuel quatre condensateurs, dont deux de 1μF d'origine Wima reliés aux entrées de l'amplificateur et deux de 1nF découplant celles-ci de la masse.

Enfin, voici la partie amplification qui utilise un amplificateur à découpage (classe D) TDA7498E (Texas Instruments ou STMicroelectronics, le concepteur) dont il n'a donc pas été nécessaire d'ôter le refroidisseur.


La réserve de courant aux bornes du TDA7498E est assurée par un condensateur électrochimique de 8200 μF/35V, l'alimentation de 32V (mesurée par nos soins) se situant dans le coin inférieur gauche du visuel et semblant être de type transistorisé. La mise en forme analogique des signaux PWM issus de l'amplificateur est assurée par des selfs et des condensateurs à couche plastique, dont un modèle MKT de 1μF/250V sur chaque canal.

Ecoute

Le fait est assez rare, mais la personnalité sonore de l'amplificateur FX1002A ne s'accordant pas à nos enceintes Triangle Antal Anniversary, les tweeter à dôme métallique de ces dernières mettant trop en avant le registre aigu délivré par l'amplificateur, nous avons choisi de réaliser nos écoutes avec une paire d'enceintes BC Acoustique Référence SR-B2 dont le dôme en tissu convenait beaucoup mieux. A savoir donc.

Dans ces conditions, l'amplificateur FX1002A nous a offert des Carmina Burana de Carl Orff par le London Philharmonic Choir et le London Philharmonic Orchestra dirigé par Hans Graf (version Hi-Res 24 bits à 44,1 kHz) une restitution pleine de vivacité (d'une manière générale et quelle pêche dans le grave !) et de couleurs, fine, piquée et relativement sage dans l'aigu tout en privilégiant un peu le registre médium, mettant particulièrement les chœurs en avant.

Mais nous avons quand même soumis les petites enceintes SR-B2 (des modèles à deux voies alors que nos Triangle sont des trois voies équipées de deux boomer pour le grave) à rude épreuve car le FX1002A n'est pas avare sur la puissance et celles-ci s'en sont bien sorties même à des niveaux sonores très élevés en suivant le caractère plus ou moins impétueux de cette musique riche en masse orchestrale et chorale servie par un amplificateur ne se faisant pas prier pour monter en régime !

Les montées en puissance ainsi que le déploiement de l'image sonore ne se font pas non plus désirer lors de l'écoute du mythique album The Wall de Pink Floyd reproduit avec des graves solides et percutants, des accords de guitare fins et agréables et des parties chantées, en solo ou avec chœurs, bénéficiant d'une légère mise en avant pas déplaisante du tout, de même que tous les bruitages et autres effets sonores.

Pour conclure, l'amplificateur FX-Audio FX1002A est un appareil puissant et dynamique répondant au quart de tour et proposé à un prix vraiment plancher. Il faudra néanmoins tenir compte de sa propension à mettre un peu en avant les registres médium et aigu pour l'associer à d'autres éléments, en particulier les enceintes.

Caractéristiques
Site constructeur
Contact


Nos remerciements à Audiophonics pour le prêt du FX-Audio FX1002A.

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Pour toute question ou remarque à la Rédaction sur cet article, contactez-nous directement, en ajoutant son URL si possible, à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

https://www.audiophonics.fr/fr/amplificateur-integre/fx-audio-fx1002a-tda7498e-amplificatur-class-d-2x125-watts-4-ohm-noir-p-12171.html

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters