Montreux Jazz Festival : demandez le programme !

Du 4 au 19 juillet, les rives du Lac Léman recevront entre autres Pharrell Williams, Herbie Hancock en duo avec Wayne Shorter, Chris Rea, Van Morrison et surtout, Stevie Wonder, légende de la soul.

Par Tiphaine de Belloy | Sur Scène | 3 juillet 2014
Réagir
Qobuz

Du 4 au 19 juillet, le Montreux Jazz Festival recevra un cortège de musiciens internationaux pour sa 48ème édition. Plus d’un an après la mort de son fondateur, le festival estampillé Mathieu Jaton, réalise le vœu le plus cher de Claude Nobs en recevant le grand Stevie Wonder.

Découvrez la playlist du Montreux Jazz Festival sur Qobuz !


Dans l’Auditorium Stravinsky, on notera la présence le 7 juillet de l’artiste aux multiples facettes Pharrell Williams qui jouera son nouvel album GIRL avec la créativité et la fraîcheur qu’on lui connaît. Deux jours après, ce seront André « 3000 » Benjamin et Antwan « Big Boi » Patton connus sous le nom d’Outkast qui, fort de leur gigantesque carrière, se produiront sur la scène du festival. La créativité sera encore une fois à l’honneur avec la venue de Damon Albarn le 17 juillet qui précédera la présence de la jeune canadienne Banks au RnB futuriste. Claude Nobs aura longtemps désiré la venue de Stevie Wonder : «J’ai encore mangé avec Stevie et Quincy dans Little Italy il y a quelques jours et oui encore, chaque fois que je le vois, nous en parlons et j’espère à nouveau. Oui, je sais qu’il viendra. Je le promets. Je me le promets». C’est chose faite cette année, puisque l’artiste sera présent le 16 juillet pour un concert inédit.

Stevie Wonder- © Festival de Montreux


Le Montreux Jazz Club sera plus jazz qu’à son habitude. Buika, la « fille de feu » de Majorque, mariera jazz et flamenco avec sa voix brisée le 6 juillet. Puis la scène recevra le batteur Jack Dejohnette accompagné du saxophoniste Ravi Coltrane et du bassiste Matt Garrison. Un trio puissant qui se produira le 9 juillet, suivi de Manu Katché et son quartet qui réunira outre le batteur français Katché, le pianiste franco-belge Eric Legnini, le saxophoniste italien Stefano Di Battista et le bassiste camerounais Richard Bona. Le 15, c’est le quartet Prism qui se produira. Technique et groove s’allieront pour un résultat singulier et renouvelé. Avec sa voix impressionnante et une présence scénique incontestable, Benjamin Clementine sera un chanteur à découvrir à l’occasion du 17 juillet.

Enfin le Montreux Jazz Lab recevra MGMT au psychédélisme électrique pour une soirée introspective et cathartique le 8 juillet. Le lendemain, le trio pop London Grammar sera sur la scène, suivi d’Etienne Daho et son nouvel album Les chansons de l’innocence retrouvée le 14 juillet.

Etienne Daho- © Richard Dumas


Le lendemain la suédoise Lykke Li chantera de son timbre doux-amer une pop teintée d’électro pour un résultat envoûtant. Un programme éclectique un brin nostalgique pour ce vivier sonore qui réunira des artistes aux parcours variés.

Plus d'informations sur le site du Montreux Jazz Festival

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters