Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

The Shins, pop en stock

Classe et classique, James Mercer poursuit sa quête de la mélodie parfaite...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 16 mars 2017
Réagir
Qobuz

Totalement piloté par James Mercer, les Shins sont devenus une sorte de maître-étalon de la pop. Avec des hauts (Chutes Too Narrow) et des… moins hauts (Port Of Morrow). Depuis vingt ans, il s’applique à moderniser, avec un vrai savoir-faire, les règles établies au siècle dernier par les Beatles mais surtout les Beach Boys, son Saint Graal personnel. Le cinquième album de son vrai-faux groupe publié il y a quelques jours (et disponible en Hi-Res 24-Bit) n’indique un changement de cap que dans sa prose, plus introspective. Côté mélodies, Mercer reste un virtuose, livrant des refrains attachants emballés dans un instrumentarium parfait. Dans son classicisme de façade, Heartworms parait anodin. Mais chaque nouvelle écoute attentive souligne la richesse de l’écriture et la perfection de la production.







Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters