Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

Spoek Mathambo, cap au sud !

Un furieux coup de zoom sur la scène électro sud-africaine...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 20 avril 2017
Réagir
Qobuz

Avec déjà trois albums au compteur (Mshini Wam en 2010, Father Creeper en 2012 et Escape From '85 en 2013) et des projets collaboratifs comme Fantasma et Batuk, Nthato Mokgata alias Spoek Mathambo est l’un des plus passionnants ambassadeurs de la scène électro sud-africaine. Un activiste trentenaire désireux de faire sentir au reste du monde la vitalité d’une scène locale foisonnante et passionnante. Raison sans doute pour laquelle sur ce Mzansi Beat Code, le producteur de Soweto délaisse un peu le micro pour le confier à de nombreux invités pour se consacrer à la production et peaufiner encore un beatmaking hybride qui mêle différentes couleurs de la house sud-africaine. Une musique électronique jamais refermée sur elle-même car également nourrie au rap, à la new-wave, au post punk (il a repris She's Lost Control de Joy Division sur Mshini Wam !), à la techno et même à des éléments de maskandi, un style de musique folklorique zulu. Mzansi étant un mot d’argot qui désigne l’Afrique du Sud, Mzansi Beat Code fait office de carte au trésor de Spoek Mathambo. Une sorte d’hommage aussi à tous ses confrères sud-africains, passés, actuels et à venir, pour la force et l’assurance qu’ils lui confèrent. La culture de sa terre natale est bien vivante, débordante d’énergie et ce disque d’afrohouse fiévreuse à 360° en est la preuve resplendissante.











Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters