Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

QIBUZ / Lundi 3 avril 2017

Confidences, news cocasses, bruits de couloirs, brèves de comptoir et buzz en tous genres : chaque lundi, QIBUZ zoome sur l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?

Qibuz Lundi | 3 avril 2017
Réagir
Qobuz







Dan Auerbach, un Black Keys en solo

Dans son emploi du temps de ministre, Dan Auerbach s’est réservé un créneau pour s’occuper de son deuxième album solo qui paraitra le 2 juin sur son nouveau label, Easy Eye Sound Records, dont la distribution sera assurée par Nonesuch Records. Huit ans après Keep It Hid, le leader des Black Keys, très actif comme producteur (Lana Del Rey, Pretenders, Valerie June, Ray LaMontagne, Bombino, Cage The Elephant, Nikki Lane), a conçu ce disque intitulé Waiting On A Song comme « une lettre d’amour à Nashville. » Logique puisque Auerback a quitté sa ville natale d’Akron dans l’Ohio pour s’installer à Music City en 2010 et y ouvrir son propre studio d’enregistrement, Easy Eye. Ce deuxième album solo accueille de nombreux invités parmi lesquels John Prine, Mark Knopfler, Duane Eddy, Jerry Douglas, Pat McLaughlin mais aussi Bobby Wood et Gene Chrisman des Memphis Boys. Un John Prine jouant un rôle majeur puisque co-compositeur de sept des dix chansons du disque de Dan Auerbach.






Le père de la TR-808 et du MIDI est mort

Si le nom d’Ikutaro Kakehashi ne dit sans doute pas grand-chose aux mélomanes, c’est uniquement en apparence. Ce Japonais qui vient de s’éteindre le 1er avril 2017 à l’âge de 87 ans n’était autre que le fondateur de la marque Roland ! Grâce à diverses boites à rythmes et synthés, il aura modifié la face de la musique populaire des années 80 et 90, le hip hop et la dance music en tête. Et nombreux sont les tubes à être sortis de la TR-808 (LA machine ultime de Roland !), TR-909 et autres TB-303. De Sexual Healing de Marvin Gaye à Sussudio de Phil Collins en passant par Pacific State de 808 State, Love Lock Down de Kanye West, Musique Non Stop de Kraftwerk, Planet Rock d’Afrika Bambaataa, Vogue de Madonna et Keep on Movin’ de Soul II Soul, on ne compte plus les singles qui peuvent remercier Ikutaro Kakehashi… Celui qui naquit à Osaka le 7 février 1930 commença sa carrière comme horloger avant de diriger, dans les années 50, une entreprise d’appareils électriques. Il tombe un jour sous le charme d'un orgue électronique dans une église ! En 1960, Kakehashi fonde Ace Electronic Industries et fait ainsi ses premiers pas sur le marché en devenir des instruments de musique électroniques. L'application de transistors aux orgues électroniques conduit au développement de Rhythm Ace R-1, le premier instrument à percussion non automatique avec transistors. La version automatique, le Rhythm Ace FR-1, est reprise par l'entreprise Hammond Organ Company. Ace développe non seulement des amplis de guitares, des pédales d’effets et des boîtes à rythmes, mais aussi différents orgues combinés. En 1972, la Roland Corporation voit le jour. Kakehashi cherche des noms composés de deux syllabes douces que l'on pourrait reconnaître et prononcer dans le monde entier. Il choisit le R car il y a alors encore peu d'entreprises concurrentes dont le nom commence par cette lettre. Ce n'est que plus tard qu'il découvre la Chanson de Roland, l'épopée française du XIe siècle sur la force et le courage… En 1981, Kakehashi propose de développer un standard de communication pour tous les instruments de musique électroniques. Cette proposition prend forme en 1982 sous les traits de la Musical Instrument Digital Interface ou MIDI. Dans la foulée, il crée un nouveau département : AMDEK (Analogue Music Digital Electronics Kits). En 1983, ce département est rebaptisé Roland DG (Digital Group) Corporation. Ce dernier se concentre sur la fabrication de périphériques pour ordinateurs et instruments de musique… Les années 80 et 90 seront évidemment synonymes d’explosion pour l’ingénieur japonais et sa marque qui monte, qui monte, qui monte. En 2002, Ikutaro Kakehashi avait publié son autobiographie, I Believe In Music.








Russie : un violon au violon

A Tcheboksary, capitale de la Tchouvachie, une république de la fédération de Russie, la police a fait irruption en pleine répétition de l’orchestre local pour arrêter le violoniste Andrei Osipov ! Ce dernier est accusé par les autorités d’avoir participé aux récentes manifestations anti-corruption contre le gouvernement de Vladimir Poutine. La scène a été filmée :






Eddie Vedder, fans des Cubs de Chicago

Grandissime aficionados des Cubs, l’équipe de baseball de Chicago, Eddie Vedder a participé à un spot publicitaire humoristique présentant la prochaine saison de ses chouchous. En 2008 déjà, le chanteur de Pearl Jam avait signé le cri de ralliement des Cubs, All The Way… Le 29 avril, quelques jours après l’entrée de Pearl Jam au Rock’n’roll Hall of Fame, Vedder rejoindra le président des Cubs, Theo Epstein, pour son concert annuel caritatif, Hot Stove Cool Music à Boston.








Les Arts Flo et les Jardins de William Christie reçoivent le label Centre Culturel de Rencontre

La Ministre de la Culture vient d’octroyer aux Jardins de Musique de William Christie à Thiré en Vendée, et aux Arts Florissants, dans le cadre de leur processus de transformation en fondation reconnue d’utilité publique, le label Centre culturel de rencontre sur proposition de la Commission Nationale des Centres Culturels de Rencontre réunie le 13 décembre 2016 au Ministère de la Culture à Paris. Ce label accompagne une période de synergie entre deux activités jusqu’à présent distinctes et de transmission d’un savoir-faire et d’un patrimoine musical et paysager porté par près de 40 années d’expérience et d’engagement. Il permet de réunir, dans le cas présent, en une même dynamique, la création et le patrimoine, l’ancrage territorial et le rayonnement national et international, ainsi que la transmission d’un projet d’une génération à une autre.






Pour fans (fortunés) de Dylan seulement

30.000 dollars (au minimum) à dépenser ? Une chanson manuscrite inédite de Bob Dylan sera prochainement mise en vente aux enchères à ce prix. Des paroles écrites en 1961, quelques mois après que le Zim se soit installé à New York et qu’il ait signé chez Columbia, qu’il avait données à son colocataire musicien Peter Crago. Organisatrice de la vente, la société Nate D Sanders a révélé l’intégralité du texte sur son site : Wisconson is the dairy state I guess you all know well I was in Wow Wow Toaster there The truth to you I’ll tell It’s milk & cheese & cream I’ve known ’em all my days I’m going back to my hometown I’m leaving right aways I’m a heading out Wisconson ways 2000 miles to go Madison, Milwakee set’s my heart aglow I’m a coming to that dairy state My heart’s a beating fast I’ll pick my banjo gently there And twiddle my mustache There’s thoughts I left there long ago One a coming now it seems I’ll tune my banjo than the hills And feast on milk and cream And stamp my foot all thru the grass And never know a care My homes in Wow Wow Toaster And I’m a going there.

Manuscrit de Bob Dylan - © Nate D Sanders






Hommage live à Merle Haggard

Disparu en avril 2016, Merle Haggard compte parmi les plus grands noms de l’histoire de la country music. Une vraie légende plaque or ayant influence des hordes de musiciens même bien au-delà de la sphere country. La preuve avec un grand concert hommage qui réunira une affolante brochette de stars parmi lesquelles Keith Richards des Rolling Stones, Sheryl Crow, Willie Nelson, Billy Gibbons de ZZ Top, Lucinda Williams, John Mellencamp, Kacey Musgraves, Kenny Chesney, Miranda Lambert, Dierks Bentley, Loretta Lynn, Toby Keith, Hank Williams Jr., Lynyrd Skynyrd, John Anderson, Bobby Bare, les Avett Brothers, Alison Krauss, Jamey Johnson, Ronnie Dunn, Alabama, Warren Haynes et Connie Smith. Se déroulant à la Bridgestone Arena de Nashville le 6 avril, jour de l’anniversaire du Hag, Sing Me Back Home: The Music of Merle Haggard dont la direction artistique est assurée par son fils, le guitariste Ben Haggard, sera filmé pour être diffusé ultérieurement.






Le retour du Modfather

Alors qu’il vient de publier sa première musique de film pour Jawbone, un long-métrage sur la boxe réalisé par Thomas Q. Napper avec Johnny Harris, Ray Winstone et Michael Smiley, Paul Weller annonce la sortie de son prochain album studio prévue le 12 mai chez Parlophone Records. Intitulé A Kind Revolution, il rassemblera autour du Modfather ses musiciens de tournée comme Andy Crofts et Ben Gordelier avec, sur plusieurs titres, Steve Cradock et Steve Pilgrim. Côté invités, Weller s’est fait plaisir en conviant deux grandes voix de la soul des sixties et des seventies, PP Arnold et Madeleine Bell. Il a également invité Boy George, Robert Wyatt et le guitariste des Strypes, Josh McClorey. Produit et arrangé par Jan ‘Stan’ Kybert et Paul Weller lui-même, A Kind Revolution proposera le track-listing suivant : Woo Sé Mama, Nova, Long Long Road, She Moves With The Fayre, The Cranes Are Back, Hopper, New York, One Tear, Satellite Kid et The Impossible Idea.






Alain Surrans, de Rennes à Nantes

Après douze ans à la direction de l’Opéra de Rennes, Alain Surrans se déplace de quelques kilomètres pour prendre les rênes d’Angers-Nantes Opéra (ANO). Le 1er janvier 2018, il succédera à Jean-Paul Davois et, à compter du 1er mai 2017, il deviendra directeur général désigné de l’établissement. Avant l’Opéra de Rennes, Surrans avait été conseiller du directeur de l’Opéra de Paris (2003-2004), conseiller pour la musique au Ministère de la Culture (1988-2001) et directeur de la programmation à l’Auditorium Maurice Ravel et de l’Opéra National de Lyon (1994-1998). « Très attaché à l’idée de faire de l’opéra un art d’aujourd’hui, il a à cœur de renforcer encore l’adhésion des publics », souligne l’ANO dans un communiqué. Parmi les grands axes de son projet, on retrouve « une approche renouvelée de l’action vers tous les publics, avec une préoccupation notable pour les propositions participatives et celles dirigées vers les familles. » S’ajoute à cela « une insertion accrue dans les réseaux nationaux et internationaux de production », en vue du rapprochement entre Angers-Nantes Opéra et l’Opéra de Rennes. Interrogé par l’AFP à propos de ce rapprochement, Alain Surrans a expliqué que « les possibilités vont d’une simple collaboration (…) jusqu’à une éventuelle fusion des structures. Entre les deux, il y a toutes sortes de scenarii de mutualisation des moyens financiers, techniques et humains des deux maisons. »



Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Écrivez-nous à : qibuz@qobuz.com

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters