Andrei Korobeinikov, piano Beethoven : Sonates n° 17, 24, 30 - Bagatelles op. 126

Beethoven : Sonates n° 17, 24, 30 - Bagatelles op. 126

Andrei Korobeinikov, piano

Released on September 10, 2018 by Mirare

Main artist: Andrei Korobeinikov

Genre: Classical > Chamber Music

Distinctions: Hi-Res Audio ( March 2012)

Includes: 2 Digital booklets

  • hi-res logo
  • 24 Bit – 44.10 kHz

Listen to this album with our unlimited streaming subscriptions. From $9.99/month

Enjoy this album from Andrei Korobeinikov, piano on the Qobuz apps thanks to your subscription

$8.49

Add to basket

Choose your audio quality
More info

Listening quality

MP3 (CBR at 320 kbps)

FLAC (16-bit/44.1 kHz)

1.45

Web Player

You are currently listening to samples.

Listen to this album and more than 40 million other tracks with your unlimited subscription.

From £9.99/month

1 month free
Display track details

Album : 1 disk - 14 tracks Total length : 01:13:25

    Sonate n° 30 en mi majeur op. 110 (Ludwig van Beethoven)
  1. 1 Vivace ma non troppo

    Andrei Korobeinikov, piano

  2. 2 Prestissimo

    Andrei Korobeinikov, piano

  3. 3 Andante

    Andrei Korobeinikov, piano

  4. Six Bagatelles op. 126
  5. 4 Andante con moto

    Andrei Korobeinikov, piano

  6. 5 Allegro

    Andrei Korobeinikov, piano

  7. 6 Andante, cantabile e grazioso

    Andrei Korobeinikov, piano

  8. 7 Presto

    Andrei Korobeinikov, piano

  9. 8 Quasi allegretto

    Andrei Korobeinikov, piano

  10. 9 Presto, andante amabile e con moto

    Andrei Korobeinikov, piano

  11. Sonate n°24 en fa dièse majeur op. 78
  12. 10 Allegro ma non troppo

    Andrei Korobeinikov, piano

  13. 11 Allegro Vivace

    Andrei Korobeinikov, piano

  14. Sonate n°17 en ré mineur op. 31 n°2 'La Tempête'
  15. 12 Largo, Allegro

    Andrei Korobeinikov, piano

  16. 13 Adagio

    Andrei Korobeinikov, piano

  17. 14 Allegretto

    Andrei Korobeinikov, piano

  • Presentation
  •     L’implacable rouleau-compresseur russe à fabriquer des pianistes, le Conservatoire de Moscou, nous a livré voici quelques années Andrei Korobeinikov – naturellement, en ce même temps, il a également livré des dizaines d’autres pianistes qui n’ont pas « réussi », c’est la loi de la jungle musicale. En une poignée de saisons, Korobeinikov a réussi à décrocher une vingtaine de prix auprès de concours tels que le Scriabine de Moscou, le Rachmaninov de Los Angeles, avant de se lancer dans le tourbillon de la carrière, une carrière qui l’a mené dans toutes les grandes salles mondiales, avec les orchestres de luxe planétaire, la routine du génie…    Ce qui ne l’empêche pas de se produire très souvent dans le répertoire de musique de chambre, et d’avoir aussi décroché un diplôme d’avocat de l’Université européenne de droit de Moscou, spécialisé dans le domaine de la propriété intellectuelle ; par ailleurs, il est dévoré par la passion de la composition, jouant souvent ses propres œuvres en récital, dans la lignée d’une grande génération de pianistes-compositeurs russes, de Scriabine à Rachmaninov en passant par Medtner, Prokofiev et tant d’autres.

        Le voici dans Beethoven, point de passage obligé non seulement de tout pianiste, mais surtout de tout pianiste russe ; il évite quand même les trop grands standards, en particulier les sonates « avec un nom », hormis La Tempête dont le titre n’a pas été donné par Beethoven, ni même évoqué de son vivant : c’est son biographe Schindler, dont les déclarations sont souvent sujettes à caution, qui affirma que le compositeur avait à l’esprit La Tempête de William Shakespeare en écrivant l’ouvrage, ce dont la recherche moderne doute sérieusement. Bref. Korobeinikov préfère choisir des œuvres de douceur, comportant d’amples mouvements lents dans lesquels il peut faire montre non de sa virtuosité (dont personne ne doute), mais de sa recherche sonore et son sens de l’émotion dans le phrasé. En guise de preuve définitive, il a également choisi les Bagatelles Op. 126, les plus extraordinaires miniatures pianistiques qui soient. Les Parisiens parmi nos aimables lecteurs pourront le découvrir pour de vrai au cours des saisons à venir, à l’Auditorium du Louvre et en soliste avec le National.

  • Tracklist
  • Ludwig van Beethoven
    Sonate n° 30 en mi majeur op. 110
    Six Bagatelles op. 126
    Sonate n°24 en fa dièse majeur op. 78
    Sonate n°17 en ré mineur op. 31 n°2 "La Tempête" Andrei Korobeinikov, piano

    logo qobuz Why buy music on Qobuz?

    Stream or download your music

    Buy an album or an individual track. Or listen to our entire catalogue with our high-quality unlimited streaming subscriptions.

    Choose the format best suited for you

    You have a wide choice of formats in which to download your purchases (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) depending on your needs.

    Zero DRM

    The downloaded files belong to you, without any usage limit. You can download them as many times as you like.

    Listen to your purchases on our apps

    Download the Qobuz apps for smartphones, tablets and computers, and listen to your purchases wherever you go.

    To discover

    On the same theme

    Label

    Mirare

    Created in 2001 by René Martin, the Mirare label draws a link between the classical stage and the recording industry. Initiator of renowned festivals (La Folle Journée de Nantes, Cadenet ...), René Martin wanted to keep a phonographic record of musical events that he organized: "Having founded Mirare is the only logical to complement all of these activities and festivals. Among the artists we strive to help you discover, you have those who have not yet had more than one label, and with whom we have long established a complicity" His intuition proved correct. Despite the crisis of the disc, Mirare enjoy continued success in the hopes aroused by Martin: his twelve annua...

    See page Mirare Read the article

    Instrument

    Piano in the magazine

    More articles

    Genre

    Chamber Music in the magazine

    More articles

    News

    More articles