Catégories :

Les albums

HI-RES15,49 €
CD10,99 €

Soul - À paraître le 28 août 2020 | Verve

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Soul - Paru le 7 août 2020 | Verve

Hi-Res
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Jazz - Paru le 17 juillet 2020 | Verve

Hi-Res
C’est mathématique et c’est la vie : les années passent et les légendes d’un certain âge d’or du jazz se raréfient. Il faut profiter de leur présence sur terre et dans les studios d’enregistrement pour boire leurs histoires une dernière fois, s’en imprégner, et palper un héritage qui ne sera bientôt plus qu’un souvenir uniquement figé dans la cire. Jusqu’à son dernier souffle, le 19 janvier 2020, Jimmy Heath était encore l’un de ces derniers géants, même s’il ne mesurait qu’1m 60. Un mois seulement avant de s’éclipser pour toujours à l’âge de 93 ans, le saxophoniste de Philadelphie eut le temps d’écrire cette Love Letter qui paraît chez Verve. Sideman sur plus d’une centaine d’albums, le cv de ce digne héritier de Charlie Parker surnommé Little Bird mettait la pâtée à n’importe quel jazzman : Dizzy Gillespie, Miles Davis, Chet Baker, Clifford Brown, Kenny Dorham, Milt Jackson et quelques dizaines d'autres ont croisé sa route… A ses côtés pour cet ultime enregistrement, le saxophoniste a rameuté le pianiste Kenny Barron, le guitariste Russell Malone, le vibraphoniste Monte Croft, le contrebassiste David Wong et le batteur Lewis Nash. Côté invités, Cécile McLorin Salvant, Gregory Porter et Wynton Marsalis ont aussi fait le déplacement. Le jeu intimiste de Heath fait des merveilles dans les ballades, le sujet central de Love Letter. Et son instrument chargé de toute cette Histoire, habité par toutes ses rencontres, devient un chant pur et captivant. La voix d’une narration qui hypnotise et ne lâche jamais son auditoire. Comme sur la Ballad From Upper Neighbors Suite qui ouvre cet album attachant, émouvant et simplement beau. © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Soul - Paru le 10 juillet 2020 | Verve

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Jazz - Paru le 26 juin 2020 | Verve

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

R&B - Paru le 26 juin 2020 | Verve

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Pop - Paru le 21 juin 2020 | Verve

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Soul - Paru le 12 juin 2020 | Verve

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

R&B - Paru le 12 juin 2020 | Verve

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Jazz - Paru le 12 juin 2020 | Verve

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Pop - Paru le 27 mai 2020 | Verve

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 13 mars 2020 | Verve

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Soul - Paru le 13 mars 2020 | Verve

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 31 janvier 2020 | Verve

Hi-Res
A force de radoter qu’il n’est qu’un gamin, Joey Alexander va un jour devenir adulte. Sauf que le très doué prodige, le jour où paraît ce Warna, son quatrième album studio, n’a QUE 16 ans ! Né à Bali, Alexander a vécu à Jakarta entre 8 et 10 ans avant de déménager à New York en 2014, où il a connu l’une des progressions de carrière les plus fulgurantes jamais observées dans l’histoire du jazz. Adoubé par des parrains du calibre d’Herbie Hancock et de Wynton Marsalis, il a enchaîné trois impeccables albums studio assez bluffants publiés par Motema – My Favorite Things en 2015, Countdown en 2016 et Eclipse en 2018 – qui furent de véritables disques de jazz et non les tours de passe-passe d’un singe savant. Marquant son entrée dans la prestigieuse écurie Verve, Warna est tout aussi impressionnant. Présent à ses côtés depuis ses débuts, le contrebassiste Larry Grenadier est toujours de la partie, avec à la batterie Kendrick Scott et, sur certains titres, aux percus le Vénézuélien Luisito Quintero et à la flûte Anne Drummond. En bahasa, la langue officielle de son Indonésie natale, warna signifie couleur. Son piano protéiforme n’en manque pas. Surtout qu’on sent un jeune garçon conscient de transiter de l’enfance à l’âge adulte et d’en rendre compte avec les doigts. Toujours sous influence Hancock dans son jeu, Joey Alexander signe ici tous les thèmes à l’exception d’une reprise de Joe Henderson (Inner Urge) et de Sting (Fragile). Nouvelle preuve de son talent de compositeur, un domaine pas toujours maîtrisé par certains de ses confrères. Bref, l’ascension se poursuit. © Clotilde Maréchal/Qobuz
CD1,99 €

Jazz - Paru le 10 janvier 2020 | Verve

HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Jazz - Paru le 10 janvier 2020 | Verve

Hi-Res
CD1,99 €

Jazz - Paru le 22 novembre 2019 | Verve

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 novembre 2019 | Verve

Hi-Res
CD10,99 €

Jazz - Paru le 1 novembre 2019 | Verve

HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Soul - Paru le 18 octobre 2019 | Verve

Hi-Res

Les Collections

Le label

Verve dans le magazine