Catégories :

Les albums

HI-RES13,49 €
CD8,99 €
2.0

Jazz - Paru le 18 octobre 2019 | naïve

Hi-Res
HI-RES2,54 €
CD1,69 €

Jazz - Paru le 27 septembre 2019 | naïve

Hi-Res
HI-RES2,54 €
CD1,69 €

Jazz - Paru le 30 août 2019 | naïve

Hi-Res
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Folk - Paru le 22 février 2019 | naïve

Hi-Res
HI-RES11,99 €
CD7,99 €

Musiques du monde - Paru le 19 janvier 2017 | naïve

Hi-Res
Entre musique afro-cubaine et jazz, Yilian Cañizares refuse d’être catégorisée… la chanteuse et violoniste havanaise aurait pu jouer des sonates de Bach ou faire des swings de la Nouvelle-Orléans. Mais elle a choisi dans Invocación de réveiller les divinités yoruba à travers un univers bien personnel. La basse et la contrebasse tricotent (David Brito), le piano répond (Daniel Stawinski) et les percussions soutiennent le tout (Cyril Regamey). Un équilibre bien trouvé pour un projet original. Le morceau principal, éponyme de l’opus, présente des vocalises venues d’ailleurs et un violon râpeux, passe par un romantisme étonnant pour finir sur une touche cubaine déroutante. © LR/Qobuz
HI-RES35,99 €
CD23,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 26 août 2013 | naïve

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Variété francophone - Paru le 3 mars 2014 | naïve

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Après un album hommage rendu à Barbara en 2012, Daphné revient avec un 4ème opus studio, joliment orchestré par David Hadjadj. Inclus un duo avec Benjamin Biolay. L'autodidacte Daphné est l'une des chanteuses les plus douées et les plus marquantes de sa génération (Lauréate du prix Constantin en 2007, meilleure interprète Globes de Cristal en 2008, coup de coeur académie Charles Cros,...). Dans la lignée des plus grands auteurs, elle est pourtant sensible avant toute chose à la mélodie. Daphné se distingue par une personnalité fantasque et des propos fleurant bon la poésie quand il s'agit de décrire son inspiration, oscillant du côté des styles musicaux entre la pop hexagonale et la folk.
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Variété francophone - Paru le 29 avril 2016 | naïve

Hi-Res Livret
En 2015, les aficionados de l’émission The Voice avaient été scotchés par sa reprise de Dis quand reviendras-tu ? de Barbara. Cette fois, Mathilde sort du petit écran pour entrer de plein pied dans l’univers de la musique, son premier album sous le bras. Un opus intitulé Je les aime tous, entre chansons originales qu’elle écrit seule ou avec son partenaire de composition Alexis Pivot, et reprises du grand répertoire auquel elle tenait à rendre hommage. Un moyen pour faire joliment renaître une tradition aujourd’hui rare de la chanson. Ce disque live, enregistré en quatre jours entourée de ses musiciens, Mathilde l’a conçu avec une intensité réelle et, surtout, sincère. Mélancolie, bonheur, désir, doute, félicité et, évidemment, amour, tous les grands thèmes filtrés par sa voix unique prennent ici une ampleur atypique, jamais ronflante, tout en restant ancrés dans une certaine tradition de la grande chanson française. Réalisé avec le pianiste de jazz Jacky Terrasson qui en signe la direction musicale, Je les aime tous réunit la crème des musiciens français (Stéphane Belmondo à la trompette et Thomas Bramerie à la contrebasse) ainsi que quelques pointures de la génération montante (Vladimir Medail à la guitare et Philippe Maniez à la batterie) avec, cerise sur le gâteau, le guitariste et chanteur brésilien Marcio Faraco. A l’arrivée, un beau premier disque en forme d’écrin parfait pour une voix bouleversante sur le velours d’un accompagnement idéal, doucement teinté de chanson et de tradition, mais coloré aussi de jazz, d’effluves latino et de groove subtil. © CM/Qobuz
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 30 septembre 2016 | naïve

Hi-Res Livret
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Variété francophone - Paru le 31 mars 2014 | naïve

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Avec L'Or Noir, Arthur H et Nicolas Repac avaient conçu un superbe voyage sensoriel autour de la poésie créole contemporaine, d'Aimé Césaire, chantre de la négritude, au contemporain Dany Laferrière en passant par le regretté Edouard Glissant. Pour L'Or d'Eros, tous deux rendent hommage aux auteurs les plus libres et les plus sulfureux du XXe siècle. L’Or d’Eros, c’est l’émotion du sexe, quand le sexe entre en résonance avec le cœur et produit de la poésie. Une poésie totalement dégagée des carcans du conditionnement social, un véritable espace de liberté, d’invention et de dévoilement de soi ; sans compter les délices, l’excitation et les labyrinthes d’un jeu sans fin. Repac a conçu la musique comme un long film, déchirant parfois, tendu ou tendre, mais toujours voluptueux, oscillant entre les largesses symphoniques et les grooves sexuels-mathématiques. Arthur H habite chaque mot comme si les écrivains étaient tous des musiciens. Sa voix effleure le chant pour produire une hypnose sensuelle.
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Variété francophone - Paru le 30 septembre 2013 | naïve

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
Comédienne, elle chantait déjà sur le plateau d’Edouard Baer. Et lorsqu’elle tournait, c’était dans le clip de Breakbot. La musique et Alka c’était comme une évidence. Interprète au théâtre, interprète sur disque, elle se révèle enfin dans les textes des autres, et chante d’une voix brûlante et habitée les illusions perdues, sous la direction musicale d’un Benjamin Biolay au plus haut de son inspiration naturelle. Après avoir ouvert les concerts de ce dernier, captivé les visiteurs du Printemps de Bourges et fait frissonné les festivaliers à Cannes en 2013, Alka présente ici son premier album. Au générique, mélodies entêtantes, douceur onirique et lyrisme tragique. Oiseau rare, entre pin-up sauvage et vierge immaculée, Alka joue la bande son d'un film rêvé, la chanson française à la beauté infinie.
HI-RES1,94 €
CD1,29 €

Variété francophone - Paru le 10 juin 2013 | naïve

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Électronique - Paru le 8 avril 2013 | naïve

Hi-Res Livret Distinctions Qobuzissime - Hi-Res Audio
Tomorrow’s World ou la rencontre de Jean-Benoît Dunckel de Air et Lou Hayter, ex-clavier de New Young Pony Club. Une union musicale entamée par le Parisien et la Londonienne fin 2010 et que le binôme dit aborder comme la B.O. psyché-pop d’un vrai-faux Twin Peaks. Qui dit Twin Peaks dit David Lynch et qui dit David Lynch dit Angelo Badalamenti. Des sensations qui sont palpables tout au long de leur album éponyme, Tomorrow’s World (un disque Qobuzissime ! Surtout, un projet qui pourrait ne pas se limiter à n’être qu’un sympathique side project. D’autres influences très très très synthétiques croisent également la route de notre Lee Hazlewood et de sa Nancy Sinatra du troisième millénaire : le minimalisme agressif de Suicide, les rythmes cliniques de Human League, les nappes en apesanteur de Air… Un vrai faux groupe embarqué dans la vraie fausse bande originale d’un vrai faux film pour un trip vraiment sensuel et savoureux.
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Pop/Rock - Paru le 17 septembre 2012 | naïve

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio

Électronique - Paru le 29 janvier 2012 | naïve

Distinctions Qobuzissime - Hi-Res Audio
Téléchargement indisponible
Avec Ternion, We Have Band maîtrise enfin totalement l’héritage 80’s auquel on pense indéniablement à l’écoute de leur musique. Certes le trio britannique avance sur un sentier tracé par New Order et autres Depeche Mode, ce deuxième opus (à déguster en Qualité Studio Masters!) en fait pourtant un groupe de 2012 à 100%. Comme Metronomy ou Hot Chip, l’osmose entre écriture pop et sonorités synthétiques débouche ici sur un univers sonore coloré, accoudé à des refrains souvent imparables. Contagieux !