Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Yannick Noah

11 albums au compteur, le champion de tennis, Yannick Noah arrive régulièrement dans le peloton de tête des personnalités préférées des français. Sa musique n’est que plaisir, danse et joie sans cacher, pour autant son côté engagé.

Né à Sedan, fils Zacharie Noah, camerounais, et Marie-Claire Perrier, ardennaise. En 1971, le tout jeune Yannick, passionné de tennis, se fait remarquer à Yaoundé par le grand champion Arthur Ashe, premier joueur noir à remporter un tournoi du Grand Chelem. À onze ans, Yannick Noah part suivre en France une formation de tennis intensif. Joueur athlétique et spectaculaire, il remporte de nombreux tournois avant de remporter, en direct à la télévision et devant des millions de téléspectateurs, Roland-Garros le 5 juin 1983. La balle de match gagnée, face à Mats Wilander, tout le monde garde en tête cette image symbolique d’un homme se précipitant, tel un enfant en larmes, dans les bras de son père. Le journal l'équipe titre, au lendemain de son succès, « Une étoile est née !». Noah reste en 2012 le dernier joueur français masculin à avoir gagné les Internationaux de France. Il est aussi le dernier joueur à avoir gagné un tournoi du Grand Chelem avec une raquette en bois.



Le 7 juillet 1986, il devient donc numéro 3 mondial, ce qui reste à ce jour le meilleur classement ATP pour un joueur français. À l'issue de la saison 1986, il reçoit le « Prix de la sportivité ». Les années suivantes, il ne brille plus qu'épisodiquement en Grand Chelem et remporte quelques victoires de prestige. Sa motivation semble s'être quelque peu amoindrie, Noah est en train de fonder une famille, ses responsabilités ne sont plus les mêmes. Il dira même un jour : « Je me suis rendu compte que j'avais tout sacrifié au tennis : mon enfance, ma famille. J'avais mis ma vie au service du tennis, alors qu'aujourd'hui je mets le tennis au service de ma vie et j'ai enfin trouvé l'équilibre. »


Il arrête sa carrière de joueur en 1991 (473 victoires pour 208 défaites) avant d'effectuer, en 1995 et 1996, un retour éclair sur les courts. Il se reconvertit alors en capitaine de l’Equipe de France de Coupe Davis. La France qui n'avait pas gagné depuis 59 ans gagne le trophée en 1991. L'équipe de France a fini en dansant la Saga Africa sur le court, alors que le public lançait les « ola » spontanément. Il faut dire que depuis un an déjà, et parallèlement à sa carrière tennistique, il s’était tourné vers sa seconde passion : la musique.


Sa première chanson, Saga Africa, extraite de l'album Black & What, devient le tube de l'été 1991, la médiatisation de son interprétation lors de cette victoire de la France en Coupe Davis la booste grandement. Yannick Noah enchaine les albums Urban Tribu en 1993 avec le succès de Get On Back, puis Zam Zam, en 1998. Il multiplie les expériences et les enregistrements mais rencontre pendant longtemps un succès modeste. Sous l'impulsion de son manager, Jean-Pierre Weiller, sa carrière prend un grand tournant en 2000 avec son quatrième album Yannick Noah, écrit par Erick Benzi et Robert Goldman, le succès est au rendez-vous avec le titre Simon Para Tara.


Depuis, les tournées s’enchaînent. Outre des compositions originales, Yannick reprend, sur disque comme sur scène, des chansons de Bob Marley et de ses amis de Téléphone. En 2003, l'album Pokhara remporte un vif succès avec un duo Métisse(s) avec Disiz la Peste. En 2006, son album Charango se vend à plus de 1 150 000 exemplaires et l'amène à préparer une tournée d'un an. La chanson Aux arbres citoyens touchant un grand nombre de personnes, est souvent utilisée dans les écoles ou reprise pour des lipdubs. La même année, il est parrain de la sixième édition de l’émission Star Academy aux côtés de Lionel Richie.



En 2010, Yannick fait son retour sur la scène musicale et sort son 8e album Frontières, avec notamment le single Angela, en hommage à Angela Davis, ou encore Hello, en duo avec Asa. Le 25 septembre 2010, il réussit à remplir le stade de France pour un concert exceptionnel avec près de 80 000 spectateurs au rendez-vous. En 2012, sort Hommage. Cette même année, il participe au single caritatif Je reprends ma route en faveur de l'association Les voix de l'enfant et se produit le 6 mai 2012 sur la scène installée place de la Bastille à la suite de la victoire de François Hollande à la présidence de la République. Deux ans plus tard, Combats ordinaires est son 11ème album.


Yannick Noah a une place à part, champion de tennis inoubliable, personnalité impliquée dans différentes associations caritatives, chanteur à succès, il arrive régulièrement dans le peloton de tête des personnalités préférées des français.
Lire plus

Discographie

22 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums