Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

11044 albums triés par Plus distingués
A partir de :
CD11,99 €

Classique - Paru le 30 novembre 2001 | INA Mémoire vive

Distinctions 5 de Diapason - Choc du Monde de la Musique - Recommandé par Répertoire - Recommandé par Classica
Sonate pour violoncelle - Aspect sentimental - Suite pour 2 pianos "Les Jeux de l'amour et du hasard" - Visions infernales - 4 poèmes de Schiller - Mus. pour Cendrars... / J.-M. Darré, J. Février, H. Sauguet & L. Fleisher, pia. - D. Conrad, b. - H. Cuenod, tén. - I. Joachim, sop. - G. Souzay, bar. ...
A partir de :
CD8,99 €

Musique symphonique - Paru le 4 novembre 2008 | INA Mémoire vive

Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles du Monde de la Musique - Diamant d'Opéra
Opéra bouffe en 3 actes et 9 tableaux / Denise Duval (Geneviève), Jean Giraudeau (Sifroy), Robert Massard (Charles Martel), Michel Hamel (Drogan)... - Orchestre Radio Lyrique de la Radiodiffusion Française - Marcel Cariven, direction
A partir de :
CD11,99 €

Jazz - Paru le 2 novembre 2010 | INA Mémoire vive

Livret Distinctions 4 étoiles Jazzman - Choc de Classica
Avec cette compilation, focalisée sur les années 1954-1959, l’INA propose de redécouvrir les plus grands moments de Jazz aux Champs-Élysées, qui a fait les beaux jours de Paris Inter, avec des enregistrements rares et inédits de Lester Young, Stan Getz et Michel Legrand, Blossom Dearie et les Blue Stars, Chet Baker, Stéphane Grappelli, Lucky Thompson, Donald Byrd, les Delta Rhythm Boys…
A partir de :
CD8,99 €

Jazz - Paru le 3 novembre 2009 | INA Mémoire vive

Livret Distinctions Choc de Classica - Elu par Citizen Jazz
Jazz classique : Sydney Bechet, Sammy Price, Claude Luter, Joe Turner, Coleman Hawkins, Ella Fitzgerald... - Jazz moderne : Donald Byrd & Bobby Jaspar, Michel Hauser Quartet, Zoot Sims, Dizzie Gillespie, Stan Getz...
A partir de :
CD9,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 2 octobre 2008 | Phoenix Edition

Distinctions 9 de Classica-Répertoire - Prise de Son d'Exception
Der Vierjährige Posten D.190 - Die Zwillingsbrüder D.647 / Aga Mikolaj, soprano - Stephan Genz, baryton - Andreas Karasiakn, ténor - Thomas Jakobs, ténor - Chorus Musicus Köln - Das Neue Orchester - Christoph Spering, direction
A partir de :
CD16,99 €

Bandes originales de films - Paru le 8 août 1989 | Warner Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Lorsque Tim Burton le contacte pour les besoins de la bande originale de cette nouvelle adaptation du personnage de Bob Kane sur grand écran, Danny Elfman craint un moment que ses compositions aient du mal à rentrer en adéquation avec l’univers gothique et tourmenté du « Dark Knight », d’autant que la promotion du film par la Warner avait placé la barre très haut en confiant la composition du morceau principal à Prince, alors star mondiale qui n’avait pas encore connu de bas dans sa carrière. Deux décennies plus tard, la « Batdance » du nain de Minneapolis a été enterrée et le thème d’ouverture crescendo d’Elfman est encore dans toutes les mémoires. Collant parfaitement à la très gothique Gotham de Burton, la bande sonore de Danny Elfman habite ce film au point d’être le reflet musical de la noirceur de l’univers de Batman, bien loin du très guilleret générique du film de 1966 (« Schlop ! Swing ! Ka-Boom ! »)  © ©Copyright Music Story Benjamin D'Alguerre 2021
A partir de :
CD19,99 €

Piano solo - Paru le 27 octobre 2016 | La discothèque idéale de Diapason

Livret Distinctions Diapason d'or
Plus de 15 heures d'écoute d'interprétations de légende sélectionnées méticuleusement par l'équipe de critiques de Diapason et les plus grands pianistes d'aujourd'hui (Leif Ove Andsnes, Paul Badura-Skoda, Alfred Brendel, Michel Dalberto, Jed Distler, Adam Laloum, Julien Libeer...). Au programme, les pianistes Claudio Arrau, Paul Badura-Skoda, Alfred Cortot, Clifford Curzon, Eduard Erdmann, Rudolf Firkušný, Edwin Fischer, Leon Fleisher, Emil Gilels, Andreas Haefliger, William Kapell, Wilhelm Kempff, Lili Kraus, Rudolf Serkin, Vladimir Sofronitzki, Friedrich Wührer.NOTA : En l'absence de droits numériques, ne figure pas ici la Sonate pour piano n° 20 en la majeur, D.959 par Rudolf Serkin (pistes 12 à 17 du CD 4 de la version physique et de son livret mis à disposition pour le produit numérique).
A partir de :
CD10,79 €

Jazz - Paru le 27 août 2010 | ACT Music

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD55,49 €

Classique - Paru le 16 novembre 2012 | Sony Classical

Distinctions Diapason d'or
A partir de :
HI-RES10,49 €
CD6,99 €

Classique - Paru le 30 avril 2015 | L'Encelade

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Guillaume Rebinguet-Sudre, violon - Claire Gratton, violoncelle - Jean-Luc Ho, clavecin
A partir de :
CD17,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 mai 2008 | Da Capo

Livret Distinctions 4 étoiles du Monde de la Musique
Oui, il existe quelques autres versions de Lucio Silla de Mozart qui toutes valent la peine que l’on s’y penche : celle de Leopold Hager avec Peter Schreier, Arleen Augér, Edith Mathis, Julia Varady et Helen Donath – un plateau de grandes stars –, celle de Harnoncourt avec le même Schreier, Cecilia Bartoli, Dawn Upshaw, Edita Gruberova et Yvonne Kenny… Mais il existe aussi celle-ci, dirigée avec fougue par Adam Fischer à la tête d’un orchestre de la Radio Danoise en forme olympique, avec un plateau de chanteurs plutôt inconnus sous nos latitudes mais qui, en vérité, n’ont rien à envier aux stars. Et qui peuvent même leur en remontrer en termes de cohésion, de fusion même, de clarté et de fidélité au texte. Qu’ils s’appellent Henriette Bonde-Hansen, Susanne Elmark, Kristina Hammarström ou Jakob Næslund Madsen n’y change rien : c’est là, sans nul doute, l’un des meilleurs enregistrements de cet opéra rarement donné. Mozart l’écrivit à l’âge déjà très avancé – pour lui – de quatorze ans, ce qui explique l’incroyable richesse du propos, la foison d’idées orchestrales, les inventions vocales, bref, tout ce qui fait déjà le grand Mozart. Et cette interprétation incandescente ne fait que rendre pleinement justice à la partition. N’hésitez pas, optez pour ces Danois dans Lucio Silla ! © SM/Qobuz ---Lothar Odinius (Lucio Silla), Simone Nold (Giunia), Kristina Hammarström (Cecilio), Henriette Bonde-Hansen (Cinna), Susanne Elmark (Celia)... - Groupe vocal Ars Nova - Danish Radio Sinfonietta - Adam Fischer, direction - Richard Lewis, clavecin
A partir de :
CD19,99 €

Musique symphonique - Paru le 27 avril 2018 | La discothèque idéale de Diapason

Distinctions Diapason d'or
A partir de :
CD7,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 2009 | Marianne Mélodie

Distinctions Qobuz Référence
24 Duos : L. Rey & A.Préjean, M. Vernon & Fernandel, Les Sœurs Etienne & G. Severyns, Z. Jeanmaire & R. Petit, S. Delair & J. Bretonnière, Juliette Gréco & Eddie Constantine, Marie-José & Guy Robin, L. Jambel & R. Girerd...
A partir de :
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 septembre 2006 | ACT Music

Distinctions Qobuz Référence

Récitals vocaux - Paru le 3 septembre 2002 | L'empreinte digitale

Livret Distinctions Diapason d'or
Téléchargement indisponible
Ensemble Convivencia - Maria Christina Kiehr, soprano - Alain Aubin, haute-contre - John Elwes, ténor - Josep Cabré, basse - Bernard Revel, luth et guitare baroque
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 11 septembre 2010 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
A partir de :
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Dance - Paru le 6 juin 2011 | NRK Music

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
A partir de :
CD5,99 €

Be Bop - Paru le 14 mars 2011 | Original Jazz Sound

Livret Distinctions Prise de Son d'Exception
A partir de :
CD17,49 €

Pop/Rock - Paru le 1 janvier 1969 | Columbia - Legacy

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
The difference between Blood, Sweat & Tears and the group's preceding long-player, Child Is Father to the Man, is the difference between a monumental seller and a record that was "merely" a huge critical success. Arguably, the Blood, Sweat & Tears that made this self-titled second album -- consisting of five of the eight original members and four newcomers, including singer David Clayton-Thomas -- was really a different group from the one that made Child Is Father to the Man, which was done largely under the direction of singer/songwriter/keyboard player/arranger Al Kooper. They had certain similarities to the original: the musical mixture of classical, jazz, and rock elements was still apparent, and the interplay between the horns and the keyboards was still occurring, even if those instruments were being played by different people. Kooper was even still present as an arranger on two tracks, notably the initial hit "You've Made Me So Very Happy." But the second BS&T, under the aegis of producer James William Guercio, was a less adventurous unit, and, as fronted by Clayton-Thomas, a far more commercial one. Not only did the album contain three songs that neared the top of the charts as singles -- "Happy," "Spinning Wheel," and "And When I Die" -- but the whole album, including an arrangement of "God Bless the Child" and the radical rewrite of Traffic's "Smiling Phases," was wonderfully accessible. It was a repertoire to build a career on, and Blood, Sweat & Tears did exactly that, although they never came close to equaling this album. © William Ruhlmann & Bruce Eder /TiVo

Classique - Paru le 15 janvier 2012 | Aeolus

Livret Distinctions Hi-Res Audio
Téléchargement indisponible
Ce projet de première intégrale des oeuvres de Bach, sur instruments anciens et en stéréo deux canaux et son surround, est né en Alsace en avril 2008 à l'Abbatiale St.Maurice dans le village de Ebersmunster. L'organiste hollandais Ewald Kooiman avait choisi de jouer une série d'instruments alsaciens construits par Andreas Silbermann (1678-1734) et son fils Johann Andreas Silbermann (1712-1783). Suite au décès de Kooiman, après le volume 8, le label fit appel à ses élèves Ute Gremmel-Geuchen, Herhard Gnann et Bernhardt Klaprott pour clore cette intégrale.