Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 18 janvier 2019 | Carpark Records

L’hédonisme pur et dur. Chazwick Bradley Bundick alias Toro Y Moi n’a pas envisagé autre chose sur son sixième album baptisé Outer Peace. Une sensation que ce maître de la chillwave (avec Washed Out et Neon Indian) répand depuis 2010 avec beaucoup de classe. Adossé à des sonorités de smooth funk échappées des années 80 (ambiance premiers films de Michael Mann), des sons de synth-pop tout plein d'effets, des plages de chant à peine filtré, des lignes mélodiques simples (pas simplistes) et une rythmique lancinante voire carrément chloroformée, Toro Y Moi confirme ce en quoi il a toujours cru : l’onirisme mâtiné de soul…En 2015, après la sortie de What For ?, il abandonne le confort de son nid douillet d’Oakland pour une parenthèse solitaire, plus au nord, à Portland. Là, dans l’Oregon, il écrit Boo Boo, publié durant l’été 2017. Un choix visant à éradiquer le superficiel pour mieux se concentrer sur l’essentiel. De retour dans la Californie de sa Bay Area, Toro Y Moi a conçu Outer Peace comme un bilan de toutes ses expériences passées. Une manière de rappeler ses valeurs, qu’elles soient funk et disco (Ordinary Pleasure) voire house (Freelance et Laws of the Universe). On le sent surtout en maîtrise totale de son art, plus soulful que jamais. Comme obsédé à peaufiner la trame mélodique de ses chansons – assez courtes – qui s’immiscent dans les neurones au fil des écoutes. © Marc Zisman/Qobuz
CD8,99 €

Électronique - Paru le 29 octobre 2019 | Carpark Records

CD8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 7 juillet 2017 | Carpark

Pour son cinquième album, Chazwick Bradley "Chaz" Bundick alias Toro Y Moi n’a pas vraiment envisagé d’opter pour autre chose que de l’hédonisme pur et dur. Cet hédonisme que ce prince de la chillwave (avec Washed Out et Neon Indian) répand avec un talent certain depuis 2010. Adossé contre des sonorités de smooth funk échappées des années 80 (ambiance premiers films de Michael Mann), des sons de synth pop et une rythmique lancinante voire carrément chloroformée, il précise avoir cette fois été influencé par, en vrac, Frank Ocean, Daft Punk, Oneohtrix Point Never et Travis Scott. Des références qu’on peut percevoir ça-et-là mais qui ne sautent pas aux oreilles, Bundick conservant la singularité de sa voix comme de son style. Boo Boo a en tout cas le mérite de faire évoluer la chillwave du musicien originaire de Columbia en Caroline du Sud dans une direction plus soul et encore plus onirique. Ecouté au casque et allongé sur une plage de sable fin, c’est l’effet bain-moussant garanti ! © MZ/Qobuz
CD7,99 €

House - Paru le 21 janvier 2013 | Carpark

Toro y Moi poursuit son chemin sereinement, et il a bien raison au vu de son troisième album Anything in Return qui fait suite a Underneath the Pine qui l'a révélé en 2011. Peu importe que son style continue à s'appeler Chillwave ou qu'il se passe d'étiquettes, le résultat est là Anything in Return brasse avec bonheur les tendances electro actuelles.Electro pop, funk sonique, et ambient légère trouvent leur place dans ce nouvel écrin de treize titres. Anything in Return constitue une suite logique à Underneath the Pine, seul l'effet de surprise étant absent sur ce nouvel opus. Toro y Moi équilibre parfaitement son propos en accordant à chaque tempo une part quasi égale de l'album.Les titres à tendance funk apparaissent comme les plus immédiatement séduisants avec une mention particulière pour le single « Say That ». Il n'est pas le seul, « High Living » et « Never Matter » exsudent également la soul synthétique. L'electro plus douce est ici symbolisée par un « Touch » tout en boucles et « Grown Up Calls » qui prend par moments des faux airs de « Moments in Love » d'Art of Noise.La pop est elle partout sur Anything in Return, Toro y Moi ne cachant pas sa soif de mélodies bien balancées. « Studies » en particulier possède une ligne vocale accrocheuse qui en fait un must electro pop. « Rose Quartz » n'est pas en reste, même si un son plus aventureux le rend moins direct. C'est un véritable plaisir de trouver au détour de chaque plage les arrangements et les équilibres subtils opérés par Toro y Moi en recherche de perfection.Chazwick Bundick a beau se travestir d'un pseudonyme qui l'occulte parfaitement, il ne peut cacher aux oreilles du monde qu'il fait partie de ceux qui façonnent le meilleur de l'electro pop. © Francois Alvarez / Music-Story
CD1,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 5 décembre 2018 | Carpark Records

CD7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 21 février 2011 | Carpark

Vrai courant ou simple branche de l'electro pop, il est difficile de trancher sur l'ampleur réelle de la chillwave. Le style vient des Etats-Unis et est réclamé par une bonne vingtaine d'artistes aux pseudos souvent abscons comme Neon Indian, Washed Out ou le pionnier Panda Bear.Quoi qu'il en soit l'écoute de Underneath the Pine donne envie d'en savoir plus sur Toro y Moi et le mouvement qu'il défend. A la fois mélancolique et mélodique, Underneath the Pine trompe son monde avec « New Beat » son premier simple. « New Beat » a tout du tube electro pop, avec sa rythmique guillerette et ses effets très synth pop, ses vocaux noyés d'effets.Agréable mais pas franchement de quoi déployer un étendard chillwave. Seule une plongée en profondeur dans Underneath the Pine en lève vraiment le mystère. Car ensuite les ambiances se multiplient, à commencer par « Divina » et son calme au détachement aérien. L'acoustique « Before I'm Done » vient rappeler que Toro y Moi est multi-instrumentiste et pas seulement gourou des samples et des ordinateurs.« Got Blinded » semble sorti d'un A Bout de Souffle des années 2010, sauf que Michel Legrand y aurait remplacé Martial Solal. Psychédélisme ambiant oblige, « Light Black » fait briller les yeux d'une intensité mauve. Toro y Moi s'engage au final dans les méandres d'une « Elise » qui attendait une lettre et se voit offrir une nouvelle, sous forme d'un titre aux rebonds multiples.Sans avoir statué de manière définitive sur le cas de la chillwave, il est aisé de faire un sort à Underneath the Pine, album qui a plus d'un tour dans ses bits et mérite une attention soutenue. Très soutenue. © Francois Alvarez / Music-Story
CD7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 avril 2015 | Carpark

CD7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 27 juin 2020 | Company Studio

CD1,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 24 octobre 2018 | Carpark Records

CD8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 5 août 2016 | Carpark

CD7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 5 janvier 2010 | Company Studio

CD0,79 €

Alternatif et Indé - Paru le 19 juin 2020 | Company Studio

CD1,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 avril 2017 | Carpark

CD7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 23 avril 2012 | Carpark

CD1,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 3 décembre 2012 | Carpark

CD1,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 30 juin 2017 | Carpark

CD3,99 €

House - Paru le 12 septembre 2011 | Carpark

CD1,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 9 juin 2017 | Carpark

CD1,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 25 juillet 2016 | Carpark

CD1,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 20 janvier 2015 | Carpark

L'interprète

Toro Y Moi dans le magazine