Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Thomas Dutronc

Thomas Dutronc est né à Paris le 16 juin 1973 de deux parents icônes de la chanson française : Jacques Dutronc et Françoise Hardy. Il est parvenu lui aussi au fil de sa carrière à se faire un prénom dans le paysage musical français grâce à ses compositions et à son jeu de guitare grandement inspiré de la culture manouche.




Un an après avoir obtenu son bac, le jeune Thomas découvre la musique de Django Reinhardt et se fond dans le public de La Chope des puces, un incontournable lieu parisien où le jazz manouche règne en maitre. Il y passe beaucoup de temps à écouter et observer les grands guitaristes de ce style. Très vite il se met lui aussi à pratiquer l’instrument et est pris sous l’aile de Romane, grand maître de la 6 cordes qui lui enseignera les rudiments du swing.




Dès 1995, Dutronc fils écrit plusieurs textes et est invité à jouer sur plusieurs albums d’autres artistes : notamment sur un album de son père et plusieurs de son mentor Romane. Il ne se contente pas uniquement de collaborations musicales puisque le public peut également l’apercevoir, en 1998, dans le film de Valérie Lemercier Le Derrière.




En 2000, il forme avec ses amis corses Antoine Tatich et Jérôme Ciosi le AJT Trio, formation de guitare jazz oscillant entre la bossa-nova et le swing gitan. Dutronc se forge une solide réputation en tant que guitariste de jazz et est même invité à jouer sur l’album Alors…voilà de l’immense Tchavolo Schmitt. Il écrit également une chanson pour Henri Salvador intitulée Mademoiselle.




En 2002, c’est Biréli lagrène qui invite Thomas à jouer sur un de ses albums et même à l’accompagner sur la tournée de son groupe. En 2003, il joue sur l’album de son ami d’enfance Matthieu – M – Chédid sur la chanson La Bonne étoile. Il collaborera à deux autres reprises avec lui : sur la bande originale du dessin animé Les Triplettes de Belleville et celle du film Toutes les filles sont folles tout en effectuant les premières parties de ses concerts en 2004.




Continuant sur la voie du succès, Thomas Dutronc enregistre de nouveau avec Romane sur l’album Acoustic Spirit et sort un disque autoproduit avec son trio AJT : AJT Guitar Trio.
En 2006, il accompagne son père sur l’album de Françoise Hardy Parenthèses ce qui vaudra à la famille d’être réunie pour la première fois sur le même disque.




En 2007 sort son premier album solo intitulé Comme un manouche sans guitare sur lequel il se révèle comme chanteur tout en restant fidèle au style musical qu’il affectionne. Le disque remporte un grand succès notamment grâce au single J’aime plus Paris.
En 2009 il rejoint la troupe des Enfoirés.
En 2011, il sort son deuxième album solo Silence on tourne, on tourne en rond.
Il faudra ensuite attendre jusqu’en 2015 pour que son troisième disque voie le jour : grâce à Eternels, jusqu’à demain Thomas Dutronc continue d’affirmer ses talents de compositeur interprète. © LG/Qobuz
Lire plus

Discographie

18 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums