Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

The Runaways

Groupe de rock féminin, The Runaways est formé en août 1975 par la batteuse Sandy West et la guitariste Joan Jett, mises en relation par le producteur Kim Fowley qu’elles ont toutes les deux sollicité séparément. La bassiste Micki Steele et la guitariste Lita Ford les rejoignent ensuite, mais la première est rapidement remplacée par Jackie Fox. Cherie Currie est, quant à elle, recrutée au chant. La formation désormais stable est signée en 1976 par Mercury Records. Un premier album, homonyme, est enregistré cette année-là, soutenu par une tournée américaine qui voit The Runaways se produire en première partie d'artistes établis comme Tom Petty, Van Halen ou Talking Heads. Son style se radicalise sous l’influence de la scène punk-rock émergeante, au détour de l’album Queens of Noise (1977), qui contient les titres « Take It or Leave It », « Heartbeat » ou encore « Johnny Guitar ». Durant l’été 1977, le groupe se produit au Japon où le simple « Cherry Bomb » a connu un franc succès, devenant numéro un au classement des meilleures ventes. Au cours de cette série de concerts, il déclenche des mouvements de foule à chaque déplacement. Mais durant cette tournée, Jackie Fox quitte le groupe. Vickie Blue est recrutée en remplacement, tandis que Joan Jett prend peu à peu la responsabilité du chant. S’ensuit l’album studio Waitin’ for the Night, promu par le simple « School Days », ainsi que Live in Japan qui témoigne de leur passage au Japon. Le groupe publie en novembre 1978 un dernier album, And Now… the Runaways, avant de se séparer au mois d'avril de l'année suivante, en raison de divergences artistiques après seulement quatre ans d’activités. 


©Copyright Music Story Ollmedia Prod. 2021
Lire plus

Discographie

34 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums