Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD16,99 €

Pop - Paru le 16 janvier 1989 | WM UK

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Le premier meilleur album de The Pogues (en fait, le deuxième, et si c’est difficile à suivre, c’est que ce sont The Pogues) ramène cette année-là dans la chanson populaire une valeur égarée dans les hit parades : le sens de la rigolade. D’un titre d’album inspiré d’une citation de Winston Churchill (mais il semblerait que ce soit usurpé), évoquant la Royal Navy, à un tableau de Géricault détourné dans un esprit de potache, en passant par des clichés où les musiciens posent en uniformes du XVIIIème siècle (Shane MacGowan est particulièrement gratiné avec son bicorne), et une conférence de presse de présentation de l’album, qui se déroule sur un voilier, et durant laquelle un journaliste finit dans la Tamise, tout démontre qu’on peut faire des choses sérieuses avec humour. Du sérieux, le chanteur, auteur, compositeur, et, ici, producteur Elvis Costello n’en manque pas, qui retrousse ses manches, comme s’il partait en croisade, afin de capter l’énergie de The Pogues, avant qu’ils ne soient broyés par le système. Il y parvient parfaitement, aidé en cela par un groupe au sommet de sa forme (le guitariste Phil Chevron vient d’intégrer avec bonheur l’équipe), et Shane MacGowan démontre (« Sally MacLennane ») qu’il ne lui a fallut que quelques mois pour devenir un grand auteur de chansons. La version de « Dirty Old Town » (mélodie signée Ewan MacColl), définitive, est entrée dans l’histoire, et il en est de même pour « The Band Played Waltzing Matilda », qui sera plus tard interprété par les Dubliners. Et, cerise sur le disque, la bassiste Cait O’ Riordan ponctuellement (dans « I’m A Man You Don’t Meet Everyday » sic), et Shane MacGowan tout du long, assurent de formidables performances vocales. Á noter que la chanson « The Old Man Drag » sera utilisée dans le film de Gus Van Sant My Own Private Idaho (1991). Run Sodomy & The Lash atteindra la treizième position des charts britanniques, et le single « A Pair of Brown Eyes » intègrera le Top 100 de sa catégorie.   © ©Copyright Music Story Christian Larrède 2016
A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 5 septembre 1988 | WM UK

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
A partir de :
CD19,49 €

Pop - Paru le 19 septembre 2006 | WM UK

A partir de :
HI-RES22,49 €
CD19,49 €

Folk - Paru le 1 décembre 1987 | Rhino

Hi-Res
A partir de :
CD16,99 €

Folk - Paru le 8 mars 2013 | WM UK

The most comprehensive collection of Pogues material to date, 30:30 - The Essential Collection arrived on the heels of the band's 30th anniversary. Comprised of material culled from 1984 to 1996 and representing each of the group's seven studio albums, the two-disc set offers up a winning mix of bona fide classics ("If I Should Fall from Grace with God," "A Pair of Brown Eyes," the contemporary Christmas standard "Fairytale of New York," and its less yuletide-centric kissing cousin "A Rainy Night in Soho") and fan favorites ("Rain Street," "Boys from the County Hell," "Misty Morning, Albert Bridge") that dutifully encapsulates the best of the band's "lost decade." © James Christopher Monger /TiVo
A partir de :
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Pop - Paru le 30 octobre 2020 | WM UK

Hi-Res
A partir de :
CD16,99 €

Pop - Paru le 1 octobre 1990 | WM UK

A partir de :
CD55,99 €

Folk - Paru le 11 mars 2013 | Rhino

A la fin des années 80, les Pogues et leur esprit punk rock assumé ont sorti du pub les airs du folklore irlandais pour les promener aux quatre coins du monde. Porte voix des immenses Fairytale Of New York, A Pair Of Brown Eyes sans oublier Dirty Old Town d’Ewan MacColl, ce gang festif unique en son genre possédait surtout un charismatique chanteur fâché avec tous les dentistes de la terre : Shane MacGowan. Mais derrière cet alcoolique au stade terminal sommeillait surtout l’un des plus grands songwriters de sa génération… Epuisé par sa toxicomanie, le reste des Pogues le congédia temporairement pour le remplacer par l’ancien leader des Clash, feu-Joe Strummer. Depuis 2001, les Pogues avec un MacGowan réintégré sillonnent à nouveau les routes et viennent de souffler leurs 30 bougies à coup de banjo, mandoline et pintes houblonnées. Pour fêter l’événement, le label Rhino, grand expert de la réédition soignée, édite ce coffret réunissant les sept albums studio des Pogues ainsi que des bonus dont l’intégralité d’un concert magistral de 1991 avec Strummer. Côté son, Red Roses For Me a été remixé à partir des bandes d’origine par Nick Robbins et Peace & Love par Steve Lillywhite. Les autres disques proposent quant à eux les remastérisations déjà parues en 2004. Un must.
A partir de :
CD21,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2012 | Universal Music Division Polydor

Livret
Cela commence par des flots de whisky (« Streams of Whiskey » morceau du premier album Red Roses for Me qui ouvre tous les concerts depuis plus de vingt ans) pour se terminer par une « Fiesta » (extrait du troisième album If I Should Fall from Grace with God) endiablée quoiqu’un tout petit peu trop pailletes et cotillons. Entre les deux, 22 titres qui revisitent sept albums et trente ans de carrière. Les Pogues sur scène en 2012 c’est avant tout une résurrection, et pour célébrer cela une énorme fiesta ou la gigue générale est emmenée par tous les Irlandais de la capitale et leurs cousins ayant fait le déplacement. De cette incroyable ambiance festive se dégage immédiatement une bonne humeur générale dés l’apparition du groupe sur scène au grand complet. Dès les premières mesures du premier titre le rez-de-chaussé se met à danser en mesure, surtout au début. Le set est rodé car si Shane MacGowan n’a pas été en mesure pendant longtemps d’assurer son rôle de chanteur et est aujourd’hui en pleine forme, pas une parole oubliée, par un seul contre temps, pas une fausse note. Même sa voix est parfaite. On n’emploiera pas non plus le mot claire car il ne faut pas exagérer. En fait il semble que les Pogues n’ont jamais été autant en forme, enfin surtout Shane McGowan et les vieux fans n’en reviennent pas. La set list est assez conventionnelle pour qui suit le groupe depuis quelques années, en fait les Pogues se sont reformés en 2001 pour leur vingt ans mais ne s’étaient pas produits en France, juste aux Etats-Unis, sans enregistrer de nouvel album. Ils font tourner la même vingtaine de titres. Pas d’extase rock à la « Yeah Yeah Yeah  Yeah Yeah » malheureusement mais nous aurons droit au titre phare du troisième album « If I Should Fall from Grace with God », le déchirant mais pourtant joyeux « The Sunnyside of the Street » (du cinquième album Hell’s Ditch) qui raconte les aventures d’un libertin, « Boys from the Country Hell » l’un des premiers singles au tempo volontairement entrainant, bien évidemment leur plus gros tube dans une version complètement déchirante « Dirty Old Town » repris en chœur par la salle entière au bord des larmes, « Tuesday Morning » aux réminiscences clashiennes chanté par Spider Stacy, « Sally MacLennane » (du deuxième LP Rum Sodomy & The Lash) avec cette flûte obsédante en chef d’orchestre, un classique du groupe produit par Elvis Costello et repris par Nick Cave qui exprime toute la tristesse d’un poivrot esseulé la nuit au cœur de Londres « A Rainy Night in Soho », le parangon de la chanson folk qui narre les aventures d’un bateau égaré dans des terres inconnues « The Irish Rover » enregistré à l’origine avec The Dubliners, « Fairytale of New York » (extrait de If I Should Fall from Grace with God) la plus belle chanson de Noël - et donc de circonstance - jamais écrite par le groupe, en duo avec Kirsty MacColl, la fille du banjoïste Jem Finer.Oscar Wilde disait que l’alcool et la fumée conservaient les vieilles viandes, il n‘avait peut-être pas tort. © ©Copyright Music Story Christian Eudeline 2021
A partir de :
CD14,99 €

Pop - Paru le 16 janvier 1989 | Rhino

A partir de :
CD16,99 €

Pop - Paru le 1 juillet 1989 | WM UK

Pop - Paru le 24 novembre 2017 | Rhino

Téléchargement indisponible
A partir de :
CD33,99 €

Rock - Paru le 5 avril 2005 | WM UK

A partir de :
CD16,99 €

Pop - Paru le 1 décembre 1987 | Warner Strategic Marketing

A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 16 octobre 1995 | Rhino Atlantic

A partir de :
CD1,79 €

Pop - Paru le 19 décembre 2005 | WM UK

A partir de :
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Celtique - Paru le 25 septembre 2020 | WM UK

Hi-Res

Folk - Paru le 24 février 1986 | Rhino

Téléchargement indisponible
A partir de :
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Celtique - Paru le 9 septembre 2020 | WM UK

Hi-Res

L'interprète

The Pogues dans le magazine