Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Slayer

Pionnier et l’un des plus influents groupe de thrash metal de l’histoire, Slayer fait partie du « big four » (avec Metallica, Megadeth et Anthrax). Emergeant pendant les années 80 avec des chansons brutales, des textes sombres et des guitares chaotiques et hurlantes, le groupe originaire de Californie s’est bâti un véritable culte autour de sa musique grâce à ses albums de haute qualité et l’énergie qu’il dégage à travers ses performances.




Slayer est formé en 1982 à Huntington Park en Californie par les guitaristes Kerry King et Jeff Hanneman, rejoints rapidement par le bassiste/chanteur Tom Araya et le batteur Dave Lombardo.
Commençant par jouer des covers d’Iron Maiden et de Judas Priest, les musiciens se rendent rapidement compte qu’ils peuvent s’attirer plus de fans en composant leurs propres chansons et en exploitant une image sombre et satanique. La formule fait mouche et Slayer se bâti une certaine popularité. Le groupe est invité par Brian Slagel du label Metal Blade à participer à une chanson de la compilation Metal Massacre, Vol. 3. Après cette contribution, Slayer obtient un contrat avec cette même maison de disque et sort son premier album en 1983 intitulé Show No Mercy sur lequel son énergie et ses prouesses techniques font sensation.
Sur son deuxième album Hell Awaits publié en 1985, Slayer confirme son obsession des paroles subversives en dévoilant un concept-album traitant de l’enfer et de la torture. Un culte autour du groupe commence peu à peu à se former.




Le co-fondateur de Def Jam Recordings, Rick Rubin, décide de prendre le groupe sous son aile et les signe sur son label. Cette collaboration donne naissance, en 1986, à Reign in Blood. La sortie suscite beaucoup de controverses, notamment lorsque CBS refuse de distribuer l’album à cause du contenu et des paroles jugés trop choquants. Le disque devient un classique de speed metal et de thrash metal, propulsant Slayer parmi les grands noms du genre.




L’opus suivant, South of Heaven (1988), déçoit quelque peu les puristes qui découvrent un metal moins rapide et moins brutal que dans les habitudes du groupe. Cela n’empêche pas l’album de se vendre à de nombreux exemplaires. En 1990, Seasons in the Abyss est commercialisé et le succès est toujours au rendez-vous, notamment grâce au single War Ensemble. Après la sortie du double album live Decade of Aggression en 1991, le batteur Dave Lombardo décide de quitter le groupe et forme Grip Inc.
Son remplaçant est trouvé en 1994 en la personne de Paul Bostaph qui rejoint Slayer pour l’album Divine Intervention. Le death metal est à l’honneur sur ce disque et ce dernier est acclamé aussi bien par le public que par la critique.
Bostaph annonce ensuite son départ du groupe et c’est Jon Dette qui le remplace derrière les fûts le temps d’enregistrer l’album de covers punk et hardcore, Undisputed Attitude, sorti en 1996. Bostaph fait son retour au sein de Slayer pour les disques Diabolus in Music (1998) et God Hates Us All.




En 2002, Dave Lombardo redevient le batteur officiel du groupe qui publie Christ Illusion en 2006, suivi de World Painted Blood en 2009.
2010 est marqué par la collaboration des « big four » (Slayer, Metallica, Megadeth et Anthrax) pour un album live intitulé Big 4 : Live from Sofia, Bulgaria. En 2013, une tragique nouvelle vient faire l’actualité du groupe : son guitariste co-fondateur, Jeff Hanneman, meurt d’une insuffisance hépatique due à sa trop forte consommation d’alcool.




Kerry King et ses camarades décident de poursuivre tout de même l’aventure Slayer, et publient leur onzième album studio en 2015. Cet opus marque le retour de Paul Bostaph à la batterie et l’arrivée de Gary Holt à la guitare.
© LG/Qobuz
Lire plus

Discographie

33 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums