Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Roger Waters

Cofondateur, bassiste et chanteur du groupe de rock progressif Pink Floyd, Roger Waters en a également été la principale force créatrice pendant une longue période, écrivant la plupart des chansons de la formation anglaise tout au long des années 70. A l’origine d’albums mythiques de l’histoire du rock tels que The Dark Side of the Moon et The Wall, Roger Waters a entamé une carrière solo à partir du milieu des années 80.

Né en Angleterre en 1943, Roger Waters fait la connaissance d’un certain Syd Barrett avec qui il étudie dans la même école d’art. Il décide ensuite de déménager à Londres pour y étudier l’architecture. C’est dans la capitale anglaise qu’il forme un groupe avec Nick Mason à la batterie et Rick Wright au clavier. Le trio est ensuite rejoint par Syd Barrett qui devient le principal songwriter de la formation qui prend alors le nom de Pink Floyd. Le premier album The Piper at the Gates of Dawn sort en 1967 et contient trois compositions de Waters.

Le second opus du groupe, A Saucerful of Secrets, est commercialisé en 1968. A cause d’une consommation excessive de drogue, Syd Barrett devient de plus en plus incontrôlable, et se fait alors remplacer par le guitariste David Gilmour. C’est à partir de cet événement que Waters commence à prendre un rôle de plus en plus important au sein de Pink Floyd, composant et écrivant la grande majorité des chansons du groupe. Avec Ummagumma, sorti en 1969, puis Atom Heart Mother, publié en 1970, le bassiste développe de plus en plus son besoin créatif. A cette même période, il participe même à son premier projet en dehors de Pink Floyd en écrivant la bande-son du film The Body avec Ron Geesin. L’album Meddle de 1971 constitue un véritable travail de groupe mais le disque suivant, Obscured by Clouds de 1972, est lui fortement marqué par la patte de Roger Waters.

L’année 1973 marque un tournant pour les Pink Floyd avec la sortie de l’album The Dark Side of the Moon. Le groupe qui ne connaissait alors qu’un succès modéré devient mondialement connu et le disque remporte un succès fou, se classant parmi les disques les plus vendus de l’histoire de la musique. Waters ayant écrit toutes les paroles de l’album et composé certaines musiques, notamment le hit Money, garde cette habitude et est à l’origine de tous les textes des disques suivants : Wish You Were Here (1975), Animals (1977), The Wall (1979) et The Final Cut (1983).

C’est après la sortie de The Final Cut, que Waters quitte les Pink Floyd et que le groupe se dissout. Il se lance alors dans une carrière solo et publie The Pros and Cons of Hitchhiking en 1984, puis K.A.O.S en 1987. C’est à cette même période que Waters entre en procédure judiciaire contre les trois autres ex-membres de Pink Floyd pour empêcher ces derniers de reformer le groupe sans lui. Il perd cependant le procès, et David Gilmour, Nick Mason et Rick Wright sont alors autorisés à partir en tournée sans lui en conservant le nom de Pink Floyd.

L’album live The Wall : Live in Berlin est publié en 1990. Il immortalise un concert donné par Waters suite à la chute du mur de Berlin pendant lequel l’artiste anglais joue l’intégralité de l’album The Wall. Son troisième album solo voit le jour en 1992 et s’intitule Amused to Death. Il s’éloigne ensuite de la vie de tournée et ne revient sur scène qu’en 1999, année pendant laquelle il organise sa première tournée américaine depuis 12 ans. Le succès est tel que Waters décide de récidiver l’année suivante. Le fruit de ces tournées prend la forme d’un album live intitulé In the Flesh Live et publié en 2000. Se faisant ensuite discret pendant plusieurs années, l’Anglais crée la surprise en 2005 en se réunissant avec ses ex-camarades de Pink Floyd, le temps d’un concert du Live 8. La même année, l’opéra Ça Ira sur lequel il travaillait depuis longtemps voit le jour. L’œuvre est basée sur la période révolutionnaire française et connait un franc succès dans les charts classiques.

Roger Waters privilégie ensuite les tournées, mettant en place le The Dark Side of the Moon Live Tour, prenant place sur 2 ans et l’emmenant dans des endroits variés à travers l’Europe et l’Amérique. C’est ensuite avec The Wall Live Tour, entamé en 2010, que Waters continue à performer à travers le monde. Cette série de concert est un immense succès et devient même la tournée la plus rentable de l’histoire pour un artiste solo. © LG/Qobuz

Lire plus

Discographie

22 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums