Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD14,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 2009 | Universal Music Division Barclay

Livret Distinctions 3F de Télérama
Deuxième album du chanteur français Renan Luce, Le Clan des miros a confirmé le succès populaire de ce jeune interprète. Le disque se vendra à environ 200 000 exemplaires et sera certifié double disque de platine au moi de mai 2010. Dans cet album, on trouve la chanson On n'est pas à une bêtise près qui fut utilisé comme musique de générique au film Le Petit Nicolas de Laurent Tirard (2009).
A partir de :
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 2014 | Universal Music Division Barclay

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Cinq ans après Le Clan des Miros, qui consolidait le succès de Repenti, album de la découverte paru en 2006, Renan Luce a fait son petit bonhomme de chemin dans la chanson, sans se laisser divertir par les modes ni impressionner par le temps qui passe. Celui-ci aurait même tendance à jouer pour lui et ses chansonnettes qui marquent leur époque. Troisième album en huit ans, donc, pour un artisanat peaufiné et poli par l'expérience et la confiance grandissante.Pour ce nouveau recueil au titre métaphorique, en réponse dans « Les Secrets chuchotés », c'est sur les rives du Mississippi que la muse est venue taquiner Renan Luce, au détour d'un voyage prolifique qui aura laissé quelques traces et une poignée de chansons, dont « Voyager » est la sonde la plus visible. Pour l'essentiel de ces dix vignettes, la patte du Suédois Peter von Poehl à la production s'avère sensible et sert discrètement les petites histoires d'amour ou du quotidien, le Roméo timide de « Appelle quand tu te réveilles » ou celui « Amoureux d'une flic », craignant la réaction paternelle, « La Boîte » mystérieuse confiée par un ami ou le visiteur impromptu de « J'habitais là ».Stylistiquement, la palette du jeune auteur-compositeur et guitariste évolue aussi en douceur et se pare de quelques couleurs cuivrées ou classiques, au milieu des exercices de guitare en picking, en slide ou de la pompe chère à Brassens. Languide dans « J'habitais là » ou entraînant sur « Au téléphone avec maman », le piano caresse ou mène le rythme et la danse des mots. Du périple américain est rapporté le trip country de « Damoclès ». Et en fin de parcours, avant les trois versions acoustiques de l'édition supérieure, surgit une belle ballade adressée à son alter ego, « Courage ». Éternel espoir de la chanson, Renan Luce n'a pas à rougir de figurer parmi les plus doués de sa génération. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2015
A partir de :
CD14,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 novembre 2016 | Universal Music Division Barclay

Repenti (2006), le premier opus du chanteur compositeur français Renan Luce, a pris le long chemin du succès foudroyant. Sorti en Novembre 2006, l'album a dû attendre un an pour atteindre les dix meilleures ventes d'albums en France. L'une des meilleures ventes d'albums de 2008, il a fini par atteindre la deuxième position, poussé par deux récompenses aux Victoires de la Musique en tant que Révélation de l'année. On remarque notamment les singles "Les Voisines", "La Lettre" et "Repenti". © Jason Birchmeier /TiVo
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Chanson francophone - Paru le 24 mai 2019 | Barclay

Hi-Res
Renan Luce est un habile fabricant de chansons modestes et touchantes, qui sont très souvent l’occasion de raconter de petites histoires cocasses. L’un des précédents singles de l’auteur-compositeur-interprète (On n’est pas à une bêtise près) avait d’ailleurs été utilisé pour la sortie de l’adaptation cinématographique du Petit Nicolas – ce qui ne surprend guère car il y a sans conteste une parenté d’esprit entre Luce et l’humour pastel de Sempé. C’est pourquoi la surprise est de taille lorsqu’on découvre ce 4e album, pour lequel Renan Luce a choisi non seulement une voie musicale plus ample, mais aussi des thématiques plus sombres. Certes, le sourire du chanteur n’est jamais totalement absent, mais Luce se fait plus doux-amer que d’habitude (Berlin) et se pose un certain nombre de questions existentielles (Au début). Il tend sans cesse à retrouver une légèreté perdue (Du Champagne à quinze heures), et se plonge corps et âme dans une nostalgie attendrissante (Enfants des champs).Quant à la musique, elle renforce précisément ce rapport particulier au passé, non seulement parce que cette esthétique orchestrale rappelle celle de la grande variété française d’une autre époque (celle d’Aznavour, Brel ou Michel Legrand), mais le choix de certains instruments solistes renforce également cette tendre désuétude, en particulier le piano et l’accordéon (Cette Musique, Citadin). Dans le même esprit, on remarque également une propension aux rythmiques latines, notamment dans un morceau où l’humour de Renan Luce revient en force – le délicieux Dans de beaux draps. Un album symphonique qui ne cherche pas à épater la galerie : c'est suffisamment rare pour être souligné. © Nicolas Magenham/Qobuz
A partir de :
CD3,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 2006 | Universal Music Division Barclay

A partir de :
CD14,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 2006 | Universal Music Division Barclay

Repenti (2006), le premier opus du chanteur compositeur français Renan Luce, a pris le long chemin du succès foudroyant. Sorti en Novembre 2006, l'album a dû attendre un an pour atteindre les dix meilleures ventes d'albums en France. L'une des meilleures ventes d'albums de 2008, il a fini par atteindre la deuxième position, poussé par deux récompenses aux Victoires de la Musique en tant que Révélation de l'année. On remarque notamment les singles "Les Voisines", "La Lettre" et "Repenti". © Jason Birchmeier /TiVo
A partir de :
CD17,99 €

Chanson francophone - Paru le 7 avril 2014 | Universal Music Division Barclay

Livret
Il nous aura fallu attendre cinq ans pour ce troisième album, Renan Luce revient enfin avec D'une tonne à un tout petit poids. Ce chanteur de 34 ans, qu’un premier single en 2006, Les Voisines, nous avait révélé, nous entraîne à nouveau dans son univers avec son ton joyeux et ses textes forts. Et toujours cette même séduction et cette même force. Au bout de quelques écoutes, on connaît déjà ses chansons par cœur. C'est une des grandes forces de Renan Luce, entrer dans nos têtes avec des textes qui résonnent avec réalisme. Chacun de ses titres met en place une histoire différente et chaque disque peut être considéré comme une nouvelle histoire à découvrir. On découvre avec délice des histoires parfois drôles, Amoureux d'une flic, parfois mélancoliques, Les secrets chuchotés. Un troisième disque qui touche une nouvelle fois la corde sensible.
A partir de :
CD13,99 €

Chanson francophone - Paru le 7 avril 2014 | Universal Music Division Barclay

Il nous aura fallu attendre cinq ans pour ce troisième album, Renan Luce revient enfin avec D'une tonne à un tout petit poids. Ce chanteur de 34 ans, qu’un premier single en 2006, Les Voisines, nous avait révélé, nous entraîne à nouveau dans son univers avec son ton joyeux et ses textes forts. Et toujours cette même séduction et cette même force. Au bout de quelques écoutes, on connaît déjà ses chansons par cœur. C'est une des grandes forces de Renan Luce, entrer dans nos têtes avec des textes qui résonnent avec réalisme. Chacun de ses titres met en place une histoire différente et chaque disque peut être considéré comme une nouvelle histoire à découvrir. On découvre avec délice des histoires parfois drôles, Amoureux d'une flic, parfois mélancoliques, Les secrets chuchotés. Un troisième disque qui touche une nouvelle fois la corde sensible.
A partir de :
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Chanson francophone - Paru le 15 mars 2019 | Universal Music Division Barclay

Hi-Res
A partir de :
CD1,99 €

Chanson francophone - Paru le 10 mai 2019 | Universal Music Division Barclay

A partir de :
CD14,99 €

Chanson francophone - Paru le 24 mai 2019 | Barclay

Renan Luce est un habile fabricant de chansons modestes et touchantes, qui sont très souvent l’occasion de raconter de petites histoires cocasses. L’un des précédents singles de l’auteur-compositeur-interprète (On n’est pas à une bêtise près) avait d’ailleurs été utilisé pour la sortie de l’adaptation cinématographique du Petit Nicolas – ce qui ne surprend guère car il y a sans conteste une parenté d’esprit entre Luce et l’humour pastel de Sempé. C’est pourquoi la surprise est de taille lorsqu’on découvre ce 4e album, pour lequel Renan Luce a choisi non seulement une voie musicale plus ample, mais aussi des thématiques plus sombres. Certes, le sourire du chanteur n’est jamais totalement absent, mais Luce se fait plus doux-amer que d’habitude (Berlin) et se pose un certain nombre de questions existentielles (Au début). Il tend sans cesse à retrouver une légèreté perdue (Du Champagne à quinze heures), et se plonge corps et âme dans une nostalgie attendrissante (Enfants des champs).Quant à la musique, elle renforce précisément ce rapport particulier au passé, non seulement parce que cette esthétique orchestrale rappelle celle de la grande variété française d’une autre époque (celle d’Aznavour, Brel ou Michel Legrand), mais le choix de certains instruments solistes renforce également cette tendre désuétude, en particulier le piano et l’accordéon (Cette Musique, Citadin). Dans le même esprit, on remarque également une propension aux rythmiques latines, notamment dans un morceau où l’humour de Renan Luce revient en force – le délicieux Dans de beaux draps. Un album symphonique qui ne cherche pas à épater la galerie : c'est suffisamment rare pour être souligné. © Nicolas Magenham/Qobuz
A partir de :
CD1,99 €

Chanson francophone - Paru le 25 avril 2019 | Universal Music Division Barclay

A partir de :
CD1,99 €

Chanson francophone - Paru le 3 mai 2019 | Universal Music Division Barclay

A partir de :
CD1,99 €

Chanson francophone - Paru le 15 mars 2019 | Universal Music Division Barclay

A partir de :
CD1,99 €

Chanson francophone - Paru le 17 mai 2019 | Universal Music Division Barclay

L'interprète

Renan Luce dans le magazine