Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Muse

Muse est un groupe de rock alternatif originaire de Teignmouth, Devon en Angleterre. Apparu sur la scène musicale en 1994, le trio est composé de Matthew Bellamy (chant, guitare, piano), Christopher Wolstenholme (guitare basse, choeur) et Dominic Howard (batterie, percussions). Les trois artistes se sont rencontrés dans les années 1990 au Teignmouth Community College, à Teignmouth (dans le Devon, Royaume-Uni). Ils appartiennent alors à des formations musicales différentes. En 1992, âgés de treize à quatorze ans, ils créent le groupe Gothic Plague. Après sa création, le groupe change fréquemment de nom, comme Carnage Mayhem, Fixed Penalty, Rocket Baby Dolls, ou encore Young Blood. Ils peinent à se faire connaître en dehors du Devon.



En 1994, ils participent à un concours musical à Teignmouth, sous le nom Rocket Baby Dolls ; ces concours, intitulés « Battles of the bands », sont fréquents en Grande-Bretagne et, grâce à Rob Kat, l'ancien producteur des Fall Out Boy, se sont hissés au sommet. La plupart des groupes qui y participent jouent de la musique pop ou funk, reflet de la scène musicale locale du moment. À sa grande surprise, le jeune groupe britannique remporte le concours ; Bellamy explique ainsi leur victoire : « Nous sommes arrivés sur scène, le visage totalement maquillé, nous étions très agressifs, nous jouions violemment et avons tout cassé sur scène. Tout cela pour dire que nous étions motivés, que cette attitude et cette volonté ont beaucoup fait. Nous avons ainsi gagné. » Après cette victoire, les membres du groupe changent son nom et décident de l'appeler Muse. Matthew Bellamy explique que ce nom « est facile à mémoriser, court, puissant » ; « ça passe bien sur une affiche de concert, on le retient facilement » et les trois membres du groupe s'accordent pour dire que l'origine viendrait d'un habitant de Teignmouth suggérant qu'il devait y avoir une muse survolant la ville, expliquant le grand nombre d'habitants impliqués dans la création musicale. Ce changement de nom coïncide avec leur décision de s'engager plus sérieusement dans la musique, plutôt que d'aller à l'université. Ils donnent ainsi des concerts dans des clubs locaux, notamment au bar Le Cavern, dans la ville d'Exeter. Ils sortent en 1997 l'album Newton Abbot Demo composé de 11 titres dont plusieurs seront repris dans leurs albums suivants, notamment Sober, Agitated ou Ashamed.



Au cours d'une série de concerts à Londres et à Manchester, alors qu'ils tentent de se faire connaître, les membres du groupe rencontrent Dennis Smith, le propriétaire de la maison de disques Sawmills. Ils sortent leur premier « EP » (mini-album), en 1997 sous le label Dangerous Records. La sortie de leur second mini-album, Muscle Museum, marque un tournant dans la carrière de Muse en attirant l'attention du journaliste musical Steve Lamacq, qui écrit un article sur eux dans le magazine New Musical Express (plus connu sous le nom NME). En 1998, Dennis Smith crée la maison de disques Taste Media spécialement pour Muse, qui éveille rapidement l'intérêt d'autres maisons de disques. La démarche semble viser la conservation d'une certaine liberté de création.



Ils signent ensuite avec Maverick Records aux États-Unis, ce qui leur permet de faire des concerts aux États-Unis. À leur retour au Royaume-Uni, Taste Media les fait signer avec plusieurs labels en Europe (Motor Records en Allemagne, Mushroom Records au Royaume-Uni et Naïve Records en France) ainsi qu'en Australie. Leur premier album, Showbiz (1999), est produit par John Leckie (qui a travaillé avec Radiohead sur l'album The Bends). Les nombreuses références lyriques de cet album et son style rappellent le groupe à ses débuts. La sortie de Showbiz leur ouvre des portes en leur permettant d'assurer la première partie des concerts de Foo Fighters et de Red Hot Chili Peppers aux États-Unis devant plus de vingt mille spectateurs. En 1999 et en 2000, Muse participe aux plus grands festivals européens, et donne des concerts au Japon et en Australie, faisant ainsi de plus en plus d'adeptes en Europe de l'Ouest.



En 2001, le groupe « s'assagit » et écrit son deuxième album, Origin of Symmetry. Cet album propose un style plus imposant et des sons plus électroniques que le précédent. En 2002, ils sortent un CD et un DVD live, Hullabaloo, enregistrement de leur concert à Paris au zénith. Ces sorties permettent à Muse d'atteindre les sommets des ventes britanniques.



Le 22 septembre 2003, Muse sort son troisième album, Absolution, qui lui vaut un large succès et une notoriété mondiale. L'album comporte le titre diffusé sur internet Stockholm Syndrome, ainsi que les singles Time is Running Out et Hysteria. L'album est surtout marqué par les notions de fin du monde et d'apocalypse (la première chanson Apocalypse Please dont les paroles sont simplement « Déclarez l'état d'urgence, c'est la fin du monde »). Il s'agit probablement du disque le plus sombre du groupe jusqu'à présent. Cela s'expliquerait par le fait qu'il ait été composé dans le contexte de la guerre en Irak et après les attentats du 11 septembre 2001. Fort du succès de cet album, le groupe entame une longue tournée qui le mène sur les plus importants festivals d'Europe avec notamment le festival Glastonbury où il sera tête d'affiche et se produit devant près de quatre-vingt mille personnes. Cette tournée qui se joue devant plus d'un million et demi de spectateurs se termine au Earl's Court de Londres. L'album s'est vendu à deux millions et demi d'exemplaires dans le monde dont près de six cent mille au Royaume-Uni, quatre cent mille en France et cinq cent cinquante mille aux États-Unis.



En 2005, le groupe joue très rarement en concert mais apparait lors du Live 8 sur la scène de Versailles. Cette pause est l'occasion pour ses membres de préparer le futur album qu'ils annoncent déjà très différent de ce qu'ils ont fait jusqu'à maintenant. Black Holes and Revelations (qui comprend onze chansons) est donc le quatrième album de Muse, sorti le 3 juillet 2006. Ce nouvel opus subit une influence electro et le style du groupe s'enrichit de nouvelles sonorités. L'album est un succès : au bout de six mois et demi d'exploitation, il s'est vendu à près de trois millions d'exemplaires, dont la moitié en Europe. Le single Starlight largement diffusé sur les ondes fait connaître Muse au grand public.



Le 14 septembre 2009 sort Resistance. L'enregistrement de l'album s'est déroulé à partir du mois de novembre 2008 dans le studio de Matthew Bellamy au lac de Côme, en Italie. Ce nouvel album a été le plus ambitieux à composer puisqu'un orchestre accompagne certains morceaux contenant des influences classiques importantes (le morceau en trois parties se rapprochant d'une symphonie, Exogenesis). Un mois après la sortie de leur album, Muse annonce avoir vendu un million et demi d'albums.



Le groupe se produit pour la première fois au Stade de France les 11 juin 2010 et 12 juin 2010. Il est également au Festival des Vieilles Charrues à Carhaix le 15 juillet 2010 et à nouveau au stade de Wembley les 10 septembre 2010 et 11 septembre 2010 ainsi qu'au Manchester Lancashire County Cricket Ground le 4 du même mois19. Le groupe a vendu les quatre-vingt mille places du Wembley Stadium en seulement douze minutes. En 2010, après à peine plus de dix ans de carrière, Muse a déjà vendu plus de vingt millions d'albums à travers le monde.



C'est en septembre 2011 que commence l'écriture du sixième album, The 2nd Law - " un disque plus personnel et plus intime" déclare Matthew Bellamy - publié fin septembre 2012, plus de trois ans après Resistance. En 2012, c'est un de leurs titres, Survival, qui devient la chanson officielle des Jeux olympiques de Londres où, à cette occasion, ils ont fait une apparition lors de leur cérémonie de clôture.



Le groupe britannique fait partie de la Britpop, mais comprend plusieurs influences de tous azimuts. Leurs principales influences sont la scène grunge du début des années 1990, Nirvana notamment, The Smashing Pumpkins. Un rapprochement est souvent fait entre Muse et Radiohead. Les chanteurs des deux groupes sont comparés pour leurs voix et leurs envolées lyriques. Muse introduit aussi d'autres influences, notamment dans leur album Black Holes & Revelations, telles que Queen, Prince et des rythmes hispanisants. Philip Glass également, pour Take a Bow.



Régulièrement récompensés par des prix, ils ont notamment remporté le Grammy Award du « Meilleur album rock » 2011.

















Lire plus

Discographie

85 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 5
1 sur 5

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums