Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Mina Agossi

Avec 11 albums au compteur, la belle Mina Agossi est une personnalité forte du jazz français. Curieuse de tout, le parcours de cette créatrice est tout sauf classique. Après avoir suivi une formation théâtrale, elle fait ses débuts dans un groupe de rock. Puis au hasard d’une rencontre, un saxophoniste lui propose de chanter quelques blues. Elle accepte et part en tournée, nous sommes en 1993, l’aventure peut commencer…


L’année suivante, installée en Bretagne, Mina Agossi commence sa carrière jazzistique avec un groupe local de swing, « Gilles, Mina, etc... », elle enregistre son tout premier disque Swing en 1993 « Les pantalons gris » mais très vite attirée par le jazz plus moderne, elle crée en 1995, avec Vincent Guérin à la contrebasse, les bases de ce qui deviendra son style et sort avec lui un premier album « Voice & Bass » en autoproduction. Elle s’installe alors à Paris où elle fait la connaissance du batteur Philippe Combelle, batteur de Dizzy Gillespie en France ou de Jacques Brel, avec qui elle sort en 2001 son deuxième album, « Alkemi », très bien reçu par la critique spécialisée. Encouragée par cette reconnaissance, elle se met à composer musiques et paroles. Elle décide de créer un trio atypique qui innove et expérimente toutes sortes de choses. Mina Agossi a trouvé dans le jazz la musique qu’il lui fallait : exigeante et libre. La formule donne alors au public des albums inspirés par le hip hop, le jazz et l’actualité mondiale: « E-Zpass to Brooklyn » enregistré dans le quartier du même nom juste, après les attentats du 11 septembre 2001 ; « Carrousel » sort lui en 2003. Cette même année, elle signe un contrat d’artiste de 5 ans chez le célèbre label anglais CANDID, (qui a révélé entre autre Jamie Cullum, ), s’en suit en 2004 « Zaboum !!! », puis en 2005 « Well you needn’t » qui obtient Choc Jazzman, Révélation FIP, 4 clefs Télérama.


Pendant ce temps elle se produit beaucoup avec le légendaire saxophoniste Archie Shepp qui l’a remarqué et l’a fait tourner régulièrement. En 2005 le pianiste Ahmad Jamal décide de la signer dans son agence de management Ellora pour les USA, le Japon, et le Canada.
 Depuis, elle a sortit “Who Wants Love ? ” “Simple Things” puis, chez NAIVE, “Just like a Lady » et “Red Eyes”, tourné vers le blues.


L’Afrique au coeur, le jazz dans la tête, tous les battements dans le corps, les prestations publiques de Mina Agossi révèlent ses capacités d'improvisatrice inspirée, emballant tant le public que les musiciens
. En 2011 elle est décorée chevalier de l’ordre national du mérite. 
En 2012, après un énorme élargissement de son travail sur la guitare, elle agrandit le groupe en invitant le guitariste phare d’Archie Shepp : Stéphan Guery et Sue Richardson à la trompette. L’album « Red Yes » les regroupe sans oublier le saxophoniste venu préter main forte à ce joli travail autour du blues. Le disque sort au Trianon de Paris et remporte un joli succès. En aout 2014, sort son 11ème album : « Fresh ». Mina Agossi qui n’a de cesse de décloisonner, réinventer la musique, prend un malin plaisir dans cet album à brouiller les frontières entre le jazz, la pop, le rock... Elle porte un nouveau regard sur ses 20 années de carrière, revisite de fond en comble certaines de ses compositions et en propose de nouvelles aux multiples influences. DP@Qobuz
Lire plus

Discographie

10 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums